Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Lhysender le Ven 27 Nov 2015, 19:55

Bon, heureusement, fausse alerte: je viens d'en avoir une, ils se sont gourés de jour...bon au moins vu son ton au téléphone, elle avait l'air vraiment désolée, je suis donc rassuré. Oh moins elle a reconnue qu'elle aurait du me prévenir plus tôt, mais je la connais bien et son excuse du "j'ai dormi toute l'après-midi" est plus que plausible. Et puis bon ça m'aurait étonné qu'ils me fassent un coup vraiment de salaud.

Donc tu avais vu juste Flounder: le coupable était une organisation bien pourrave.

De toute façon ils savent à quoi s'en tenir avec moi: il est facile d'avoir ma confiance. Mais trahis moi ne serait-ce qu'une fois, et tu vas devoir bien t'accrocher pour la retrouver.
avatar
Lhysender

Masculin Messages : 682
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 20
Localisation : Dans une boîte bleu plus grande à l'intérieur qu'à l'extérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Flounder le Ven 27 Nov 2015, 22:38

Ah ouf tant mieux!
Après comme dit Brynhildr, si on constate qu'on a pas d'importance pour certaines personnes, mieux vaux laisser tomber. Même si c'est plus facile à dire qu'à faire ^^"  (et à s'en rendre compte aussi surtout...).

Je te comprend parfaitement au sujet de la confiance. On m'a fait pas mal de crasses parce que j'étais trop gentil, et j'ai du coup du mal à accorder ma confiance aux gens. Et comme je suis assez rancunier, une fois cette confiance perdue, va y pour espérer la retrouver.

Flounder
Modérateur

Masculin Messages : 1799
Date d'inscription : 17/12/2013
Localisation : Mystère. En tous cas, il fait froid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par M.Baggins le Ven 27 Nov 2015, 23:42

Bite! ^^

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1247
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par - Frozen Girl - le Sam 28 Nov 2015, 15:00

J'allais pour commenter le CDG de Lhys quand j'ai aperçu le post de M.B ..... Shocked

M.B , veuillez répondre aux questions suivantes :

- Avez vous consommé de la drogue récemment ? De l'alcool ? Du tabac pas très frais ? :glurp:

- Est ce que vos amis sont du genre à vous droguer pour " le fun " ? Est ce que vous avez confiance en eux ? :ahnon:

- Est ce que vous souffrez d'une quelconque maladie psychologique dite mentale ? Ou d'un trouble neurologique au stade avancé ?  ( vu votre comportement sur le forum ça ne m'étonnerais pas Razz )

- Est ce que vous êtes le genre de personne qui accepte des espèces de défi challenges de style particulier ayant pour but de caser un certain mot dans un post ? ( Comme moi et ma chère RH :calin: ) Laughing

- Est ce qu'un de vos proches ( Mère , père , ami si vous en avez :angel: , poisson rouge , dragon de Komodo apprivoisé ... ), est mort récemment et que vous tentez là de nous témoigner votre peine d'une façon peu commune  ?

- Est ce que vous atteint du Cyber Syndrome de Gilles de la Tourette ?

Dans tous les cas je vous incite vivement à jeter un œil à ce site .

( L'humour me tuera bravo )

_________________
avatar
- Frozen Girl -
Légende du Royaume

Féminin Messages : 1753
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 15
Localisation : Avec Ezra Miller bien évidemment !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par M.Baggins le Sam 28 Nov 2015, 15:30

OK, je réponds aux questions! Very Happy
-Alors, de la drogue et du tabac non, mais de l'alcool oui. Un truc très bizarre (j'ai oublié le nom) qui sentait vraiment comme les produits désinfectant dans les salles de bain (on aurait dit de l'hexomédine. Razz ) Je peux te dire que ça te débouchait l'œsophage SA MERE!!! XD
-Non. Mes amis ne sont pas comme ça... Enfin, pas officiellement. bravo
-Une maladie psychologique? Une seule tu veux dire? Tu me connais bien mal. Laughing
-Accepter des défis... Ben, jusqu'à un certain point on va dire. :angel:
-Non, heureusement.
-Ben, avant de connaître le grand Kaaris, je ne pensais pas qu'on pouvait se lancer dans la chanson en ayant le syndrôme de la Tourette. Mais maintenant je sais que si, et c'est une lutte permanente pour prouver au monde qu'on peut vivre heureux avec ce syndrome. Eh oui! EH OUI!^^
Voilà, quel est votre diagnostic docteur FG? :cookie:

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1247
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par - Frozen Girl - le Sam 28 Nov 2015, 18:05

Hé bien si vous ne remplissez aucun de ces critères c'est tout simplement que vous êtes ..... complètement con ! Razz
Ne vous inquiétez pas c'est très commun ,c'est même la maladie la plus répandue au monde avec 94% de personnes atteintes sur notre chère planète lol!
Pardon ?
Vous voulez en GUERIR ?!
Ah ah ah les jeunes de nos jours ... bien trop optimistes ! :mouhaha:
Vous êtes condamné à avoir un humour dit "de merde" , à faire chier les seuls éventuels amis que vous avez , à avoir une allure peu attirante , à trainer sur un forum parlant d'un dessin animé , à avoir un QI inférieur à -480 et pour finir à mourir seul dans un appart miteux ( voir même la rue ! Razz ) avec votre part de pizza Margarita trouvé part terre dans une main et avec la télécommande de la télé que vous n'avez jamais eu dans l'autre ! Razz
Bien bien .... 37 Euros je vous pris :chapeaumelon:

_________________
avatar
- Frozen Girl -
Légende du Royaume

Féminin Messages : 1753
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 15
Localisation : Avec Ezra Miller bien évidemment !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Katoptriss le Sam 28 Nov 2015, 18:21

94% ? T'es gentille, moi j'aurais dit plus.

Disons lim x->100.

jesuisdehors

Katoptriss

Féminin Messages : 526
Date d'inscription : 14/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par - Frozen Girl - le Sam 28 Nov 2015, 18:23

Nan nan nan ! Je te rappelle qu'il y a moi dans le tas donc disons .... 99% !!! Razz

_________________
avatar
- Frozen Girl -
Légende du Royaume

Féminin Messages : 1753
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 15
Localisation : Avec Ezra Miller bien évidemment !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par M.Baggins le Sam 28 Nov 2015, 18:57

OK.^^
Bon ben qu'est-ce que je fais alors? Je me suicide direct ou ça vaut quand-même le coup de continuer? Very Happy

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1247
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Lhysender le Sam 28 Nov 2015, 19:20

Je crois qu'ils sont tous complètement fous...

*Dit celui qui se parle à lui-même bravo*

Oh tais-toi Lhysander !
avatar
Lhysender

Masculin Messages : 682
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 20
Localisation : Dans une boîte bleu plus grande à l'intérieur qu'à l'extérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Brynhildr le Dim 29 Nov 2015, 11:20

Flounder69 a écrit:On m'a fait pas mal de crasses parce que j'étais trop gentil, et j'ai du coup du mal à accorder ma confiance aux gens. Et comme je suis assez rancunier, une fois cette confiance perdue, va y pour espérer la retrouver.

Ah! ce que tu dis ici me rappelle cette phrase du grand César qui se remémore une trahison, dans le Cléopâtre de Mankiewicz: « … alors j’ai arrêté le vin et la confiance ». J’ai entendu cette phrase très jeune.

Je vais te faire une confidence un peu intime. Bien que cela ne soit pas rigoureusement exact en français, je fais une différence entre « avoir confiance » et « faire confiance ». Ces expressions, dans notre langue, n’ont pas un sens très strict. j’ai décidé de me les approprier et de les différencier pour mon usage personnel: Je n’ai confiance en presque personne. Je me demande d’ailleurs si j’ai confiance en qui que ce soit. Ne voit-on pas régulièrement des gens trahis par leurs parents, leurs frères, leurs enfants, leurs plus proches amis? Petite, j’ai entendu à la télé le scandale au sujet du père de la tenniswoman Steffi Graff qui avait escroqué d’énormes sommes à sa fille qui lui avait confié la gestion de ses affaires. Cet événement, conjugué à la belle phrase de César, m’ont donné à penser qu’il ne fallait jamais avoir confiance.

Ainsi, j’ai rarement confiance. En revanche, je « fais » souvent confiance. J’entends par là, que, tout en étant parfaitement consciente que la personne peut  éventuellement me trahir, je choisis de lui accorder des confidences, une proximité, ou tout autre chose précieuse qui pourrait lui donner les moyens de me blesser.

Voici donc ma philosophie sur ce point: toujours garder à l’esprit qu’une personne peut nous trahir (c’est à dire, ne jamais « avoir confiance » ), mais choisir, tout en sachant qu’il s’agit d’une prise de risque, de « faire » confiance (vous remarquerez que « faire » est un verbe qui implique une action et donc un choix et de la volonté alors qu'« avoir » décrit seulement un état).
Je suis quelqu’un de trèèèès abordable. Je parle de ma vie avec une facilité déconcertante (voire indécente et ce n’est pas très classe). Mais ce n’est pas parce que j’ai confiance, c’est parce que je n’ai rien à cacher ^^ j’ai déjà été trahie. Une seule fois (j’ai eu beaucoup de chance, n’est-ce pas Flounder?). Ah, si, une autre fois, par un homme. cela fait mal, certes, mais j’estime que la trahison n’engage que celui qui trahit. Personnellement, ma politique, c’est:
1: de ne pas m’étonner car on sait bien que la trahison peut venir et vient souvent des plus proches
2: d’accepter la souffrance s’il y en a, de pleurer un bon coup et de « tirer la chasse » selon l’expression d’un vieux pote qui avait tout compris!

Et après, à chaque nouvelle personne que je rencontre, je présente exactement la même âme toute neuve et immaculée, prête à choisir de « faire » confiance, car ce nouvel être n’est pas celui qui m’a trahie et n’a donc pas à payer les pots cassés par un(e) insignifiant(e) con..rd/con…se.

PS: Dans le cadre du travail, 0 confiance. c’est une politique que je suis à la lettre. La salle des profs est une sorte de magma infect de ragots et tutti quanti. Je me protège; on peut se faire des amis au travail mais la plus extrême prudence est de rigueur.

Au sujet de Maître Baggings: est-il venu à l’esprit de quelqu’un que « bite! » était une injonction à mordre? Vous avez tous l’esprit tordu ^^

_________________
"Tu vois, moi, je suis un peu comme Varys..." "Ben, mets des collants de contention"
avatar
Brynhildr

Féminin Messages : 823
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 31
Localisation : Les îles du Sud, malheureusement, mais je songe à émigrer vers des contrées plus boréales.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par - Frozen Girl - le Dim 29 Nov 2015, 13:17

Je vous propose de continuer mon cher M.Baggins  ... ( Comme ça je vous prescrirais de stupides pilules qui ne marchent pas pendant le reste de votre triste vie et je m'en mettrais pleins les poches ..... Twisted Evil )
Hum .... j'ai parlé à haute-voix ? :cookie:
Bien , bien .... 10 euros pour ce précieux conseil je vous pris !  :chapeaumelon:

Ma chère Bryn , le monde de nos jours est en tel déclin .... Avons nous vraiment le pouvoir de résister ?
Ceux qui s'y tente sont rejetés et incompris , est-ce vraiment le prix à payer ?
Et ne pas vouloir s'adapter à notre société actuelle ne serait pas d'une certaine façon un manque de maturité ?
Je vous laisse méditer sur cela ... :chapeaumelon:
10 euros également ... bravo

_________________
avatar
- Frozen Girl -
Légende du Royaume

Féminin Messages : 1753
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 15
Localisation : Avec Ezra Miller bien évidemment !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Kalegula le Dim 29 Nov 2015, 15:34

Je n'aime pas flooder, mais honnêtement j'ai cru Bilbo essayais de nous dire "S'il vous plaît !" en Allemand, mais a oublié un t bravo
(oui je dois arrêter d'écouter en boucle deux lieder de Schubert x) )

_________________
"Plus noir que la nuit, plus chaud que l'enfer, et plus amer que l'existence... Voilà ce que doit être un café !"

"J'aime avoir le dernier mot, bien que je n'apprécie pas toujours être le dernier à parler"
Anonyme
avatar
Kalegula

Masculin Messages : 935
Date d'inscription : 28/05/2014
Localisation : La question n'est pas seulement où, mais pourquoi ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par M.Baggins le Dim 29 Nov 2015, 18:47

Ben justement Kal, en parlant d'allemand, je voudrai dire que je trouve moi aussi cette idée de suprimer les classes européennes complètement stupide et inutile:
L'idée de vouloir mettre tout le monde au même niveau (égalité des chances, tout ça...) n'est pas mauvaise, mais pourquoi tirer tout le monde vers le bas plutôt que vers le haut?
Je ne vois pas non plus en quoi ces classes sont élitistes: il n'y a aucun critère d'admission, tout le monde peut y entrer tant qu'il en a envie. J'en suis moi même à ma quatrième année d'allemand européen, et il n'y avait pas que de "très bons élèves" dans ma classe.
On ne peut pas reprocher à ces classes d'être élitistes puisque tout le monde peut y être admis (bon, à condition d'avoir d'abord étudié la langue qui correspond bien sur, mais ça c'est pareil, tu peux le faire dès que tu en as envie).
Donc la suppression de ce genre de classes ne va avoir pour effet que d'empêcher d'y entrer ceux qui en avaient envie. :/
Mais! Mais, mais, mais... D'un autre côté (d'après mon expérience personnelle en out cas), je trouve que de toute façon la réputation de ces classes est beaucoup trop surfaite.
Enfin je ne sais pas... Dreamy, tu dis avoir vraiment appris beaucoup de choses sur la culture anglo-saxone, tut ça tout ça... Peut-être que dans ce cas 'est effectivement intéressant.
Mais personnellement, ça fait quatre ans que je suis en classe allemand européen et je n'ai vraiment rien appris de très folichon: je ne me sens absolument pas grandi ou quoi que ce soit.
J'ai peut-être appris vite fait un ou deux trucs à la volée, mais en quatre ans Est-ce que ça valait vraiment la peine?
A chaque fois je me suis dit "allez, je vais recommencer cette année, peut-être que ça sera plus intéressant..." Mais non, on ne fait toujours que parler des mêmes sujets en boucle (principalement ARTE... -_-') et je n'apprends vraiment pas grand chose sur l'histoire ou la culture allemande. Peut-être que tous mes profs sont foireux, j'en sais rien, mais en tout cas je pense que je vais m'arrêter là et que je ne reprendrai pas cette option l'année prochaine.
Donc, même si personnellement je ne suis pas hyper satisfait de mon expérience en classe européenne, d'après le témoignage de Dreamy je vois qu'il existe quand-même des endroits en France où ces classes sont vraiment utiles et apportent vraiment plus de profondeur à l'apprentissage de la langue. Donc je continue de penser que c'est une TRES mauvaise idée de les supprimer et que ça n'amènera à rien de constructif.
Vala! :mouhaha:

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1247
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Invité le Dim 29 Nov 2015, 19:05

Après franchement, l'histoire allemande...mouais bof. Franchement, c'est vraiment pas ce qui me passionne le plus sur cette culture :/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par M.Baggins le Dim 29 Nov 2015, 19:53

Ah, ben ça doit être ça alors. X)

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1247
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Snow le Dim 29 Nov 2015, 22:46

Concernant l'Histoire Allemande (Qui m'intéresse beaucoup soit dit en passant mais je suis un passionné d'Histoire tout court) je trouve qu'elle est assez mal enseignée. Les jeunes d'aujourd'hui ne connaissent que le nazisme et Adolf Hitler et font automatiquement le rapprochement quand on leur parle de l'Allemagne, je trouve ça désolant. C'est franchement à croire que l'Histoire Allemande n'a rien de plus intéressant à offrir alors que c'est totalement faux. Voilà, j'espère ne pas être trop HS ^^''

_________________

Caspar David Friedrich, Le Voyageur Au-Dessus de la Mer de Nuages
avatar
Snow
Fondateur
Fondateur

Masculin Messages : 1979
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 18
Localisation : Terre

http://disneyfrozen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par M.Baggins le Dim 29 Nov 2015, 22:52

Non non, moi j'avais plus appris quelques trucs comme l'histoire des Huguenots ou sur ce bon vieux Friedrich de Prusse qui construit des châteaux le long du Rhin en imitant le style de Versailles, s'il vous plaît monsieur. X)
Mais ce que je disais, c'est qu'avoir appris juste un ou deux trucs comme ça sur quatre années entières, c'est quand-même pas génial. :/

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1247
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Invité le Lun 30 Nov 2015, 07:45

Oui -Snow-, je suis d'accord pour le rapprochement idiot de  Allemand=Nazi.
Ayant fait de l'allemand depuis ma plus tendre enfance, j'ai eu la chance d'aller bien au-delà de ce préjugé odieux. J'ai appris pas mal de chose hors contexte de l'Allemagne Nazie, je suis allée à Berlin, à Fribourg où j'ai eu droit à un joli cours d'Histoire remontant au Moyen-Âge.
En prépa HEC, nous faisons beaucoup de civilisation allemande Smile
Mais voilà, je dois bien avouer que cette Histoire ne me passionne pas des masses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Brynhildr le Mer 02 Déc 2015, 13:17

Réaction tardive :

@- Frozen Girl - a écrit: Ma chère Bryn , le monde de nos jours est en tel déclin .... Avons nous vraiment le pouvoir de résister ?
Ceux qui s'y tente sont rejetés et incompris , est-ce vraiment le prix à payer ? 
Et ne pas vouloir s'adapter à notre société actuelle ne serait pas d'une certaine façon un manque de maturité ? 
Je vous laisse méditer sur cela ...   
10 euros également … 

Je le dis, ou je ne le dis pas ? … Oh, pardon, mais c'est trop bon !
Ma chère Frozen Girl, étant quelque peu désargentée, je ne puis te payer les dix euros ; en revanche, je peux corriger les moult fautes de tes diverses interventions « médicales ». Sachant que je fais payer 27 euros net pour des cours particuliers, je crains fort que l'endettement ne s'inverse... Comment ? Je suis une vieille con...se ? ... Oui ^_^  peut-être, un petit peu

Blague à part, Frozen girl, ton intervention est des plus lucides et intéressantes. Tu abordes un sujet qui fait partie intégrante de mes dilemmes personnels. Lettres Classiques ou HEC ? L'honneur et la vérité ou la compromission et l'hypocrisie ? Passé un certain âge, une fois sorti du très déconnecté système scolaire, on se retrouve dans un monde où mentir devient indispensable. Une question de survie. Alors quand, comme moi, on est pétri d'idéal chevaleresque (oui, je sais c'est une invention du XIIème siècle, mais laissez-moi un peu de pureté que Diable!)...


Oui, on sait que Kingdom of Heaven est bardé d'erreurs historiques, mais l'émotion est là

Ainsi, chère Frozen Girl, tu envisages que mon attitude de résistance face au système pourrait être de l'immaturité... intéressant.
Les adultes le voient ainsi. Dès mon plus jeune âge, mon père me répétait avec agressivité et mépris « qu'est-ce que vous croyez, vous, les jeunes ? Que vous allez changer le monde ? ». Je vous assure qu'entendre régulièrement, émanent du référent paternel, ce genre de propos, qui martèlent l'impossibilité de progrès de l'humanité, a forgé, chez l'enfant que j'étais, un sens de la résignation face à la véritable nature de l'humain et des sociétés humaines. Mais sans jugement de valeurs.

Bien des fois, on m'a taxée de pessimiste ; je me vois seulement réaliste. Je pense que Katopriss se reconnaîtra dans ce que je viens juste de dire... oui, vous savez, ces gens qui vous regardent avec dégoût parce que vous osez dire tout haut que non, on ne vit pas dans le monde des Bisounours...

Ainsi, chère Frozen Girl, en pleine conscience de mon inadéquation avec la société, j'ai compris que trois options s'offraient à moi :
- devenir profondément cynique et égoïste et n'avoir comme valeur fondamentale que moi et ceux qui me sont chers.
- m’immiscer tel un silure dans les rouages de cette société infecte et, une fois placée dedans au sommet (Sciences Po+ ENA ou HEC comme diraient les Inconnus), essayer d'y faire rayonner mes valeurs.
- résister au prix de ma réussite personnelle et accepter une vie à rebrousse poil.

Je vous avouerais que, même à mon âge, je ne sus pas encore tout à fait décidée.

Néanmoins, chère Frozen Girl, et quelle que puisse être ma décision, je ne crois pas que l'on puisse taxer le courage d'immaturité et de maturité le fait de se prostituer à l'air du temps.

Mais, pour le coup, je vais être mature, accepter ton conseil et te demander 30 euros pour ce bel exposé que je viens de te faire car, comme chacun sait, la seule valeur immuable en ces temps de postmodernité reste et demeure l'ARGENT !!!!!!


@Kalegula a écrit:Je n'aime pas flooder, mais honnêtement j'ai cru Bilbo essayais de nous dire "S'il vous plaît !" en Allemand, mais a oublié un t bravo
(oui je dois arrêter d'écouter en boucle deux lieder de Schubert x) )

J'adore  :fleur:  la grosse déformation du mélomane germanisant !

Cher maître Baggings, tu connais mon affection pour toi. Je compatis à ta douleur en cours d'allemand et je vais même te révéler un potin de prof : les enseignants d'Allemand sont presque tous, pour une raison mystérieuse, extrêmement MAUVAIS! Et je peux te dire que j'en ai fait des établissements, en tant qu'élève, puis enseignante. C'est même devenu un sujet de conversation entre nous, profs et anciens élèves de schleu: pourquoi diable les profs d'allemand sont-ils tellement à côté de la plaque ?

Je sais, ce n'est pas très scientifique comme protocole d'évaluation du niveau des enseignants de langue allemande... je suis bien d'accord. Tout ce que je peux vous dire, c'est ce que j'ai constaté de mes yeux, ce que mes amis enseignants et élèves d'allemand ont pu me dire... et tout concorde. Nous voici donc face à cette éternelle question : WARUM ?

Quand je pense aux générations d'élèves qui auront de l'allemand une image merd..que alors que, pour l'avoir découverte sur le tard, je peux vous assurer que c'est une langue pleine de trésors.

Mon pauvre maître B., vous êtes bien à plaindre! Vous auriez dû prendre allemand après votre bac ou seul, ou par le CNED.... je crois qu'il n'y a pas de solution parfaite à ce problème du niveau de l'allemand dans l'éducation nationale française. Si tu veux en discuter avec moi par MP, je suis à ta disposition. Courage !

Dreamy a écrit:Après franchement, l'histoire allemande...mouais bof. Franchement, c'est vraiment pas ce qui me passionne le plus sur cette culture :/


Dreamy !!!!!! Dreamyyyyyy !!!! Comment !!!! Toi, si cultivée ? Comment est-ce possible ?
L'histoire allemande est loin de se résumer à ce que l'on nous en laisse entrevoir en cours. Quid de la période de la Tène et du Hallstatt ? Quid des invasions germaniques et de cette culture passionnante qui aura tant influencé le droit médiéval français ? Quid de cette période où ce que nous appelons aujourd'hui France et Allemagne ne constituaient qu'un seul empire, ou, plus souvent, une mosaïque de fiefs aux origines culturelles proches ? Quid de la période ottonienne, et de la façon délicate dont la France a réussi à singulariser son identité par rapport au bloc germanique ? Quid de l'épopée du grand Frédérique Barberousse, réunificateur du Saint Empire Romain Germanique et qui finit sa vie, mort, dans un tonneau en Palestine ? Quid de l'empire de Charles Quint sur lequel « le soleil jamais ne se couche » ? Quid de la correspondance entre (cet inverti zoophile de) Frédérique le Grand et (ce chien galeux de) Voltaire ? Quid des amusantes anecdotes sur le père, Frédéric I, avec ses longs-gars, et ses manières brutales (faire décapiter le meilleur ami ou amant de son fils sous ses yeux... miam!) ? Quid de l'histoire si ancienne de la dynastie des Wittelsbach, et de ses deux représentants les plus connus, Ludwig et Elisabeth (dont la vie est des plus passionnantes et représentative de l'esprit de son temps) ?

Et je dis cela mais je ne connais rien de l'histoire allemande. Je ne connais de l'Allemagne que peu de chose : la beauté de la poésie de Goëthe en VO, quelques bribes de vocabulaire et de grammaire apprises après le bac, la musique, un peu de philosophie d'un Hegel ou d'un Marx ou encore d'un Nietzsche... d'un Schopenhauer aussi...

Je dis tout cela, mais sachez-le ! Je ne suis pas du tout germanophile! mais il faut savoir rendre à César ce qui appartient à César et on ne doit pas accuser l'histoire de l'Allemagne de manquer de sel alors que la faute en revient à l'indigence de nos programmes scolaires au moins autant qu'à l'image post 1945 qui a un totalement grisé, et c'est un euphémisme, l'image de la nation allemande dans l'inconscient collectif.

Dreamy a écrit: En prépa HEC, nous faisons beaucoup de civilisation allemande 


Dreamy, sois assurée de mon estime intellectuelle, morale, et même d'un début d'affection de ma part envers ton attachante personne. Mais là... je dis LOOLLLLLLLLLLLLL !!!!!!!
Je te supplie de ne pas te vexer même si ce que je dis ne peut avoir que cette conséquence.
Sois au dessus de cela et écoute mon propos : civilisation et prépa HEC dans la même phrase, cela s'appelle une ANTITHÈSE.
J'ai d'ailleurs du mal à comprendre comment une passionnée de culture telle que toi a choisi cette étrange orientation.... pourquoi n'es-tu pas en hypokhâgne ? Le manque de débouchés ? L'envie de faire le lien entre l'ancien et le contemporain ? Le pouvoir de :
?

@Snow a écrit:Concernant l'Histoire Allemande (Qui m'intéresse beaucoup soit dit en passant mais je suis un passionné d'Histoire tout court) je trouve qu'elle est assez mal enseignée. Les jeunes d'aujourd'hui ne connaissent que le nazisme et Adolf Hitler et font automatiquement le rapprochement quand on leur parle de l'Allemagne, je trouve ça désolant. C'est franchement à croire que l'Histoire Allemande n'a rien  de plus intéressant à offrir alors que c'est totalement faux. Voilà, j'espère ne pas être trop HS ^^''

Pourquoi tant de modestie, ô fondateur ? Ton constat est pertinent et bien exprimé. Dommage que tu sois si rare sur le forum. Tes interventions sont toujours à propos.

_________________
"Tu vois, moi, je suis un peu comme Varys..." "Ben, mets des collants de contention"
avatar
Brynhildr

Féminin Messages : 823
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 31
Localisation : Les îles du Sud, malheureusement, mais je songe à émigrer vers des contrées plus boréales.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Invité le Mer 02 Déc 2015, 13:27

Disons que je trouve toutes les cultures intéressantes mais la culture allemande me parle moins que la culture anglaise ou française par exemple. Même si les textes de Goethe sont magnifiques, surtout Le Roi des aulnes!
J'ai récemment assisté à une représentation à l'opéra de Penthésilée de Kleist, en allemand s'il vous plaît Razz

Après oui "beaucoup" est très relatif, ça, je le conçois parfaitement Laughing
Disons que c'est déjà bien davantage qu'au lycée par exemple. En tout cas, j'ai appris bien plus de choses en deux ans de prépa qu'au collège et au lycée réunis Wink
On étudie beaucoup de textes tirés de l'actualité qui parlent aussi bien des différents partis allemands, des sujets faisant encore débat en Allemagne, la position de ce pays dans le monde, l'immigration, la pauvreté, la société, le chômage, l'Union Européenne, l'économie...

En fait, plus j'avance, plus je me dis que j'aurais dû faire une prépa littéraire. Mes notes sont mauvaises en économie et très mauvaises en maths...mais je peux dire sans rougir que je suis très bonne en langues, en français et en philo. J'aime beaucoup l'Histoire également (même si je n'ai pas cette matière, à mon grand regret).
Ce sont les seules matières que je travaille avec plaisir en fait. J'ai pris goût à l'art de la traduction et à la réflexion.
Malheureusement, oui...le manque de débouchés dans les filières littéraires m'a fait choisir une orientation plus "économique" Neutral
D'ailleurs, je voulais faire un bac L à la base mais mes parents m'en ont dissuadé...mon père voulait absolument que je fasse un bac S parce que ça "ouvre toutes les portes". J'ai trouvé un compromis en allant en ES. Le bac S m'aurait complètement coulé vu mon manque de don et d'intérêt évident pour les matières scientifiques.

Lors d"un entretien blanc qu'organise ma prépa pour nous entraîner...je me suis surprise à parler avec grand entrain de mon coup de cœur pour ce merveilleux peintre qu'est Courbet. Plus particulièrement d'un de ses tableaux dont la finesse du trait m'avait vraiment impressionnée quand nous étions allés à une exposition avec ma classe. Je n'ai guère parlé d'économie ou de finance pendant tout cet entretien...ce qui peut paraître un comble quand on sait vers quoi je me dirige avec ces études.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Brynhildr le Mer 02 Déc 2015, 16:27

En effet, Dreamy, c'est étonnant.

Tu sais qu'il existe des passerelles entre prépa littéraire et écoles de commerce et sciences Po. Tu peux peut-être encore changer de voie si cela ne te convient pas. Je te déconseille formellement la fac de lettres en revanche. Seule la prépa vaut le détour ainsi que les grandes écoles dont elle ouvre les portes.

Après, j'ai confiance en ta capacité à continuer de te cultiver par toi-même. c'est seulement dommage de soustraire un esprit tel que le tien à la divine nourriture d'une hypokhâgne! Tu mettras des années à obtenir ses connaissances en cavalier seul, voire tu ne le pourras pas; j'espère que tu as dans ton entourage quelques "humanistes" au sens strict du terme.

_________________
"Tu vois, moi, je suis un peu comme Varys..." "Ben, mets des collants de contention"
avatar
Brynhildr

Féminin Messages : 823
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 31
Localisation : Les îles du Sud, malheureusement, mais je songe à émigrer vers des contrées plus boréales.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Invité le Mer 02 Déc 2015, 17:13

Ne t'en fais pas, mon prof de philo m'a de toute façon conseillé de toujours continuer à enrichir mon esprit. Je dois remercier mes parents qui les premiers m'ont initié au goût des Lettres et de l'Histoire. Ma mère est une amoureuse de la langue française. Quand j'étais petite, nous faisions régulièrement des musées et visitions des sites historiques intéressants. Sans compter le fait que je m'intéressais à à peu près tout.
En colonie de vacances, je ne me suis d'ailleurs pas privée d'aller visiter des vestiges de chapelles en Croatie alors que les autres adolescents préféraient se prélasser à la plage Razz

Ma meilleure amie est en prépa littéraire et c'est toujours un plaisir de converser avec elle!

J'ai juste privilégié l'assurance d'avoir un bon métier en me dirigeant vers les écoles de commerce.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Brynhildr le Mer 02 Déc 2015, 17:36

Comme je te comprends!

_________________
"Tu vois, moi, je suis un peu comme Varys..." "Ben, mets des collants de contention"
avatar
Brynhildr

Féminin Messages : 823
Date d'inscription : 28/07/2014
Age : 31
Localisation : Les îles du Sud, malheureusement, mais je songe à émigrer vers des contrées plus boréales.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par - Frozen Girl - le Mer 02 Déc 2015, 20:22

Merci pour cette belle réponse Bryn ( ne lui dit pas qu'elle a fait tout ce texte pour rien car tu faisais de l'ironie , ne lui dit pas ... Rolling Eyes ! )
Ca fait tellement plaisir d'avoir ce genre de réponse en fait ...
Et je peux t'avouer que je comprends tout à fait ce que tu as ressentit pour la non-considération de tes propos , pendant l'enfance . Je l'ai ressentis aussi ...
Gamine ( Oui encore plus ! Razz ) , j'impressionnais mes professeurs par ma sorte de " maturité "  , ils disaient que j'écrivais très bien et qu'il y avait ce petit quelque chose qui pouvait vous faire oublier que c'était une jeune enfant qui avait écrit de telles choses . Mais parfois , je tombais sur d'autres genres de professeurs : le genre de personne froide qui vous laissait comprendre sa supériorité en un seul regard . Ce seul regard chargé des années de son expérience qui vous faisait l'effet d'une claque , vous rabaissant violemment . Ils avait une posture imposante et on ne lisait sur leurs lèvres que des mots comme " Naïve " , " stupide " ou "qui se croit intelligente ". C'était le genre de professeur qui passait l'année à me contredire pour une simple tournure de phrase , m'humiliant publiquement .
Je pense ..... que ces genres de personnes en général sont celles qui ont elle-même été frustrées pendant leur enfance , de quelque manière que ce soit . Elles avaient été rabaissé et ne faisait que répéter ce qu'on leur avait appris après tout .
Mais la question n'est pas là .  :blabla:

_________________
avatar
- Frozen Girl -
Légende du Royaume

Féminin Messages : 1753
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 15
Localisation : Avec Ezra Miller bien évidemment !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coups de gueule et autres récits de mésaventures

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum