Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Message par Miss Olaf le Lun 07 Mar 2016, 20:01

Bon voilà voilà ! Je suis venue apporter quelques petites news concernant ma fic !

Non je ne l'arrête pas ! disons que je la suspens ! De toute façon elle n'était pas des plus populaires ( surement par irrégularité dans mes sorties ). C'est que je suis quelqu'un de très désorganisée, donc au niveau des études il faut déjà que je m'en sorte ( et encore c'est pas la mer à boire non plus ) et je travaille sur un autre projet externe qui est la création d'une chaîne youtube avec une amie qui me demandera pas mal de temps.

J'essairai de faire un effort et de profiter lors des vacances scolaires pour écrire le plus de chapitre possible ! Je tiens à terminer ce tome 1 cet été ! Je suis bien heureuse d'un côté qu'ils nous sortent un deuxième film, ce qui pourra contribuer à l'activité du forum. A la base je voulais faire trois tomes, mais je vais devoir voir mes ambitions à la baisse et n'en faire que 2. Et pour ce qui aurait du faire office d'un troisième tome, je le ferais sans doute sous forme de nouvelles, parce qu'en soit il y a pleins de petites intrigues qui auraient bien du mal à s'enchaîner. Fin bref j'espère bientôt retrouver ma motivation et le temps d'au moins finir ce tome.

Bisou mes fidèles lecteurs :bisou:

_________________




~ Ma fan fiction sur Frozen, retrouvez Elsa dans une nouvelle aventure ! ~
avatar
Miss Olaf
Admin

Féminin Messages : 2170
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 24
Localisation : Royaume d'Alsace et d'Arendelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Message par Yokill2B le Lun 07 Mar 2016, 20:27

Cool ! Hâte de lire la suite ainsi que de voir ce que donneront tes nouveaux projets Miss !!! Wink

_________________
avatar
Yokill2B
Légende du Royaume

Masculin Messages : 773
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 23
Localisation : Entre les mondes de l'imaginaire au gré de mes voyages inter-dimensionnels...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016, 12:49



Sa y est, j'ai lu 5 chapitres et j'adore déjà ! Je ne me lasse pas de lire ton histoire. Tout les personnages sont intéressants ! C'est une excellente idée d'avoir incrustée un personnage d'un autre univers bien loin de La Reine des Neiges, Yuki Onna ! Moi qui est un grand fan de sa !
Les textes sont bien écris, c'est agréable à lire. Donc que dire de plus Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Message par Miss Olaf le Ven 11 Mar 2016, 18:43

Oh c'est super merci :jesaispasquoimettre ça fait un moment que je n'ai pas eu de nouveau lecteur X)

_________________




~ Ma fan fiction sur Frozen, retrouvez Elsa dans une nouvelle aventure ! ~
avatar
Miss Olaf
Admin

Féminin Messages : 2170
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 24
Localisation : Royaume d'Alsace et d'Arendelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Message par Miss Olaf le Jeu 01 Sep 2016, 21:06

Après plus de 10 mois sans nouveau chapitre, j'ai enfin reprit cette foutu fic :hum:. J'espère que ce chapitre frais vous plaira ( si j'ai encore des abonnés ), j'ai pris énormément de plaisir à écrire celui-là. Il mêle épique, amour, et action ( y a même un instant Micheal Bay Twisted Evil ).

Chapitre 11 : Pertes


Karl ainsi que la Duchesse de Funningur étaient tout prêt. Beaucoup trop de pensée dans l'esprit de la reine si bien qu'elle trouva difficilement le sommeil, tiraillée entre l'approche de la confrontation et certains sentiments naissants. Comment ne pas rester éveillé avec toute cette agitation ? Il lui fallait retrouver un calme paisible, difficile à proximité des ronflements émanant de la troupe toute entière. Elle se leva discrètement et alla en direction du bassin qu'elle avait utilisé il y a de cela quelques heures. Guimauve réagi à ses mouvements, mais cette dernière lui tint de rester à l’écart ne jugeant pas nécessaire d'avoir un garde du corps à ses côtés. Elle se déshabilla et plongea dans l'eau trouble et bouillante. Elle médita adossée au rebord de pierre en prenant des respirations profondes. Une voix familière la perturba qui vint derrière elle.

« Vous ne trouvez pas le sommeil vous non plus ? »

« Frieidrich !? » haussa-t-elle en se réfugiant derrière un rocher « Par la Sainte Vierge je suis nue ! »

« Je l'avais remarqué...Je suis point outré de voir un corps de femme dans son état le plus naturel »

« Vous vous comportez tel un rustre ! »

« Pardonnez moi votre altesse, j'étais tout simplement inquiet, je vous ai vu partir vous n'êtes pas revenu, j'ai cru bon de vérifier si vous n’étiez pas entrain de faire cavalier seul dans cette aventure »

Elsa ne fut pas vraiment convaincu par cette réponse, elle l'écouta à demi mot. Dans une situation pareil, elle ne refusait pour rien au monde la compagnie du Duc de Funningur.

« Je trouve que vous pensez un peu trop à moi » dit elle en esquissant un sourire, en tournant dos au duc.

« Elsa, je vous aime » répondit le duc d'une voix non assurée.

« C'était donc ça ? Enfin dans le fond je m'en doutais... mais soyez lucide, vous êtes marié et on s'est rencontré il y a seulement 3 jours. On ne se connaît pas, que diront les autres et... et... »

Au fur et à mesure de son discours Elsa s'éloigna du rebord sans se rendre compte que le duc s'était déchaussé, dénudé, jusqu'à ce qu'il entreprit de la rejoindre.

« Friedrich... ne commettez pas l'irréparable, je ne veux pas gâcher une si belle rencontre »

« Elsa... ma douce Elsa, cessez de contenir vos émotions, vous vous ferez du mal, je le sent au son de votre voix et votre façon de me contempler que vous désirez plus. »

Il encercla les épaules de la reine de ses bras, ses mains posées sur sa poitrine. Elsa ne riposta pas. Il déposa un baiser dans son cou tout en pressant ses seins avec sensualité. Elsa se retourna brusquement et embrassa fougueusement le duc. Leurs soucis étaient derrière eux désormais, ils étaient sur le point d'entamer une danse luxurieuse, immergés, tapis dans la vapeur qui formait une brume.

« Elsa... » susurra le duc, puis de plus en plus fort.

« Elsa... Elsa...ELSA !»

La température avait brusquement baissé, il n'y avait plus de brume, et la reine n'était plus Eve. Elle se retrouva allongée sur sa paillasse de fortune, fatiguée et étourdie.

« Elsa, nous devons y aller !» insista le Duc de Funningur qui l'avait fait sortir de ce songe dont il faisait partie.

On sella les chevaux, prêt à en découdre avec Yûki Onna dans les heures à suivre. Friedrich assista la Reine d'Arendelle à se mettre en selle, puis fit de même. Elsa prit la tête du convoi en compagnie de Mr. Johansen et du capitaine de la garde. Elle détourna son regard une énième fois vers Frieidrich. C'est mieux ainsi, cela ne restera qu'un beau rêve, se dit Elsa les larmes aux yeux.

Deux heures plus tard, le groupe arriva comme prévu au bord du grand lac au pied du fameux volcan où étaient prisonniers Karl et Maria selon la missive de cette dernière. Sans surprise il était complètement gelé. Quelques gardes eurent ordre de tâter l'épaisse couche de glace afin d'en certifier sa solidité. Ci-fait on décida d'y couper à travers, permettant un gain de temps non négligeable. Compte tenue des sabots magiques qu'Elsa avait créé au début du périple, les chevaux n'eurent aucune difficulté à se déplacer sur la glace.

Il y régnait un calme pesant, personne n'eut cœur à converser, déblatérer ou cancaner pour accompagner le clapotage des sabots. Le danger se rapprochait, et l'éventualité d'une fin tragique s'ancra dans tous les esprits. Certains se mirent à prier, chapelet ou autres petits biens personnels à la main. Mr Johansen pensa à sa femme, le capitaine et sa garde à leur famille, Viktor et Friedrich à leur mensonge, et enfin Elsa à Anna, qu'elle avait quitté lorsque cette dernière lui avait éprouvé de la rancœur et de l'amertume. Tous étaient plongés dans leurs pensées, ne se souciant pas du danger sous leurs pieds.

Ils étaient arrivés au dernier quart avant la berge. Friedrich accéléra la cadence afin de s'approcher d'Elsa.

« Majesté, puis je m'entretenir avec vous ? »

La reine fit un geste à l'égard de Mr. Johansen et du capitaine leur ordonnant de disposer.

« Je vous écoute » dit-elle les yeux baissés.

« Je.... »

Musique d'ambiance



Il aurait été le premier à se confesser et à en payer le prix. Mais son élan fut coupé par un cri effroyable et une onde de choc qui fit fendre la glace. Une créature gigantesque et filiforme surgit de l'abîme perforant la glace tel un ver juste devant eux. Plus étonnant encore, elle volait. Elle avait le corps d'un serpent, des serres d'aigles, des bois de cerfs, et une tête de camélidé avec des crocs. C'était un ryu de glace et de poudreuse qui s'élançait haut dans les airs avant de revenir à la charge en piqué, alors que les hommes étaient dispersés, tentant de garder l'équilibre sur les plaques de glace formées par les fissures.

« Majesté ! Johansen ! Duc ! Gagnez la berge pendant qu'on le retient et fuyez ! » hurla le capitaine.

Il sortit son pistolet du fourreau, le pointa en l'air et s'adressa à ses hommes.

« Soldat ! Sortez vos armes et visez les extrémités, on va le morceler ! »

Les hommes s’exécutèrent pendant qu'Elsa, Johansen et le duc tentaient difficilement de regagner la berge, s'agrippant à leur monture sautant de bloc en bloc. Les autres atteignirent la bête en piquée de leurs armes, on vit plusieurs petits éclats se détacher, mais cela s'avéra insuffisant compte tenu de sa grande taille. Lorsque celle-ci fut assez près, elle cracha un rayon glacé qui atteignit deux hommes et chevaux qui se changèrent aussitôt en statue et tombèrent à l'eau.

« m*rde ! » cria le capitaine plein d'effroi

Elsa ayant observée cette scène macabre bondit de sa monture, frappa de sa paume le bloc de glace auquel elle avait prit appui et déferla sa puissance. Elle colmata les fissures, le lac retrouva son état d'origine comme lorsqu'ils l'avaient découvert, permettant aux soldats et Viktor de regagner de la stabilité dans leur déplacement et de les empêcher de basculer dans les eaux troubles. Elle créa également une extension qui serpenta autour du dragon, le ligotant et le plaqua à terre. La créature fut immobilisée. Les hommes se remirent à la chargent en visant sa tête, l'un réussit à atteindre une œil, un autre cassa une oreille. Mais la bête se déchaîna, tentant de se libérer de l'emprise tout en crachant au hasard devant lui.

« Attention ! » mugit le capitaine.

Mais le souffle avait déjà presque atteint Melyngar et Viktor. La jument se cabra délibérément afin de désarçonner son maître, lui sauvant la vie, elle prit le souffle de plein fouet et se figea.

« Non ! » bramait son maître à terre.

« Contournons-le ! On l'aura par derrière ! » ordonna le capitaine.

Ainsi ils espérèrent l'achever sans prendre le risque de faire une victime de plus.

Mais la bête s'agita de plus en plus. Elle réussit à extirper sa queue et entama un revers aux soldats d'un geste souple. Ces derniers doivent leur salut à Guimauve qui l'attrapa. Il força de tout son corps et réussi l'arracher, sacrifiant la moitié de son corps, il se retrouva sans jambe. Il usa de ses membres restants pour s'agripper à l'animal, remonta sa colonne vertébrale jusqu'au dessus de sa tête, et lui assena plusieurs coups violents. Cela éveilla la fureur du ryu, il se débattit jusqu'à briser sa prison de glace. Libéré de l'étau il pulvérisa le bonhomme de neige.

« Guimauve non ! » hurla la reine.

Pleine de rage, Elsa tenta à nouveau de l'emprisonner, mais le dragon ne se laissa pas duper à nouveau, il prit soin d'éviter les jets d'Elsa tout en ripostant. Guimauve avait néanmoins pu faire des dégâts, le dragon ressemblait plus à un ver de terre à qui on aurait coupé une extrémité et greffé des serres. Mais le ver crachait encore et devenait plus menaçant.

« Ne restez pas là ! Fuyez pauvres fous ! » aboya le capitaine qui fut ensuite touché au bras droit et tomba à la renverse.

Friedrich prit Elsa de force sans lui demander son reste, et galopa jusqu'à la berge en compagnie de Mr. Johansen. Elle ne détacha pas du regard la bataille, épouvantée. Ils réussirent à atteindre la berge ne pouvant plus rien au reste du groupe massacré à petit feu, de nouvelles statue d'hommes et de chevaux étaient apparues.

« On ne peut pas les laisser ! » braillait Elsa en voulant regagner le combat

« Ils sont perdus majesté, vous allez vous faire tuer si vous tentez quoi que ce soit !» répondit Friedrich en la retenant.

« Lâchez-moi !»

Dans son déchaînement, la pierre de feu tomba de la poche d'Elsa. Johansen la prit et s'exclama.

« Nous pouvons encore faire quelque chose ! Mais il faut le faire vite et ne pas poser de question ! »

Quand il capta l'attention, il s'adressa directement à Elsa.

« Projetez moi vers ce monstre ! »

« Mais..... »

« J'ai dit qu'il fallait faire vite ! »

Elsa allait s’exécuter avant de se rétracter, ne voulant pas envoyer le doyen à la mort.

« Majesté ! La vie d'hommes en dépend ! Faites ce que je vous demande !»

Elsa ferma les yeux et le projeta droit vers le ryu par la force d'un blizzard. Le vieux s'agrippa au reste de la mâchoire du monstre qui referma aussitôt sa gueule au contact du corps étranger. Ce dernier poussa un cri effroyable et cracha du sang, plusieurs organes vitaux furent perforés, mais tint fermement la pierre de feu dans sa main qu'il présenta à l'assemblée restante. Il ne restait plus grand monde, et parmi eux Thomas, le plus jeune qui avait été le premier jour malmené par le vieillard. Les regards des deux êtres se croisèrent, Mr. Johansen prit un visage compatissant et roula ses yeux en direction de la pierre, lui insinuant indirectement un Fait le !. Thomas leva son arme, visa et tira. La balle ricocha sur la pierre créant une étincelle, libérant toute la puissance de l'artefact en une déflagration, emportant avec elle la tête du monstre de glace et Mr.Johansen.

Elsa au loin s'écroula, dans un flot de larme. Thomas aussi pleura.

Ils étaient vingt, il n'en resta que huit. Elsa, Friedrich, Viktor, le capitaine de la garde et quatre de ses hommes dont Thomas le plus jeune qui avait porté le coup de grâce. Ces derniers avaient rejoint la reine et le duc, hagards. Le capitaine qui avait son bras droit changé en glace fixa Elsa d'un regard noir, alors qu'elle était encore recroquevillé au sol, la jugeant responsable de la perte de ses compagnons et du vénérable Johansen. Elsa se leva doucement ne lâchant pas le capitaine du regard.

« Je n'ai jamais voulu cela.... »

Elle tourna la tête et constata à nouveau l'ampleur des dégâts, contemplant les hommes et chevaux de glace, et repensa au sacrifice de Mr. Johansen.

« JE N'AI JAMAIS VOULU CA !!!! » lâcha-t-elle hystériquement, créant une barrière de stalagmite sortant du sol autour d'elle et un violent blizzard sur les environs.

Inaccessible désormais, elle profita de cette ouverture pour s'enfuir au loin au nord. Plus rien ne pouvait être pire pour elle en ce moment précis. La rage qu'elle ressentait lui donna la force de courir à une vitesse qu'elle n'avais jamais atteint, à travers sa propre tempête, se prenant en plein visage plusieurs branches de sapins.

« ELSA ! » l'appela-t-on

Mais la reine ignora et continua sa course. Après quelques mètres on attrapa son bras, elle tomba et reconnu son poursuivant.

La musique peut s'arrêter si ce n'est pas fait

« Éloigne-toi de moi ou tu vas mourir toi aussi ! »

Son état lui fit oublier les convenances, elle tutoyait pour la première fois Friedrich. Il la releva, serra son corps au sien et l'embrassa. Les yeux de la reine s'écarquillèrent à la surprise. Premièrement crispée, ses muscles se relâchèrent finalement, elle laissa sa tête tombé sur le torse de son béguin pendant qu'il l'enlaçait. Le blizzard se figea, les flocons étaient en apesanteur comme si le temps s'était arrêté.

« Je.....je ne veux pas te voir mourir par ma faute » gémit Elsa.

« Ma douce Elsa, je suis en sursis... » répondit tristement Friedrich

Elsa s'écarta légèrement de son étreinte et vit les yeux du duc s'humidifier, elle prit ses mains et l'interrogea.

« Seriez-vous malade ? »

« Je suis malade d'amour pour vous. Oui je vous aime Elsa, mais hélas je vous ai menti plus d'une fois, et mon amour pour vous me pousse à cesser dès à présent, j'ai des choses à vous révéler. Quand cela sera fait, vous me détesterez à tout jamais et me jetterez aux geôles. »

Aveuglée par ses sentiments Elsa n'eut cru un mot, Friedrich qui avait été si bon jusqu'à présent l'aurait trompé ? Lui qu'elle croit sincère dans la réciprocité de son amour, pour quel motif pouvait elle le haïr ? Elle était déjà au plus bas et ne voulait pour rien au monde gâcher cette parcelle de lumière dans l'obscurité. Elle effleura le visage de son amant des deux mains.

« Embrassez-moi une dernière fois, avant que je sache si je vous accorde mon pardon »

Il obéit à sa reine. Il alternèrent baisers et caresses pour finir en étreinte. Ils furent interrompus par la venue soudaine d'une étrange entité. Une personne encapuchonnée d'une peau d'ours blanc. Elle n'attendit pas pour soulever sa capuche révélant son identité.

« Ma....Maria !? » s'exclama le Duc de Funningur.

_________________




~ Ma fan fiction sur Frozen, retrouvez Elsa dans une nouvelle aventure ! ~
avatar
Miss Olaf
Admin

Féminin Messages : 2170
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 24
Localisation : Royaume d'Alsace et d'Arendelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Message par Samantha Frost le Sam 03 Sep 2016, 11:38

Oh oui un nouveau chapitre !
Alors déjà je suivait ta fanfiction avant de m'inscrire sur le forum, et c'est que maintenant que je me manifeste xDD
Jai tout lue en diagonale pour le moment, désolé, mais je n'ai pas vraiment le temps car je suis en Allemagne en ce moment et la connexion est moisie x) (vive les frontaliers...)
Jai lue les premiere phrases, et bordel j'ai compris qu'Elsa se fesait violée xD
Pour l'avoir lue en diagonale aussi, je peux te dire que ce chapitre à l'air grandiooooose :bave:

_________________




Let it go, let it go, turn away and slam the door !
avatar
Samantha Frost

Féminin Messages : 31
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 14
Localisation : En Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Message par Miss Olaf le Sam 03 Sep 2016, 17:25

Merci ^^, oh je t'en veux pas de lire en diagonale, il m'arrive aussi de faire pareil, surtout quand les fan-fic sont longues donc avant de lire en intégral je lis des passages qui m'intéressent comme une fan girl.

Elsa violée affraid ? oh c'est pas grave c'est une jolie couleur le violet jesuisdehors

_________________




~ Ma fan fiction sur Frozen, retrouvez Elsa dans une nouvelle aventure ! ~
avatar
Miss Olaf
Admin

Féminin Messages : 2170
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 24
Localisation : Royaume d'Alsace et d'Arendelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Message par Samantha Frost le Dim 04 Sep 2016, 00:47

Je viens de le lire en entier, et c'était un super chapitre !
La musique colle bien avec le passage Razz

Oui bien sûr, le violet est une très belle couleur xD

_________________




Let it go, let it go, turn away and slam the door !
avatar
Samantha Frost

Féminin Messages : 31
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 14
Localisation : En Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan-fiction de Miss Olaf: Les Chroniques d'Arendelle Tome 1: Jubilé CHAPITRE 10 : Qui êtes vous ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum