Love Will Thaw

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par M.Baggins le Lun 29 Juin 2015, 10:34

Coucou!^^
Alors, comme d'habitude c'est un chapitre si doux et si attendrissant avec toujours un petit côté comique très plaisant.^^
J'adore quand Anna se barre pour aller chercher un médicament, quand Kay s'inquiète pour Elsa comme pour une enfant, ou quand Kristoff refait la même erreur avec Anna que pour Elsa... Tout ça ce sont des petits moments comiques qui s'intègrent parfaitement dans la continuité du récit et qui donc ne sont jamais lourds ou forcés. biendit
Ils sont vraiment bien trouvés et bien placés quoi. cheers
Par contre pauvre Kristoff, il s'en prend vraiment pas mal dans la gueule dans ce chapitre. Razz
Et puis cette lettre que laisse Elsa est si touchante au final. Aaah, je suis content, elle a finalement décidé de partir avec Anna. bravo
Bref, toujours un très bon chapitre, et j'attends vraiment la suite si ça doit devenir si palpitant.^^

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1243
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Micky93 le Jeu 02 Juil 2015, 18:10

Alors il ne se passe pas grand chose, mais j'ai vraiment adoré ce petit chapitre à la fois comique et touchant. bravo

"Le jeune homme lui rendit son sourire tout en la déposant délicatement sur le lit avant de la recouvrir avec la grosse couverture, comme lui avait ordonné sa fiancée plus tôt."

Nom d'un chien ! Kristoff portait Elsa dans ses bras, c'est cela ? Shocked Bon bah... Il y a un début à tout ! bravo

Bref, ce chapitre était très bon ! J'attends donc la suite avec impatience ! Smile
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1540
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Minka le Mer 05 Aoû 2015, 03:37

Ah mince ! Je viens de me rendre compte que je ne vous avais pas remercié les gens pour vos derniers com. sur mon chapitre 10. Shocked


Alors pour commencer Inessa : Merci ça fait plaisir une petite review de ta part de temps en temps. Surprised
Et pour ce qui est du "nauffrage" du navire sur lequel vont se retrouver Elsa et Anna et bien tu auras tous les détails dans ce nouveau chapitre. bravo

M.Baggins : Merci mon adorable correcteur. Very Happy
Comme tu le sais si bien maintenant, j'ai de l'humour à revendre et avec ma fiction j'essaye aussi d'apaiser certains moments durs, ou frustrants pour les personnages avec un touche d'humour dès qu'il est possible d'en faire.
Cela donne aussi aux lecteurs un peu de divertissement, car sinon que des choses sombres c'est pas top et déprimants à lire.
Et quand on y repense, cela se passe aussi comme ça dans le film et j'aime y rester fidèle en quelques sortes. Wink

Enfin Micky93 : Merci à toi aussi. Smile
Bientôt un peu d'action c'est promis, pour le moment c'est la mise en place on va dire, avec les détails de chaque déroulement, car j'aime aussi écrire ce genre de situations entre les personnages qui vont peu à peu évoluer au fil de l'histoire.
Quant à Kristoff, il a bien porté sa belle-sœur jusque sur son lit, mais pas avec d'arrières pensées ou quoi. Elle est patraque, donc il l'aide juste à s'allonger et rien de plus. Razz


Et maintenant voici le moment que vous attendiez tous !
La fabuleuse croisière féérique de nos deux frangines préférées, qui ne seront pas au bout de leur peine avec cette nouvelle aventure qui démarre par cette traversée en mer.
Comme le précédent chapitre, il ne se passe pas grand chose encore une fois, c'est surtout la relation Elsa/Anna qui est mise en avant et qui évoluera beaucoup avec ce nouveau départ dans l'inconnu.
Première sortie en mer, pour se rendre dans un autre pays et pour y rencontrer plein de nouvelles têtes...c'est sûr qu'elles vont avoir besoin l'une de l'autre pour se rassurer mutuellement.
Mais pour l'instant je vous laisse découvrir leur petite escapade sur l'eau qui, tourne très vite en la défaveur de l'une de deux jeunes femmes...oui mais laquelle ? Wink
Bonne lecture et à bientôt pour la suite de leurs aventures !! bravo




11-Le départ

Le jour du départ arriva, aussi vite que les premières neiges en cette belle journée hivernale du vingt deux novembre.
Toujours à quai, le navire royal avait attiré l’intégralité du peuple d’Arendelle venu de bon matin, pour saluer la reine et la princesse qui s’apprêtaient à prendre le large pour un pays voisin. Et pour fêter dignement cet incroyable et surprenant évènement, des fleurs leur furent lancées, tandis qu’un orchestre jouait en harmonie avec les enfants qui chantaient tous en cœur :

‘Arendelle, Arendelle,
Notre reine Elsa,
Généreuse et belle,
Quand la neige tombera,
Pour toujours éternelle,
Et la princesse Anna,
A jamais fraternelle,
La chaleur de leurs cœurs vaincra,
Arendelle, Arendelle,
A jamais votre peuple vous aimera.’

« Cela était-il vraiment nécessaire ? »

Demanda la souveraine à sa jeune sœur qui se trouvait à ses côtés sur le pont du navire, et qui agitait vigoureusement les bras pour saluer la foule, tout en envoyant par moments des baisers de sa main à son fiancé, dont le renne mangeait les fleurs tombées sous son nez.

« Bien sûr ! Regarde un peu comme ils sont tous heureux et fiers de voir leur reine et leur princesse partir pour la toute première fois en dehors du royaume. Nous ne sommes plus les petites filles qu’ils ont connues autrefois, mais à présent les dignes représentantes d’Arendelle en Mers du Nord.»

Devant autant d’excitation et de détermination de la part de sa cadette, Elsa pencha légèrement la tête en soupirant. Elle qui n'avait point souhaiter ébruiter le jour de leur départ, il avait fallu qu’Anna en parle au boulanger, qui lui en discuta avec boucher, qui le raconta au poissonnier, dont la femme s'empressa de faire suivre l’information à tous ses clients sur la grande place du marché.
Et maintenant c’est dans l’embarras le plus total, que la jeune reine finit tout de même par faire un signe timide de la main à son peuple en guise d’au revoir, accompagné d’un minuscule sourire coincé, avant de tourner les talons pour filer dans sa cabine sans adresser le moindre mot à la petite rousse, qui agitait à présent un mouchoir blanc.
Au bout d’une bonne minute, le navire toutes voiles ouvertes, finit par quitter progressivement le fjord.
Kristoff eut un fort pincement au cœur en voyant sa belle fiancée disparaitre soudainement du pont, après lui avoir lancé son mouchoir qui tomba avec délicatesse sur la tête de Sven, qui mâchait toujours les tiges des fleurs. Elle lui avait pourtant juré de ne pas pleurer, mais l’émotion de cette première séparation entre les deux jeunes amoureux venait tout naturellement de l’emporter sur le reste.
Le montagnard se frotta comme à son habitude lorsqu’il est gêné l’arrière de sa grande tête blonde, puis attrapa le petit mouchoir qu’il glissa dans sa poche, avant d'adresser un signe à son ami.

« Allez Sven ! Rentrons au château maintenant. »

Pendant ce temps sur le navire royal, Arendelle n’était plus visible à l’horizon et la grande montagne du Nord semblait disparaitre progressivement sous l’Océan. Le paysage finit par ne plus être qu’un immense vide bleu, entremêlé du blanc des flocons de neige qui tombaient toujours en toute délicatesse, rendant l’atmosphère calme et sereine.
A présent remise de ses émotions en ayant parcouru l’intégralité du pont pour admiré toute la vue, Anna passa les quelques marches qui menaient aux cabines et pour y rejoindre sa sœur dans la leur. Assise derrière un petit bureau, celle-ci était penchée sur un tas de paperasse qu’elle s’efforçait de classer nerveusement.

«Elsa…pourrais-tu s’il-te-plait te calmer à la fin ? Pourquoi ne viendrais-tu pas prendre un bon bol d’air marin avec moi. De plus il neige et c’est vraiment magnifique à regarder de là où nous nous trouvons actuellement.»

Mais la jeune femme resta silencieuse, la tête basse. Elle se contenta juste d'attraper sa plume qu’elle trempa dans l’encre, pour commencer à écrire sur une nouvelle feuille de papier contenant le sceau de son royaume, le début de ce qui semblait être un discours.

« Elsa ?

-Non merci. J'ai encore des tas de choses à faire et je dois me préparer.

-Te préparer ? Mais cela fait des semaines que tu te prépares voyons !

-Anna, je suis la souveraine d’Arendelle et aux yeux des autres pays qui ne me connaissent pas encore, je dois faire tout mon possible pour faire une bonne impression et ne pas passer pour un mons…enfin tu sais de quoi je parle.
Il faut aussi que je m’entretienne une fois là bas avec le roi Alexandre pour mettre les choses au clair, et il n’est pas question de me laisser intimider cette fois-ci, car si cela se reproduit je vais...enfin là encore tu vois ce que je veux dire.

La petite rouquine soupira devant ce spectacle désespérant que lui offrait son aînée, qui au fur et à mesure qu’elle écrivait, multipliait inconsciemment les tâches d’encre et les ratures sur le papier.

-Tsssss !! Et qu’est-ce que tu vas bien pouvoir lui raconter à celui-là ? : ‘Majesté, auriez-vous la courtoisie de me dire ce que vous faisiez dans mon palais de glace, et pourquoi vous y avez congelé volontairement mon bonhomme de neige ? Que mijotez-vous au juste espèce de…fripon chevelu ?’

-Exactement !

-QUOI ?!!

Elsa leva enfin les yeux vers sa petite sœur à qui elle lança un sourire en coin.

-Je...plaisante Anna.»

Simplement ce jour-là, l’humeur de la jeune princesse n’était pas à la plaisanterie et elle se contenta de soupirer de nouveau très bruyamment, tout en retirant la lourde cape chaude qu’elle portait sur ses épaules, pour venir la déposer sur son lit où elle s’assit en regardant autours d’elle. Leur cabine avait beau être la plus grande du navire, elle s’y sentait tout de même à l’étroit. Il faut dire qu’après avoir passé des années entières dans un immense château vide, Anna aurait presque eu l’impression d’être enfermée dans un placard aménagé en chambre pour deux.
Elsa de son côté porta le regard sur ce qu’elle venait de « gribouiller » et ferma un instant les yeux pour se ressaisir; mais alors qu’elle voulut chiffonner la feuille de papier pour la balancer à la poubelle, elle vit que ses mains tremblaient au dessus de son bureau. Elle se sentait anxieuse, nerveuse et encore fois une fois terriblement mal. Etait-ce une si bonne idée finalement d’avoir entrainé sa petite sœur avec elle dans cette histoire et les Mers du Nord ? Allait-t-elle pouvoir la protéger si jamais les choses venaient à mal tourner ? Et d’ailleurs la protéger de qui exactement ? De quoi ? Elle-même n’en savait rien. C'est sûre que le fait de lui avoir tout dévoilé l’avait libérée d’un poids énorme sur la conscience. Mais ce doute par rapport à ce cauchemar et cette peur de ne pas être à la hauteur, tout cela était bel et bien resté dans un coin de sa tête, n’arrangeant en rien ce voyage à bord de ce navire, loin de son royaume dans lequel elle aimait s’isoler des regards trop curieux ou méfiants sur ses pouvoirs.

« -Mais ? Où vas-tu ?

Sans avoir de réponse à sa question, Anna regarda surprise sa sœur partir à toute vitesse de la cabine, laissant juste derrière elle un soyeux filet de neige.

-Elsa…

Cette réaction était prévisible, évidemment, mais cela n’empêcha pas la jeune fille de rouler des yeux avant d’attraper sa cape pour sortir sur le pont à la poursuite de son aînée.
Celle-ci s’était réfugiée près de la rambarde à la tête du navire et loin de l’équipage qui s’affairait à l’autre bout.

-Bon ! Elsa écoute moi ! Je sais que tu n'es actuellement pas au meilleur de ta force euh...mentale ? Mais je suis là avec toi.
Il ne faut donc pas que tu te laisses envahir par tes émotions et tes peurs, parce que...je suis ton soutien et la force qu'il te faut pour surmonter tout ça. Alors dis-moi ce qui te perturbe cette fois encore et nous réglerons ça...ensembles.

La petite rouquine prit doucement place à côté de la jolie blonde, puis se pencha un peu pour voir que son visage était complètement figé et affichait un effrayant sourire bien trop tendu pour être naturel, avec de grands yeux ouverts sur l’horizon.

-Elsa ? Tu te sens bien ? Tu me fais peur là...

-Oui, oui ! Oui ! Oui ça va oui ! Oui, oui.

Anna secoua amèrement la tête, et se replaça correctement en attrapant délicatement la main crispée de sa grande sœur dans la sienne.

-Elsa je vois bien que non. Et tu délires complètement là…Non mais regarde-toi, tu deviens limite complètement folle à te torturer ainsi l’esprit.

-Mais non, je…je vais très bien Anna. Je t’assure que ça va…

Sa main resserra inconsciemment celle de sa cadette.

-Et tu mens tellement mal avec ça...C'est pathétique.

La jeune souveraine se tourna alors lentement. Ses yeux semblaient chercher à fuir et sa panique se lisait dans les traits de son visage dont la bouche se tordait à la recherche d’une excuse, pendant que la petite princesse indiquait les flocons qui tombaient en abondance sur la belle chevelure blonde de sa sœur.

-Et ça ?

-Mais enfin ? Je te signale que nous sommes en hiver et ceci n’est pas ma neige.

-Elsaaa ! Ceci est bien TA neige et pas celle du temps ou de la saison dans laquelle nous nous trouvons. Mais j'y pense !! Ce temps qu'il fait aujourd'hui justement, ceci ne viendrait pas de to...nooon ?!! Elsa !

Cette dernière leva soudain les yeux en l'air et fit une grimace. Comment pouvait-elle encore s’imaginer duper Anna, qui a toujours été la plus maligne des deux, et qui la connaissait bien plus que ses tables de multiplication.

-Bon d’accord…tu as raison je…je…

Comprenant la détresse de son aînée, la petite rousse se rapprocha encore un peu et comme à son habitude, lui adressa un regard des plus rassurants pour l’aider à se confier.

-…je suis morte de peur Anna…

Sur ces mots Elsa ferma ses beaux yeux azurs et laissa tomber son front sur le haut de l’épaule de sa jeune sœur qui la sentit trembler comme une feuille.
Attendrie par cette révélation qui semblait être tout droit sortie de la bouche d’une enfant, Anna compris évidemment et vint naturellement la serrer de ses bras protecteurs, avant de lui chuchoter.

-Oh Elsa…tu n’as pas à t’en faire voyons. Et tout ira bien, tu verras.

Comment pouvait-elle être à ce point détendue et constamment optimiste ? Se demanda alors la jeune reine qui garda cette drôle de posture, la tête juste appuyée sur sa sœur et les bras ballants devant elle.

-Mais et toi ? Comment fais-tu pour rester aussi sereine dans un moment pareil ?

La princesse eu alors un petit rire, avant de resserrer un peu son étreinte.

-Elsa il faut que tu saches que…moi aussi je suis morte de peur…

-Comment ?

La belle blonde releva subitement la tête pour faire face à Anna, qui put ainsi porter une main sur la joue de cette dernière, tout en plongeant son regard émeraude dans le sien.

-Oui Elsa tu m'as bien entendue, tout comme toi j’ai la trouille. Mais je suis avec toi, et je pourrais aller jusqu’au bout du monde à tes côtés.

-Anna…»

Une vive émotion réchauffa soudain le cœur de la jeune femme, dont le sourire forcé de tout à l’heure venait de laisser place à un tout autre bien plus sincère et chaleureux.
Pourquoi n’y avait-elle pas pensé plus tôt ? C’était pourtant évidement. La raison majeure pour laquelle elle avait fini par prendre la décision de l’emmener avec elle était qu'elle aussi pourrait aller n'importe où, dès l'instant qu'elle soit avec sa sœur. Alors pourquoi douter ainsi et sans cesse et se brouiller l’esprit avec des questions bêtes comme le monde ? Mais alors qu’elle voulut adresser à son adorable et si attentionnée petite cadette de belles paroles qui lui vinrent aux lèvres, le visage d’Anna changea brutalement d’expression avant de lâcher subitement sa sœur pour lui tourner le dos. Puis sans donner d’explication, repartit en direction de l’escalier qui menait aux cabines.

«Anna ? Quelque chose ne va pas ?

Mais cette dernière resta silencieuse et ne s’arrêta pas.
Surprise de cette réaction inhabituelle, Elsa lui emboita le pas, puis la vit subitement tituber avant de s’arrêter net.

-Euh…Anna…?

La jeune souveraine la vit soudain courir à toutes jambes sur le côté en direction de l'autre rambarde par dessus laquelle elle se pencha, tendis que son inquiétude la poussa à courir immédiatement jusqu’à elle.

-Mais enfin Anna qu’est ce qui te prend ?

-Non ne...ne me regarde po...'gloup', roâââââhhh !!!»

Sans qu’elle puisse finir sa phrase et dans un bruit fort désagréable à l’oreille, celle-ci déversa l’intégralité de son petit déjeuner dans l’océan et sous les yeux de sa grande sœur qui se retourna brutalement, en s’agrippant la tête entre ses deux mains, à la fois écœurée et complètement paniquée.


« Naaaaahhh !! Il ne manquait plus que ça ! Qu’est ce que je dois faire dans ces conditions ? Mais qu’est ce que je dois faire ?? Vite Elsa réfléchis ! Viiiiite !!»

Sautillant littéralement sur place, le visage maintenant cachée entre ses mains, la jeune souveraine créa un début de panique à bord. Et ce fut l’apparition de Gerda qui alertée par tout ce remue ménage, rassura l’équipage, aida la jeune princesse et calma Elsa qui réalisa rapidement que, même avec un don comme le sien et d’aussi grands pouvoirs, elle restait bien malgré elle complètement impuissante face à certains problèmes bénins, et que ce voyage allait décidément ne pas être plaisant du tout.

_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Invité le Mer 05 Aoû 2015, 13:10

J'ai tout lue d'une traite ! cheers Et tu veux une médaille ? u.u
Bref, j'adore cette histoire, elle fais partie de mes favorites sur le forum Wink
Attention, je vais craquer... POURQUOI ANNA ??? POURQUOI C'EST TOUJOURS ELLE QUI DOIT VOMIR ?? :tronçonneuse: ELSA ELLE PEUT PAS AVOIR LE MAL DE MER AUSSI ?? JE VAIS ME PLAINDRE SI VOUS ME LA FAITE PAS VOMIR !!!
.... C'est bon, j'suis calme... :boum:

Bref, je m'égare, super chapitre, et vivement la suite ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Micky93 le Mer 05 Aoû 2015, 14:50

Il ne se passe pas grand-chose c'est vrai, mais voir les deux jeunes sœurs ensembles est toujours aussi adorable. Même si cela me fait mal au cœur, j'avoue que j'ai bien rit lorsque Anna se précipite sur l'autre rambarde en vue de vomir son petit-déjeuner. Razz D'ailleurs, j'imagine bien la tête que dois faire Elsa lorsque elle est prise de panique à ce moment-là. bravo
Bref, ce fut un chapitre très plaisant. J'ai hâte de lire la suite et j'attends impatiemment que les choses commencent à bouger un peu plus.

Sinon, Gerda est finalement du voyage elle aussi ? scratch
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1540
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Invité le Sam 08 Aoû 2015, 16:26

-retrousse ses manches- Allez hop, à ton tour Razz

Bon du coup j'avais déjà lu le 10 mais je vais le relire hein, sait-on jamais, et pis comme ça je vais pouvoir y laisser un commentaire sur cui-ci aussi n__n

La petite parenthèse avec l'histoire d'Elsa et son père est trop mignonne ♥ Parce qu'au moins avec cette micro histoire, on a la certitude que son père avait toujours toute confiance en elle -ce que, je trouve, on ne ressent pas dans le film >.> -
lui donnèrent un mal de crâne si intense, en plus de son énergie réduite au minimum
Tiens tiens tiens...-je ne dirais rien x) -

-Ça ! C’est votre problème, pas le mien."
Mouahaha !! le vilain ! ..Ma foi...j'imagine tellement bien ce moment que j'ai de la peine pour Kristoff n__n'

J'aime trop ce passage avec Anna xD D'un coup c'est speed ! Laisse nous reprendre notre souffle quand même ! C'est tellement mignon, adorable ♥
Elle me rappelle un personnage de conte mais j'arrive pas à retrouver son nom ><
J'adore la fin de la lettre, mimi tout plein x) Tu fais dans la mignonitude là Razz

Bon du coup, j'attaque le chapitre 11..et j'ai peur avant d'avoir commencé ! Mad

Ahah xD ça commence bien x) Extra ta petite chanson bravo
Anna..totalement dans l'exagération celle-la !
Fripon chevelu ?!! Shocked je vais pas m'en remettre pour cui-ci x)

Le roulement des yeux d'Anna est juste trop drôle ! T'as l'impression de l'entendre marmonner "Et c'est reparti...", ça fait tellement banale comme situation, comme une situation du quotidien n_n

affichait un effrayant sourire bien trop tendu pour être naturel, avec de grands yeux ouverts
Elsa serait-elle devenue folle ? Razz Non mais, tu m'excuseras, mais quand je lu ça, bah dans ma tête j'ai eu un flash avec Pandora hearts et j'ai vu ça
Spoiler:
jesuisdehors

-Non ne...ne me regarde po...'gloup', roâââââhhh !!!»
Oh punaise xD Tu pourrais faire dans la poésie, tu le sais ça ? Razz

Je suis amoureuse du dernier paragraphe de ce chapitre ♥
Et super contente que tu ais mis Gerda à bord ! C'est la touche maternelle en plus je trouve, même si on entend parler d'elle dans ce chapitre qu'à la fin, je trouve que ça ajoute un gros plus ♥

Ta fiction est toujours aussi agréable à lire et rempli de choupitude -oui oui tu as bien lu ! - C'est tellement doux et léger à lire, c'est même reposant j'ai envie de dire. Je crois que tu pourrais leur faire subir n'importe quoi que je trouverais ça toujours aussi mignon et apaisant. -alors vas-y lâche toi ! - jesuisdehors
Donc voilà, j'aime toujours autant ta manière d'écrire n__n Merci pour ce petit moment tendre de la journée ♥
Maintenant...je t'avoues que je suis encore carrément dans le flou pour la suite X.X Je me demande bien ce qu'il va pouvoir se passer, et ce que veux réellement Alexandre..Quelque part je me dis que surement il y aura des trucs pas très drôles...mais si Anna est présente, vu qu'à chaque fois elle a le don pour faire sourire, je me demande combien de bourdes elel compte faire durant cette expédition Laughing
Plus qu'à attendre le 12 maintenant I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Minka le Dim 09 Aoû 2015, 17:21

Merci à vous 3 pour vos reviews. Wink

Alors Norge : Une nouvelle lectrice !!  Very Happy
Ça me fait plaisir de voir que ma fic fait parti de tes préférées et j'espère que la suite te plaira tout autant que ce que tu viens de lire.

Anna est malade oui, mais c'est justement pour créer la surprise car justement on s'imagine plus Elsa l'être à sa place. Razz
Et ne t'en fais pas, Elsa aura bien le temps de rattraper sa sœur à ce niveau, mais je n'en dit pas plus. bravo

Micky93 : Oui je comptais bien vous faire rire avec ce petit passage nauséeux. Razz

L'action va prendre tout son sens avec ce qu'ils va se passer dans les prochains chapitres. Patience, patience, il va y avoir plein d'autres choses croustillantes à se mettre sous la dent avant.

Et oui Gerda fait parti du voyage, car comme l'a dit Gelwarin, c'est la touche maternelle qu'il fallait aux deux sœurs, qui seraient un peu beaucoup perdues si elles étaient parties que toutes les deux. Wink

Gel :
Chapitre 10
Tu as fait ressortir beaucoup de points importants de ces deux derniers chapitres.

Tout d'abord je tiens à préciser qu'on en sera plus sur les parents d'Elsa et Anna, dont on sait finalement très peu de choses dans le film. Et je pense que cela va vous plaire. bravo

La parenthèse :
lui donnèrent un mal de crâne si intense, en plus de son énergie réduite au minimum
Tiens tiens tiens...-je ne dirais rien x) -
:euh

Anna est speed tout le temps et il le faut bien car ça met du peps à la lecture, sinon vous allez vous endormir les enfants si il n'y avait que Elsa. Razz


Et oui j'adore la mignotitude entre ces deux là comme tu le sais.
:amour:
<-- Y a peut être un peu trop de cœurs là non ??

Chapitre 11
La chanson c'est juste pour le côté Disney. *ok je sors*

Quant à Anna c'est toujours dans l'exagration et pour tout, tout le temps à cause de son hyper activité. lol!
Mais lorsqu'elle roule des yeux, cela nous montre aussi que, même si elle aime énormément sa sœur, elle peut parfois être blasée de la voir se comporter ainsi, ce qui la rend un peu plus humaine j'ai envie de dire.
Car d'être positive tout le temps, comme elle l'est, c'est pas normal et c'est pour cela aussi qu'elle finit par avouer à Elsa qu'elle aussi, malgré les apparences, a très peur.

"Fripon chevelu" est une insulte digne d'une vraie princesse et elle est TRÈS crédible. Razz

L'image que tu as postée est exactement ce que j'avais en tête en m'imaginant Elsa à cet instant. X'DDD
Bien joué ! Wink

Ce que tu ne sais pas, c'est que j'ai mis du temps à écrire le son que fait Anna en vomisant. :hum:
C'était pas facile de le rendre aussi réaliste mais pas trop crade, un vrai vomito de princesse quoi. *sort*

Enfin Gerda de son côté, n'a pas fini d'avoir du travail avec ces deux là tu verras. Wink

Et je suis toujours aussi heureuse de te faire plaisir avec mes chapitres. Je continue sur cette voie alors et vais travailler dur pour continuer tout ça.



MERCI ENCORE TOUT LE MONDE !! En attendant la suite...POUTOU GÉNÉRAL ! I love it



_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par M.Baggins le Lun 17 Aoû 2015, 12:50

Bon, salut Minka, je suis enfin de retour chez moi, j'ai enfin tout le réseau qu'il me faut et je peux enfin commenter ce chapitre! Wouhou! (comme le dit si bien M. Simpson Razz )
Alors... Eh bien... Je commencerai juste par dire que... Je trouve qu'il n'y a pas tout à fait assez de matière pour faire un chapitre. :/
Car il ne se passe presque rien, mais bon ça ce n'est pas grave: d'une il n'y a pas besoin d'une tonne d'évènements pour faire un chapitre, de deux cela permet souvent de faire du développement de personnage, ce qui est tout aussi important, et de trois tu as déjà fait des chapitres sans beaucoup d'évènements mais qui fonctionnaient parfaitement.^^
Mais là, je trouve qu'il n'y a pas non plus grand chose en terme de développement, de relation ou quoi que ce soit... Bon, je craque toujours sur les scènes entre les deux sœurs, ça ça marchera toujours sur moi bravo , mais au final je trouve qu'il n'y a rien de nouveau dans leurs échanges pour l'instant: elles se disent qu'elles seront là l'une pour l'autre, Elsa est inquiète et Anna la rassure... C'est très mignon, très touchant, mais on l'a déjà vu pas mal de fois dans ta fic. :/
Attention, je ne dis absolument pas que je ne veux plus de ces moments là: au contraire je les adore, mais simplement ici, c'ets un chapitre qui ne tourne qu'autour de ça et donc ça ne nous montre rien de... Nouveau est le seul terme que je trouve même si ce n'est pas exactement ça que je veux dire. :sorry:
M'enfin, je pense qu'on peut considérer que ce chapitre est là pour justement renforcer une dernière fois ce lien qui unit les deux sœurs avant toutes les perturbations qui risquent d'arriver. Twisted Evil Donc du coup, ça va, ça se comprend.^^
Sinon, la petite chanson au début était très sympa biendit , et c'est vrai que tu m'as bien fait marrer à la fin avec Anna qui vomit. XD Moi, quand je lisais ce qui lui arrivait (elle commence à vaciller et tout), je m'attendais à une catastrophe: genre une malédiction, ou son cœur qui recommence à geler... Et en fait elle va juste gerber, c'était excellent! Razz
Donc, j'ai beaucoup aimé ce chapitre car j'aime toujours les scènes entre Elsa et Anna :jesaispasquoimettre , mais voilà, je trouve juste ça un peu maigre pour en faire en chapitre. Rolling Eyes
Donc vivement la suite cheers , car ça promet de vite devenir le bordel, et je sens qu'il va y avoir des cœurs brisés (je ne sais pas pourquoi...) Sad .
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1243
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Invité le Mer 19 Aoû 2015, 16:33


Tout d'abord je tiens à préciser qu'on en sera plus sur les parents d'Elsa et Anna, dont on sait finalement très peu de choses dans le film. Et je pense que cela va vous plaire. bravo
Ahh ! Ca me fait plaisir ce que tu dis là ! J'ai hâte de voir ce qui nous attends à ce propos dans ce cas Razz


La parenthèse :
lui donnèrent un mal de crâne si intense, en plus de son énergie réduite au minimum
Tiens tiens tiens...-je ne dirais rien x) -
:euh
 Un soucis ?  :angel:


Et oui j'adore la mignotitude entre ces deux là comme tu le sais.
:amour: [/size]<-- Y a peut être un peu trop de cœurs là non ??

Non non vas y, balance les coeurs !  :amour:


La chanson c'est juste pour le côté Disney. *ok je sors*
Ah bah d'accord ! T'aurais pu faire genre que ça avait toute une symbolique tout ça tout ça quand même x)


Quant à Anna c'est toujours dans l'exagration et pour tout, tout le temps à cause de son hyper activité. lol!
Mais lorsqu'elle roule des yeux, cela nous montre aussi que, même si elle aime énormément sa sœur, elle peut parfois être blasée de la voir se comporter ainsi, ce qui la rend un peu plus humaine j'ai envie de dire.
Car d'être positive tout le temps, comme elle l'est, c'est pas normal et c'est pour cela aussi qu'elle finit par avouer à Elsa qu'elle aussi, malgré les apparences, a très peur.
C'est ce qui fait que ce passage est plaisant et amusant. On a l'impression de voir des gens normaux vivre une vie normal, et leur arriver des trucs normaux. Enfin bon, comme tu dis, c'est plus humain.


"Fripon chevelu" est une insulte digne d'une vraie princesse et elle est TRÈS crédible. Razz
Mmh...Je t'aurais bien dit que je l'aurais tentée pour voir, cette insulte, mais ça marcherais pas je suis pas une princesse xD



L'image que tu as postée est exactement ce que j'avais en tête en m'imaginant Elsa à cet instant. X'DDD
Bien joué ! Wink
Communication de pensée ma chère Razz


Ce que tu ne sais pas, c'est que j'ai mis du temps à écrire le son que fait Anna en vomisant. :hum:
C'était pas facile de le rendre aussi réaliste mais pas trop crade, un vrai vomito de princesse quoi. *sort*
Bon..là je dois dire que tu m'impressionne...Je t'imagine très bien en pleine réflexion durant des heures pour écrire ce son x)


Et je suis toujours aussi heureuse de te faire plaisir avec mes chapitres. Je continue sur cette voie alors et vais travailler dur pour continuer tout ça.

Ouiiii vite au prochain chapitre !

Post totalement inutile, mais j'ai quand même passé un quart d'heure à le faire >_>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Minka le Dim 30 Aoû 2015, 01:00

M.Baggins, je reviens sur ta longue review avant de poster mon long chapitre. Wink
Alors effectivement et je l'avais annoncé avant de le poster, dans ce chapitre il ne se passe pas grand chose.
La relation entre Elsa et Anna est présente une fois de plus, car tout comme toi je les adore ces deux là, mais aussi parce que c'est leur toute première sortie en dehors de leur royaume. Il était donc pour moi important et necessaire d'écrire un "petit" quelque chose qui révèle, au passage, les craintes d'Anna qui sont identiques à celle de sa sœur. Sauf que la petite conserve mieux ses émotions à l'inverse de la grande, comme d'hab. quoi. Razz

Mais pour rattraper cela, aujourd'hui je fais une rentrée fracassante avec un looong chapitre qui je l'espère vous plaira à toutes et à tous ! Very Happy Very Happy Very Happy
Comment se passe la traversée des deux sœurs à bord du navire, et leur arrivée dans ce fameux et si glacial royaume des Mers du Nord ? Et bien toutes les réponses, ainsi que DEUX grosses surprises vous attendent ici même.
Bonne lecture à tous ! bravo



12-Hope


Le navire royal du pays d’Arendelle voguait à vive allure sur les eaux glaciales du Nord. La neige avait cessé de tomber, mais c’était un vent fort et gelé qui la remplaçait à présent. A bord du vaisseau, tout l’équipage avait prévu ces changements de température intenses : les hommes avaient revêtu de gros pulls noir et des capes en laine d’un vert kaki très foncé, toutes marquées dans le bas d’un crocus jaune. Certains portaient même bonnets et écharpes. Oui, tout le monde sur le pont faisait le nécessaire pour ne pas être saisi par le froid des Mers du Nord, tous sauf la reine Elsa. Habillée simplement et légèrement de sa magnifique robe de glace bleutée, elle se baladait d’un bout à l’autre du pont, admirant le paysage qui s’offrait à elle et prenant même le risque de se pencher par-dessus bord, pour regarder la proue du bateau glisser sur les eaux à une vitesse folle.

« Majesté ! Faites attention !
Lui cria le capitaine qui eut une grosse frayeur en la voyant encore ainsi positionnée au dessus de la rambarde.

- Oui nous vous inquiétez pas, je fais très attention maintenant. »

Effectivement, elle ne pouvait que tirer des leçons de ses nombreuses promenades sur le pont. Depuis le jour de leur départ, sa sœur était contrainte de rester au lit avec de fortes nausées, tandis qu’à la surprise générale de tous ici à bord, la jeune souveraine, elle, avait le pied marin et appréciait finalement plus que tout cette traversée, passant quasiment l’intégralité du voyage à l’extérieur avec les hommes, curieuse et intéressée de connaitre le métier de chacun. La belle blonde tenait même parfois la barre, tout sourire et les cheveux au vent.
Cela lui rappelait la brise et les sensations qu’elle avait ressenti au sommet de la montagne du Nord. Elle se sentait vivante, « libérée, délivrée » et riait telle une enfant à présent en voyant son reflet sur l’eau, au dessus de laquelle elle se pencha encore un peu.

« Ca va vite !

-Majesté, je ne sais pas si c’est une bonne idée que vous restiez ainsi. Si jamais une vague venait à s’abattre sur l’avant du navire…

-Je risquerais de passer par-dessus bord. Je sais capitaine, ne vous en faites pas. »

L’homme toussa nerveusement dans sa main avant de continuer.

«Tant que sa Majesté ne manque pas de tomber comme la dernière fois…Je fais tout de même venir Sebastian au cas où, pour…veiller sur vous. »

Le capitaine fit alors signe de la main à l’un de ses hommes, qui laissa la corde qu’il était entrain d’enrouler autours de son bras pour le rejoindre.

« Surveillez notre reine et faites bien attention, elle est imprévisible. Je crois que l’air marin la rend un bout zinzin, à moins que ce soit le choc à la tête qu’elle ai reçu en glissant l’autre fois de la rambarde sur le pont ? Ou alors...,il se pencha sur le matelot, la main cachant le mouvement de ses lèvres et chuchota, elle a trouvé la réserve de rhum… »

L'air sérieux et les révélations de son capitaine au sujet de leur souveraine surprirent grandement le jeune homme qui ne pu qu’acquiescer avant de partir en direction d’Elsa, dont la position penchée au dessus de la rambarde, laissait entrevoir ses belles jambes et ses formes moulées dans sa jolie robe bleue et fendue, ce qui ne laissa pas indifférent le jeune Sebastian, la tête penchant naturellement sur le côté.

« Tsss ! Encore un qui se fait avoir…que des bons à rien !»

Grogna le vieux capitaine qui osa les épaules, dépité et agacé par le spectacle dont il était témoins à chaque fois qu’il envoyait l’un de ses Hommes en charge de veiller leur si belle reine, avant de partir en direction de sa cabine, fatigué par tout ce remue ménage à bord. Entre l’une toujours malade et l’autre complètement inconsciente... Tout cela commençait sérieusement à agir sur les nerfs du pauvre homme, qui se frotta le front en ordonnant à son second de prendre la barre.

 

Pendant ce temps dans la cabine royale, les yeux de la jeune princesse s’ouvrirent avec difficulté pour venir se poser sur Gerda qui tricotait en fredonnant à ses côtés.

« Oh mademoiselle Anna, vous êtes réveillée…

-Gerda…où est Elsa… ? »

Celle-ci parlait d’une voix fatiguée, sa bouche était sèche, la tête lui tournait et son ventre complètement vide la tiraillait de douleur.

«Que mademoiselle se rassure, votre sœur va trèèès bien. Elle est sur le pont…encore.

Sourit la vielle dame avant de lui porter une main réconfortante sur le front.

-Hum, malgré vos cernes vous avez meilleure mine je trouve.

-Gerda…c’est gentil mais je sais très bien que c’est faux. »

Cette dernière alors leva les yeux et soupira.

«Et bien dans ce cas, et pour ne rien vous cacher, je dois bien avouer que vous ressemblez fortement à votre arrière grand-mère Meredith, qui est en peinture dans la galerie du château.

-Pffrrr…Aïe ! Ouille ! Non arrêtez d’essayer de me faire rire Gerda…mon ventre me fait trop mal !! »

La gouvernante élargit son sourire et quitta sa chaise pour chercher un verre d’eau qu’elle lui tendit.

« Vous devriez boire un peu, il faut vous réhydrater Anna.

-Mais Gerda, vous savez bien que tout ce que j’avale je le…enfin vous savez quoi…

Grimaça la petite princesse qui enfouit son nez sous les couvertures.

-Je sais oui, mais le docteur a dit qu’il fallait au moins essayer de boire et je suis sûre que tout ira bien aujourd’hui. »

Finalement, Anna se redressa pour s’asseoir dans son lit et saisit entre ses frêles mains le verre qu’elle porta avec hésitation jusqu’à sa bouche.

« Allez-y princesse, faites-moi confiance. »

La jeune princesse prit alors une grande inspiration. Elle mourait d’envie de boire en réalité, car la soif se faisait bien plus ressentir que la faim, mais elle craignait encore un éternel rejet de son organisme. Finalement elle parvint tout de même à avaler une gorgée, tandis qu’elle vit du coin de l’œil la porte de la cabine s’ouvrir doucement, pour laisser apparaitre une jolie tête blonde qui passa timidement dans l’ouverture.

« Ah ! Vous voilà Majesté. Justement votre sœur est réveillée.

Se redressant totalement pour entrer dans la cabine, le visage d’Elsa rayonna en constatant qu’Anna était bel et bien réveillée, avec son beau sourire sur les lèvres.

-Anna ! Comment te sens-tu ? Oh mais tu arrives enfin à boire un peu d’eau ! »

Malgré son mal de mer et toutes les douleurs qui fatiguaient son corps, le moral de la petite rouquine était au beau fixe devant son aînée qu’elle n’avait pas vu aussi joyeuse depuis un bon bout de temps. Celle-ci avait encore les cheveux tout ébouriffés par le vent et les joues rosées.

« Pfff !! Elsa ! Si tu voyais ta tête.

Ricana la petite cadette, pendant que sa sœur se tata le haut de sa chevelure en affichant un air hébété.

-Il faut dire que le vent souffle fort là haut.

-Oui je sais, et je crois savoir qui est à l’origine de cette perturbation climatique encore une fois. »

Elsa se raidit d’un coup, tandis que Gerda passa à côté d’elle en lui tapotant amicalement l’épaule avant de quitter les lieux.

« Bon, moi je vais vous préparer un petit quelque chose à manger et vous laisse un peu avec votre sœur. »

Puis en refermant la porte derrière elle, la vieille dame lança un clin d’œil complice à Anna qui le lui rendit.

« Alors Elsa ? Tu veux bien me raconter ? Car moi, mis à part les quatre murs et le plafond de notre cabine, je n’ai pas vu grand-chose de cette traversée. »

La souveraine vint rapidement s’assoir au chevet de sa jeune sœur à la place de Gerda et lui porta elle aussi une main sur le front.

« D’accord, mais avant si tu veux bien j’aimerais m’occuper un peu de toi. »

Anna fit un léger signe de la tête puis ferma les yeux, laissant son aînée concentrer du froid à l’intérieur de sa main, permettant ainsi d’apporter un peu de fraicheur à la jeune princesse, ce qui apaisa son mal de crâne.

« Hmmm…c’est frais…

-Oui et c’est le mieux que je puisse faire à défaut d’autre chose.

-Pourtant Gerda m’a dit le contraire.

La petite rousse ouvrit un œil malicieux pour regarder la réaction de son aînée, qui détourna la tête sur le côté pour cacher sa gêne.

-Elsa…tu n’as pas à avoir honte, je trouve ça adorable.

-Peut être, mais je ne voulais pas que tu le saches…

-Tu me connais, j’aurais tout de même deviné. »

Un large sourire se dessina sur le visage de la jeune reine. Celle-ci plongea de nouveau ses grands yeux bleus sur sa tendre sœur pour laquelle elle avait utilisé son pouvoir, afin de créer ce fameux vent glacial qui poussait désormais, et depuis la veille, leur navire toutes voiles ouvertes à très grande vitesse jusqu’au royaume des Mers du Nord avec un bon jour d’avance.

« Donc tu dois aussi savoir que nous arrivons bientôt à destination.

-Oui et grâce à toi…merci Elsa.

-Ne me remercie pas, je ne supportais plus de te voir dans cet état. Plus vite nous serons là bas, plus vite tu pourras regagner la terre ferme et ne plus être malade. »

Elsa passa ensuite sa main froide sur les contours du visage de sa cadette, qui se sentait bien mieux à présent. Elle se serait presque rendormie, mais lutta pour rester éveillée et continua à discuter quelques minutes avec son aînée, qui lui raconta tout ce qu’elle avait pu faire et voir durant le voyage.



En plein milieu de l’après-midi, et comme l’avait annoncé le capitaine, la traversée du navire royale d’Arendelle arriva enfin à son terme avec une journée d’avance au plus grand plaisir des deux sœurs, même si l’une d’elle aurait bien aimé rester plus longtemps à bord. Décidément cette escapade en mer lui avait fait un bien fou et elle se sentait prête maintenant à faire sa toute première apparition en dehors de son propre royaume, rencontrer de nouvelles personnes, découvrir ce nouveau pays et surtout, affronter l’assurance du dirigeant des lieux pour mettre au point quelques fameux détails.
En attendant, Elsa était de retour sur le pont, profitant ainsi de ce spectacle incroyable qui s’offrait à elle.

« Alors voici donc le fameux royaume des Mers du Nord... »
Constata Gerda qui prit place à ses côtés.

Le froid y était effectivement très fort, mais il donnait une splendeur incontournable au paysage qui s’étalait devant leurs yeux ébahis et une surprenante allure de sérénité.
De nombreux sapins intégralement recouverts de neige jonchaient les rivages, tandis que d’immenses rochers couverts de glace si éclatantes, que les reflets du soleil leur donnèrent un aspect de miroirs projetant une incroyable lumière colorée, dessinaient leurs grises et solides silhouettes sur le paysage de lis.
Les deux Arendeliennes aperçurent même des lapins au pelage aussi blanc que la neige dans laquelle ils sautaient et couraient entre les grands arbres de la forêt.
Puis ce furent les maisons de la ville qu’elles virent ensuite apparaitre au loin, surplombées d’une immense montagne, bien plus haute et imposante que celle de leur propre royaume. Son sommet montait si haut, qu’il était caché derrière une barrière de nuages grisâtres.

« Impressionnant…

Devant cette somptueuse et surprenante vue, Elsa serait presque tombée à la reverse.

-Le Pic Nordiste…Votre père nous en avait parlé, mais je ne le voyais décidément pas si grand.

La jeune femme se tourna soudain de surprise vers sa gouvernante.

-Mon père vous dites ?

-Oui, juste avant votre naissance il était venu ici.

-Mais ? Jamais il ne m’en a parlé, ni ma mère d’ailleurs... »

La vieille dame savait que le jour était venu de le lui dire, de lui révéler ce secret que le roi et la reine de l’époque devaient dévoiler à leur fille aînée le jour de sa majorité. Mais à la suite des terribles évènements qui suivirent le couronnement d’Elsa, Gerda qui fut en charge de cette lourde tâche, préféra attendre le jour où elle sentirait que le bon moment serait enfin venu, pour lui dévoiler cette incroyable histoire. Et sa venue au pied de la montagne qu’avait précédemment foulée son propre père, fut pour Gerda le meilleur de tous.

« Tout d’abord, ce sont les affaires commerciales avec Les Mers du Nord qui obligèrent le roi à se déplacer jusqu’ici alors que votre mère était enceinte de vous. Jamais Arendelle n’avait signé de contrat aussi important. Mais avant de partir en ces lieux, la reine Idunn lui donna une carte et un message, marqué d’un sceau que je ne connaissait point. Et à son retour, votre père le roi Agdar, ramena avec lui une petite boîte en bois dans ses bagages. «Espoir», c’est ainsi qu’il appela son contenant.

-Espoir ?

-Oui, une chose si fragile qu’elle fut placée sous haute surveillance à son retour à Arendelle, avant d’annoncer à votre mère qu’il l’avait trouvée…pour vous.

-Pour moi ? Mais…pourquoi faire? Je n’étais même pas née encore.»

Gerda prit alors une grande inspiration et plaça délicatement ses mains sur les épaules de la jeune souveraine.

« C’était justement pour votre venue au monde ma chère enfant, dans les jours qui suivirent. Alors que…

-Que…que quoi Gerda ? Dites-moi ?

Un sourire nostalgique s'afficha sur le visage ridé de la vieille gouvernante, qui caressa la joue d’Elsa. Ses yeux tremblaient et elle prit quelques secondes avant de réponde.

-Mais avant Elsa, sachez que vous deviez apprendre tout ceci de la bouche de votre père lui-même le jour de vos vingt et un ans...simplement voilà, il n’aura malheureusement jamais eu l'occasion… »

La petite blonde secoua la tête, nerveuse et triste, mais à la fois piquée à vif par la curiosité. La dernière fois que Gerda s’était adressée à elle de cette manière, fut le jour où elle était venu lui annoncer le naufrage de ses parents, avant de lui dire d’aller rejoindre immédiatement sa jeune sœur dans la salle du trône. Mais, incapable de contenir son pouvoir, Elsa n'eut d’autre choix que de se réfugier dans sa chambre. Refusant même de manger et de boire. Alors la vieille dame qui n’était plus que la seule à connaitre son terrible secret avec Kai, venait s’assoir auprès d’elle sur son lit, couverte de la tête aux pieds de vêtements bien chauds, pour lui tenir compagnie pendant des heures entières, dans un silence glacial qui ne se brisa que le jour où Elsa finit par tomber d’épuisement dans ses bras. Aujourd’hui, c’était une jeune femme bien plus sûre d’elle et forte devant laquelle Gerda se tenait, et la réconciliation avec sa sœur ne pouvait lui être que bénéfique, elle pouvait donc sans crainte de perdre le contrôle, entendre ce que la vieille dame avait à lui dire sur son passé.

« Ce jour là Majesté, votre père a effectivement rapporté l’espoir au royaume ainsi qu’au sein de votre famille. Car sans lui et le contenu de cette boîte, vous n’auriez jamais pu voir le jour.

-Co…comment ? »

Tel un coup de massue, Elsa fut frappée en pleine poitrine. Son cœur se serra et des larmes lui montèrent aux yeux, mais elle se fit violence, contenant aussi fort que possible ses émotions.

« Le médecin qui auscultait votre mère durant sa grossesse, disait qu’il n’y avait point d’espoir pour que vous surviviez à l’accouchement. Vous étiez bien trop faible et ne vous développiez pas assez dans le ventre de votre mère.

-J’étais trop faible ?

-Oui…Mais finalement la trouvaille du roi en Mers du Nord vous a sauvée et je me souviendrai toujours du jour de votre naissance. Tout le monde retenait son souffle. Puis vous êtes apparue, minuscule et aussi blanche que de la neige que vous créiez avec votre si beau pouvoir, et tout cela avec deux bons mois d’avance. Une adorable , mais si fragile petite prématurée… Evidemment il a fallu redoubler d’attention avec vous, car vous étiez sujette à tomber malade facilement. Mais au grand soulagement de tout le royaume et de vos parents, vous avez vite repris des forces et regardez vous aujourd’hui…vous êtes belle comme un cœur et en parfaite santé.

-Oh Gerda…je… »

Jamais Elsa n’aurait imaginé qu’une telle chose ce soit produite avant sa venue au monde. Réalisant ainsi la chance qu’elle avait eue de voir le jour grâce à l’intervention de son père et au courage de sa mère, la reine d’Arendelle ne pu qu’enfouir son doux visage dans les bras de Gerda, qui la berça comme ce fameux jour où elle avait appris leur disparition.

« Majesté…reprenez-vous voyons. Cette histoire n’était pas censée vous faire pleurer.

-Oui mais…ce sont des larmes de joie cette fois-ci… »

La vieille dame le savait bien et leva les yeux au dessus de la tête d’Elsa d’où elle vit un peu de neige tomber délicatement sur sa belle chevelure, donnant cette fois plus un effet réconfortant qu’inquiétant.
Gerda serra donc instinctivement la jeune femme qui sanglotait.

« Merci Gerda…»



Une bonne demi-heure plus tard, le navire royal d’Arendelle accosta sur l’un des nombreux quais de l’immense port du royaume des Mers du Nord.
De retour en cabine pour tenir compagnie à Anna toujours clouée au lit, Elsa, qui pour le moment garda sous silence ce qu’elle venait d’apprendre sur sa naissance, finissait de se préparer à descendre à terre, lorsqu'elle fut appelée par un matelot qui lui annonça que la capitaine l’attendait. Elle déposa vite un dernier baiser sur la joue de sa jeune sœur en lui promettant de bien faire attention et sortit le rejoindre sur le pont. Celui-ci inspectait ses Hommes et vérifiait que tout était bien en ordre à bord, puis vissa sa casquette de capitaine sur la tête, avant de retrouver la reine Elsa qui l’attendait devant la passerelle toujours relevée.

« Votre Majesté, je me charge de vous annoncer en bas.

-Très bien Capitaine.

Le vieil homme s’inclina, puis ajouta.

-Si je peux me permettre Majesté, faîtes bien attention à vous.

-Oui, j’y compte bien…

-Non pas que je le dise comme si vous courriez un quelconque danger, mais parce que jadis je suis venu ici avec votre père et croyez-moi, les habitants de ces lieux, aussi froids et sombres qu’ils soient, sont assez…sauvages nous dirons. Les forts vents du Pic Nordiste ont tendance à perturber et troubler les esprits, rendant les Hommes un peu fous. Ne vous déplacez donc jamais seule, faites vous accompagner de vos hommes, on ne sait jamais, les mauvaises rencontres ne sont pas rares dans les Mers du Nord. »

Un grand frisson parcourut le corps tout entier de la jeune souveraine. Elle savait pourtant que ce ne serait point une partie de plaisir que de mettre les pieds sur une terre qui lui était complètement inconnue. Mais avec ces détails supplémentaires du capitaine, cela augmenta la crainte qui pesait de plus en plus fort sur elle.

« Mes hommes restent à bord devant la cabine de ma sœur aujourd’hui. Vous m’accompagnerez aujourd’hui.»

Le vieux capitaine adressa un autre signe de respect à la jeune femme.

« Ce sera avec un grand plaisir et un réel honneur Majesté que de vous accompagner, après l’avoir fait par le passé avec votre père, le roi Agdar. »

Le dos bien droit et ses mains jointes devant elle, Elsa ne remua pas un cil lorsque le dirigeant du navire prit place devant elle, puis ordonna aux marins de descendre la passerelle sur le quai.

« Êtes vous prête ?

La reine prit une grande inspiration avant de répondre.

-Oui, nous pouvons y aller capitaine. »

Précédant sa souveraine, le vieil homme descendit sur la terre ferme d’un pas assuré. C’est alors qu'un curieux homme vêtu d’une peau de bête toute grise et aux cheveux noirs en bataille au dessus de la tête, laissa sa pile de tonneaux un instant pour s’avancer vers lui. Les traits tirés, la peau très blanche et la démarche lourde, lui donnèrent l’aspect d’un homme grandement affaibli. Soudain, ses yeux sombres vinrent rapidement se poser sur Esla qui s’arrêta brusquement au milieu de la passerelle.

« Bonjour mon brave ! Je suis le capitaine Harlock d’Arendelle et j’accompagne sa Majesté la reine Elsa d’Arendelle au château, pour la grande assemblée qui doit avoir lieu demain.

-A…Arendelle ?

Articula avec difficulté l’homme qui regarda à tour de rôle la jeune femme et le vieil homme, en se grattant fortement sa joue mal rasée.

Méfiante Elsa fit un pas en arrière, tandis que son capitaine lui s’avança un peu plus sur le quai pour venir faire face à l’homme qui renifla fortement.

-Connais pas ce pays. »

Le capitaine toussota deux fois dans sa main et continua avec un calme impressionnant.

« Pourriez-vous avoir la bonté d’avertir une personne du royaume de notre arrivée ? Nous vous en serions très reconnaissants.

-Moi ? Aller au château ? Ah ! »

Puis il approcha son visage de celui du capitaine avant d’ajouter à voix base.

« Et vous avez de quoi payer ?

-Je m’occupe de vous tout de suite ! Retournez travailler vous ! »

Coupa brutalement une voix aigrelette, qui attira l’attention de tous.
C’était celle d’un homme très âgé au dos voûté et à la démarche boiteuse. Lui aussi vêtu d’une très longue peau de bête, mais complètement noire, il portait des cheveux poivre/sel suffisamment longs pour tout juste recouvrir de chaque côté ses oreilles.
L’autre homme obéit immédiatement au ordres du vieillard sans rechigner et retourna auprès de ses tonneaux, tandis que le capitaine découvrit sa tête de sa casquette pour se pencher poliment devant le nouvel arrivant.

« Ravis de vous revoir Igor.

-Capitaine Harlock ! Vous ici !

Les deux hommes se serrèrent ensuite une poignée de mains virile, avant de se tourner en même temps en direction d’Elsa qui avait fini par poser un pied au sol, mais ne sembla pas pour autant complètement rassurée. La jeune femme était encore un peu perdue et le vieillard prit alors l’initiative de s’avancer vers elle pour venir la saluer à son tour, avant même que le capitaine n’ait eu le temps de faire les présentations.

« Reine Elsa, je suis heureux d’enfin faire votre connaissance. Je me présente : Igor, ministre des Mers du Nord et conseiller du roi Alexandre. »

Ce dernier s’inclina exagérément, avant de reprendre sa posture voûtée en se tenant du mieux qu’il le pouvait sur sa jambe estropiée.
Elsa fit un signe de la tête en retour et afficha enfin un sourire.

« Enchantée Monsieur Igor, et veuillez nous excuser pour notre avance sur la date prévue, mais ma sœur la princesse Anna qui m’accompagne, a été grandement malade durant ce trajet en mer. Nous avons donc fait le nécessaire pour que la traversée soit la moins longue possible. »

Le vieux ministre écouta attentivement le résumé d’Elsa et secoua légèrement la tête d’avant en arrière.

« Je vois, je vois. Vous avez bien fait dans ce cas et nous pouvons envoyer notre meilleur médecin au chevet de votre jeune sœur si vous le souhaitez.

-Oh je vous remercie infiniment, mais notre médecin est auprès d’Anna depuis notre départ et elle se sent déjà beaucoup mieux.

-Le mal de mer ?

-Oui…

-Ah ça ! Dans ce cas veillez me suivre Majesté, vous accompagne de ce pas jusqu’au château. »

Le vieillard leur indiqua la direction à suivre du doigt et le trio partit à l’unisson sur le quai, Elsa se tenant entre les deux hommes qui l’escortaient.

« Je tiens à m’excuser moi aussi pour la gêne occasionnée à sa Majesté tout à l’heure. Mais les gens ici sont encore un peu perturbés depuis cette guerre qui a ravagé la moitié du royaume. Une chance que le gardien du phare vous ai vu arriver, j’ai ainsi pu aller à votre rencontre. A ce propos capitaine Harlock, il faudra déplacer votre navire sur le quai réservé aux royaumes voisins, vous êtes actuellement sur celui des bateaux de pêche.

-Il y a un quai pour les navires royaux maintenant ?

-Oui, mais nous verrons cela plus tard, cela ne presse pas pour l’instant. Et puis vous n’êtes pas le seul à vous être trompé, un autre navire est arrivé hier en accostant aussi de ce côté du port. »
 
Soudain Elsa se sentit observée. En effet, tout autour d’eux les Hommes cessèrent leurs activités au passage de la belle reine juste vêtue de sa fine robe bleue, ce qui interpella aussi le capitaine qui bouillait intérieurement. Il faut dire qu’avec une tenue pareille, comment ne pas être surpris et sous le charme, tout comme l’avait été ses Hommes à bord du navire ?
Arrivés au bout du quai, ils tournèrent enfin dans une ruelle qui menait à la place principale de la ville. L’odeur nauséabonde de poisson laissa alors place à une tout autre, celle de l’air glacial.
La jeune souveraine s’arrêta sous le choc de cette vision qui la pétrifia littéralement.
Une grande partie des commerces ainsi que les maisons, étaient calcinés ou en ruine, tandis que les autres tenaient encore debout, ici et là, miraculés dans ce désastreux et terrible décor.
Les habitants survivants étaient quant à eux tous au travail, chacun remplissant une tâche bien précise. Certains donnant des coups de marteau sur les toits, d’autres balayant les derniers débris à l’intérieurs des habitations dont les fenêtres n’avaient plus de vitres. Les hommes comme les femmes, rebâtissaient ce qui restait de leur ville ou poussaient de grandes brouettes remplis des gravats qui furent auparavant leur maison.

« Oh mon Dieu… »

Une sensation désagréable donna la chaire de poule à la jeune souveraine.

« Oui…comme vous pouvez le voir nous avons bien des choses à accomplir encore. Et malgré les efforts de chacun, jamais plus notre royaume ne retrouvera l’aspect qu’il eut autrefois. »

Le vieux ministre des Mers du Nord continua alors à marcher sans attendre la reine d’Arendelle qui ne savait plus où regarder sans paraitre impolie aux yeux des villageois qui eurent la même réaction que les pêcheurs dans le port.
Mais tandis qu’elle se fit violence pour continuer à avancer elle aussi, ce fut la voix d'une femme qui la paralysa de nouveau.

« Elsa ? Je n’en reviens pas c’est vraiment toi…? »

A cet instant, elle ne parvint pas à croire ce qu’elle venait d’entendre. Cette voix... Jamais elle n’aurait cru la réentendre un jour et pourtant, elle ne la connaissait que trop bien. Mais cela était impossible, elle ne pouvait être là. Pourtant, elle venait juste de prononcer son nom, de nouveau.
Le cœur d’Elsa dégageait quelque chose de si doux et chaleureux, qu’elle pouvait presque se sentir en sécurité au milieu de cette atmosphère si tragique. Cette sensation fut presque identique à celle qu’elle avait eue peu de temps avant avec cette incroyable et inattendue révélation de Gerda sur sa propre naissance.
Elle se sentait de nouveau vivante, par rapport à un événement qui par le passé l’avait complément anéantie.
Partagée entre l’incompréhension face à cette surréaliste voix et une émotion si forte qu’elle aurait pu pleurer, ici même, devant tout ces inconnus. Elle finit par se retourner lentement, incertaine, mais quasiment convaincue de revoir…sa mère.
Une charmante dame dont la longue cascade de cheveux bruns coulait derrière son dos, et vêtue d’une grande cape de laine mauve qui la recouvrait intégralement, s’avança d’un pas hésitant vers la jeune femme qui tremblait légèrement. Devant ce visage qu’elle n’avait pas vu depuis des années, Elsa se surprit tout de même à accourir vers les bras tendus de la personne en question, qui la serra immédiatement tout contre elle et si fort qu’elle en aurait perdu l’équilibre.

«Oh ! Ma si tendre enfant…Tu ne peux pas savoir à quel point je suis heureuse de te revoir… »

La jolie blonde se laissa alors emporter par cette douce étreinte si chaleureuse, telle une petite fille, tendis qu’un large sourire se dessina sur son visage maintenant recouvert, pour la seconde fois de la journée, de larmes de joie.

« Moi aussi ma tante…moi aussi… »

_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Invité le Dim 30 Aoû 2015, 10:28

Alors j'ai décidé de me mettre a ta fic et j'adore !

Anna est entre la vie et la mort ? XD En tout qu'à je veux Gerda comme maman elle est trop gentille !
Elsa prématuré ? Je m'attendais a tout sauf à sa ! Mais maintenant, est ce que sa avait un rapport avec ses pouvoirs ?
Ensuite je me demande si c'est tante va pas faire de crasse a Elsa et Anna .... ( elle a l'air super contente de la retrouvée mais je sais pas pourquoi j'ai un doute XD )

Bref hâte de voir la suite Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Norge le Dim 30 Aoû 2015, 10:50

J'ai cru que c'était sa mère à Elsa xD
Super chapitre !! Very Happy
Oooh je me sens moin seule à m'appeler Elsa et à être prématurée ! Decidement j'ai plein de point commun avec elle u.u Oui bon a par le prenom et les cheuveux blond avec des yeux bleu x)

Et puis, ze veux aussi Gerda en maman ! Ze la veuuuuuuuuux ! :bave:
Bref, Vivement la suite ! Very Happy cheers
avatar
Norge

Féminin Messages : 33
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 14
Localisation : Jeg kommer fra Bergen ;)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par M.Baggins le Dim 30 Aoû 2015, 11:01

Chapitre lu!^^ (ben oui, tu l'as corrigé crétin!>< Razz )
Ouais, alors ça c'était un long chapitre! Comme je les aime. bravo
Là pour le coup il se passe plein de choses et surtout on apprend plein de nouvelles choses.
Je dois avouer que le coup d'Elsa prématurée, et surtout ayant failli mourir avant sa naissance, je n'y avais jamais pensé.Shocked Mais c'est une super idée: ça va sûrement avoir une grande importance dans l'histoire (ou peut-être pas du tout, alors ferme ta gueule Baggins!XD) et puis quand on regarde bien, ça colle très bien au personnage d'Elsa je trouve. C'est tellement triste Crying or Very sad et en même temps miraculeux :jesaispasquoimettre : exactement comme elle quoi!^^ Donc j'adore cette idée! biendit
Et puis surtout, qu'est-ce donc que cette mystérieuse boîte qu'a ramené son père? scratch (de la coke? Razz )
Pour le coup, je suis vraiment curieux de découvrir ça.
Et enfin, le coup de la tante... Wow, que dire? J'ai tellement hâte de voir la suite maintenant! cheers Moi je ne pense pas qu'elle leur fera des crasses...
Et pour terminer: mention spécial aux descriptions dans ce chapitre qui étaient bien travaillées. biendit
Donc un excellent chapitre, et vivement, VIVEMENT le prochain! bounce


_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1243
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Lhysender le Dim 30 Aoû 2015, 11:47

Chose promise, chose due, j'ai lu ta fic. Bon je pourrais faire un commentaire sur chaque chapitre, mais je vais résumé en disant: nom de dieu, c'est absolument P-A-R-F-A-I-T ! Je suis totalement fan ! Very Happy

L'écriture, les descriptions, la retranscription des personnages...magnifique ! Mention spéciale pour les échanges entre Anna et Elsa, ça me fait craquer à chaque fois. :jesaispasquoimettre

Et puis il y a de superbes (et supers) idées: entre les géants protecteurs de glace (qui me font penser aux géants de pierre protecteur de l’Atlantide...bah dans l'Atlantide bravo), Elsa qui supporte moyennement l'alcool (j'en connais un autre comme ça tiens Rolling Eyes), ou encore le coup de la tante ! Bon j'ai pas tout énuméré, mais vraiment j'adore toutes tes idées !

Et d'ailleurs le capitaine Harlock...ai-je besoin d'énoncer la référence évidente ? Razz

Bref, le scénario tient bien en haleine le lecteur, et pour le reste franchement rien à redire...ah si quand même: vivement la suite ! Very Happy
avatar
Lhysender

Masculin Messages : 681
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 20
Localisation : Dans une boîte bleu plus grande à l'intérieur qu'à l'extérieur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Minka le Mer 02 Sep 2015, 01:22

Wow merci à tous pour vos reviews ça me fait énormément plaisir, comme à chaque fois d'ailleurs. :amour:
Et j'ai remarqué que le passage où Elsa apprend qu'elle était prématurée à sa naissance vous a beaucoup touchée. Et bien sachez maintenant que vous l'avez lu, que je dédi ce chapitre à ma nièce qui est née prématurée elle aussi il y a quelques mois et qui porte le doux prénom d'Anna. <3
Quant au titre "Hope" / "Espoir", je pense que je ne pouvais pas trouver mieux, car Elsa retrouve aussi sa tante dans ce chapitre. Qui sait ? Les Mers du Nord sont peut être une source d'espoir. Wink

Helena26 :
Merci beaucoup de lire ma fic ! Wink Et j'espère que la suite te plaira.
En attendant non Anna a juste un très gros mal de mer. Razz
Et en ce qui concerne la naissance prématurée d'Elsa liée à ses pouvoirs --> peut être bien, peut être pas.

Norge :
Alors oui c'est justement ce que j'ai pris plaisir à écrire. Faire croire aux lecteurs que c'était la mère d'Elsa jusqu'au bout. Smile
Ah oui ? Drôle de coïncidence en effet.
Enfin oui Gerda est un peu comme une nounou pour Elsa et Anna. Wink

M.Baggins :
Merci pour tes compliments, et ta correction comme toujours très effecace et rapide.  :calin:
L'idée de la naissance d'Elsa m'est d'abord venue avec un fanart, puis d'un autre Disney, de plus l'arrivée de ma nièce m'a tellement touchée...bref voilà quoi.  Surprised
Ah et qu'est ce qui y a dans la boîboîte ?? Pas de truc chelou Baggins, enfin je ne crois pas, on verra. bravo
Non mais tu le serras et en avant première évidement, ainsi que ce que fait la tata dans les Mers du Nord. Wink
Pour ce qui est des déscriptions comment dire ? Merci Baggins pour le coup de main ! :bisou:
En attendant à très très très bientôt pour de nouvelles aventures ! Wink

Lhysender :
Oui super ! cheers
Je suis trop heureuse de pouvoir enfin lire tes reviews. (j'avance toujours lentement mais sûrement dans ta fic au passage)
Je vois que l'histoire te plait et j'espère que ça continuera avec la suite.
Plein d'autres choses tu t'en doutes vont arriver et tellement de surprises que je garde bien au chaud dans ma petite tête et rien que pour vous. bravo
Et je vois que tu as repéré le petit clin d'oeil au
capitaine Harlock, ça fait plaisir. Wink
Merci encore et à TRÈS bientôt je crois. Smile

_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Micky93 le Mer 02 Sep 2015, 21:56

Chapitre lu ! bravo

Alors ce fut un chapitre très plaisant à lire. Comme d'habitude quoi. bravo
Il est vrai qu'on apprend de nouvelles choses cette fois, et ça c'est cool ! Pour ce qui est de l'Elsa prématuré, je ne m'y attendais vraiment pas... Mais bon pourquoi pas ? bravo Le coup de la tante est bien trouvé je trouve. J'ai hâte d'en savoir plus sur elle. bravo Et ce qu'elle fabrique dans un pareil endroit aussi... Razz
Bon, je suis aussi curieux de savoir ce qu'il y a dans cette fameuse boîte.
Sinon, j'ai moi aussi trouvé la référence avec la capitaine Harlock. Razz Pour ce qui est d'Igor, est-ce une référence au fameux serviteur bossu ? bravo Celui de Frankenstein par exemple.

Bref, vivement la suite ma chère !
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1540
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Invité le Ven 04 Sep 2015, 19:36

Wouuuh alors quel chapitre ça x) Pour le coup, niveau révélations ça bouge bravo -en piquant encore plus notre curiosité X.X -

Elsa est..comme une gosse sur le bateau, c'est vraiment amusant xD Et le fait que tu énumère les soucis qu'ils ont eu durant la petite ellipse fait que c'est encore plus drôle Razz

ne laissa pas indifférent le jeune Sebastian, la tête penchant naturellement sur le côté.
Hm...x) Je pense que grand nombre d'entre nous à sa place aurions fait pareil >.>
-je pense aussi que tu as décidé de nous faire pouffer de rire à chaque paragraphe x) -
J'aime toujours autant Gerda dans ta fiction. C'est vraiment la figure maternelle qu'il faut et ça rend chaque instant entre elle et les soeurs, super mignon et délicat.


Elsa se raidit d’un coup

Genre..elle a vraiment cru qu'elle pourrait berner Anna ? x) Si y'a bien une personne qu'elle ne peut pas avoir c'est elle xD Sa réaction..on dirait une enfant prise en flagrant délit, c'est juste trop ♥

La description du paysage est à tomber, ça à juste l'air sublime *-*
Bon après..pour ce qui est de la petite histoire sur le passé d'Elsa tout ça tout ça..Bon ben c'était juste hyper bien trouvé n__n Et puis il y a toujours ce rapport de force et de faiblesse, on se rend compte que ces deux notions la suivent depuis sa naissance, même avant, et ça fait un fils conducteur au sein de sa vie, donc doublement bien trouvé ! -je suis pas sûre que ce soit français ce que je viens de dire, mais c'est pas grave-

Hm..les habitants ont l'air hyper accueillant, c'est fou x'D

La guerre qu'il y a eu, c'est juste un décor où ça aura son importance plus tard ? bravo '

Bon enfin, le coup de la tante..Là j’avoue que t'as fait fort U.U
On ne s'y attend absolument pas, d'ailleurs on entend jamais parler d'elle avant ? Donc grande surprise X.X Maintenant...Son rôle est-il du bon côté à celle-là ? xD-non parce que vu toutes les fourberies qu'on voit dans les fictions x) -
Je ne sais pas pourquoi mais..je la visualise comme la mère d'Harold dans Dragon ^^'
Bref voili voilou, encore un super chapitre, hyper bien travaillé et rédigé, et toujours aussi agréable à lire ♥
-Bon par contre magne toi de mettre la suite que je sache si la tante est à condamner ou non bravo  -

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Minka le Dim 13 Sep 2015, 12:45

Micky93
Merci de continuer à suivre ces drôles d’aventures que je fais subir à nos deux frangines. Wink
Oui beaucoup de surprises dans celui-ci, mais plein d’autres vont arriver encore.
Pour ce qui est d’Igor, ce nom lui va bien je trouve, car ce personnage à tout d’un Igor et en comparaisons avec le fameux serviteur, il s’en rapproche en effet.
Voilà voilà !!

Gel
Tu fais des remarques sur plein de petites choses qui m’auraient, si cela n’avait pas été ma fic, piquée moi aussi.
Elsa toute fofolle sur le bateau qui fait tourner la tête des marins, c’est la touche d’humour de ce chapitre en effet. J’aime le côté foufou d’Elsa, comme celui dans ‘Frozen Fever’ et je le mettrais de temps à autre en avant dans mes chapitres pour, oui tu l'as parfaitement compris, vous faire pouffer de rire à chaque fois, mais aussi  ne pas tomber dans du trop déprimant ou sombre…car la suite risque fort de l’être.
(Chut Minka ! Chuuut !!) bravo

A ma grande surprise je vois que Gerda touche décidément tout le monde. Je ne pensais pas créer un tel effet sur vous avec ce personnage secondaire. Shocked

Pour ce qui est de la description du paysage c’était pas gagné, car Les Mers du Nord ont peiné à trouver une place dans ma imagination et merci Baggins qui m’a filé un sacré coup de main. Wink

La découverte sur la naissance d’Elsa et l’arrivée de sa tante c’est ce que je voulais mettre en avant, car cela font parti de la suite des autres surprises à venir. Mouahahahahah !! :mouhaha:

Quant aux habitants des Mers du Nord et cette ville, ils sont bien les victimes d’une sombre guerre. Elsa et Anna en seront plus à ce sujet et Alexandre ne manquera pas de le souligner évidement. Rolling Eyes

La suite arrive bourrique !! Laisse moi un peu le temps de souffler ! :stress:


_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Minka le Dim 11 Oct 2015, 00:34

Salut la compagnie !! Alors voilà un tout nouveau chapitre qui est une suite de surprises assez plaisantes, ou pas. Razz
M.Baggins est toujours mon super héro face aux fautes d'orthographe, ainsi qu'à la retouche de quelques unes de mes phrases un peu brouillonnes. :superman:
Merci à lui et bonne lecture à vous les z'amis !! :amour:
Kiss ! Bizz ! Et boules de glace !




13-Retrouvailles

Un vent violent s’abattait sur ces lieux devenus un véritable désert de neige. Tel des lames de rasoir, il était coupant et glacial à la fois, laissant la sensation, à ceux qui venaient se risquer à l’affronter, d’une brûlure intense et profonde.
Le froid régnait quant à lui, plus fort et plus inquiétant que jamais pour n’importe quel être vivant.
Sur la pente raide de ce qui semblait être un immense pic, une ombre tentait tant bien que mal de se frayer un chemin dans l’épaisse neige qui lui donnait l’impression, à chaque pas effectué, de s’éloigner de sa destination plutôt que de s’en rapprocher.
Emmitouflée dans une très grande peau de bête noire, la jeune personne portait aussi un bonnet bordeaux qui lui recouvrait complètement le haut de la tête ainsi que les oreilles, et le peu de peau de son visage ne pouvant être protégée par son épaisse écharpe identique à la couleur que son bonnet, virait au rouge vif, comme brûlé par les conditions climatiques dans lesquelles elle s’était aventurée.
Soudain elle vit au loin son objectif, ce pour quoi elle était venue jusqu’ici et cela au péril de sa vie. Cette fois encore.
Effectivement, une autre personne vêtue entièrement d’un bleu éclatant dans ce décor de fin du monde et qu’elle aurait pu reconnaitre entre mille, semblait l’attendre.
« Allez, encore un peu de… courage…»
La jeune femme continua alors son ascension, n’écoutant pas les douleurs de son corps meurtri par cette longue et périlleuse marche, ni le froid qui semblait s’amplifier à chaque mètre qu’elle parcourait, formant une barrière invisible et meurtrière devant elle.
Au bout de ces longues et pénibles minutes interminables, enfin Anna arriva au devant de sa sœur, debout sur une sorte de grand socle de glace parfaitement lisse, une de ces créations sans nul doute, suspendu au sommet du pic et juste au dessus de sa cadette qui leva péniblement la tête pour mieux la voir.
La jeune princesse prit alors le risque de rabaisser son écharpe pour pouvoir se faire entendre, au milieu de ce vent qui tournoyait à présent et uniquement autours d’elle.

" ELSA ! NE FAIS PAS CA ! C’EST UN ÉNORME MAL ENTENDU et…CE N’EST PAS DU TOUT CE QUE TU CROIS !! "

La petite rousse voulut reprendre son souffle, mais avec ce froid, ses poumons la brulèrent et la firent tousser.

" Elsa…je t’en supplie arrête…C’est une terrible erreur…il ne faut pas que tu… "

Ne voyant aucune réaction de la part de cette dernière, Anna s’avança encore un peu, dents et poings serrés de douleur. Elle souffrait atrocement et ne parvenait pas à attirer le regard de son aînée, vide de toute expression.

" Elsa… "

Soudain la puissante reine des neiges ouvrit en grand ses bras, contractant ainsi un maximum de pouvoir entre ses mains, qu’elle relâcha sans retenue en direction de sa cible, provoquant une gigantesque vague de neige mêlée de glace tranchante comme du verre.
Cet acte surprenant lancé sur sa propre sœur arriva si vite, que la jeune princesse d’Arendelle ne put que pousser un cri de désespoir avant de sombrer sous l’épaisse neige qui l’engloutit totalement, ne laissant plus une trace de vie sur son passage.


« ELSA !! »


Une violente douleur au bras réveilla brutalement Anna. Elle gisait hors de son lit sur le sol de la cabine royale, tremblante et à bout de souffle.

" Oh mon Dieu princesse Anna ! Que vous arrive-t-il ? "

Alertée par le cri de cette dernière, Gerda fit irruption dans la pièce en accourant jusqu’à elle pour l’aider à se relever.

"Ça va ? Rien de cassé ? "

Encore sous le choc, la petit rousse déglutit avant de répondre à sa gouvernante.

"No…non je ne crois pas…

-Vous êtes tombée, vous êtes sûre ?

-Oui Gerda, j’ai juste un peu mal au bras. Rien de bien grave. "

Aidée par la vieille dame, Anna se remit sur ses deux pieds tout en frottant nerveusement ses cheveux ébouriffés.

" Vous avez fait un cauchemar.

-Comment ?

La gouvernante lui indiqua de sa main le matelas sur lequel elles prirent place toutes les deux.

-Je passais tout juste devant la porte de votre cabine, lorsque vous avez hurlé. Et puis j’ai entendu un grand « boom ». J’en déduisit que ce n’était pas la douleur de la chute qui vous faisait crier. "

Les yeux encore mal réveillés de la princesse bougèrent alors très vite. Elle semblait chercher au fond de sa mémoire ce qui avait bien pu la perturber ainsi, mais rien ne lui revint.

" J’ai beau fouiller dans ma fichue tête, je ne m’en souviens pas Gerda. Je sais que j’ai fait un cauchemar, mais c’est le vide total…ou alors… Attendez ! Si ! Il y avait Elsa avec moi.

-C’est précisément le nom de votre sœur que vous avez crié avant de chuter de votre lit.

Des frissons se firent soudain ressentir dans tout le corps de la jeune femme.

-Elsa ? Mais j’y pense ! Elle est déjà là bas ?

-Oui mademoiselle. La reine, votre sœur, a été conduite jusqu’au palais du roi Alexandre il y a une bonne heure maintenant.

-Je…je me suis rendormie alors.

-Ce n’est pas grave voyons. Vous aviez beaucoup d’heures de sommeil à rattraper. Mais maintenant que vous êtes réveillée, désirez-vous que je vous aide à vous préparer pour aller la rejoindre ?"

Un somptueux sourire anima le doux visage d’Anna. Elle acquiesça vivement en saisissant les mains de la vieille dame.

"Avec plaisir ! Et je vais choisir de porter la robe verte aujourd’hui.

La gouvernante se releva alors en riant.

-Ouh la la. Je ne crois pas que cela soit une bonne idée mademoiselle Anna, car avec celle-ci vous risquez mourir de froid dans ce pays. Je vais plutôt vous sortir la bordeaux avec votre cape en laine bleue, vos gants et votre grand bonnet. "

Il est vrai que le froid des Mers du Nord se faisait durement ressentir, mais enfermée dans sa cabine, la petite rouquine qui avait passé la majeur partie du voyage emmitouflée sous de grosses couvertures, n’en était pas consciente pour l’instant. Mais soudain, elle eut de nouveau la chair de poule et attrapa vite la plus grosse des couvertures, qu’elle enroula autours de ses épaules pour aller rejoindre Gerda qui ouvrait une grande malle lovée de cuir brun et reluisant, ouvragée sur le dessus d’un 'A' vert et à l’intérieur, d’un crocus doré.

"Et est-ce qu’avec votre bonnet et vos gants je sors aussi votre écharpe de la même couleur ? Elle est molletonnée et bien chaude. "

Un brusque souvenir, tel un éclair, frappa soudain la belle princesse en voyant l’écharpe bordeaux, qu’elle se souvint avoir portée dans son rêve. Mais rien de plus, ou juste peut être le souvenir d’un très grand froid, un peu comme celui qui l’attendait dehors, se dit-elle finalement.

"Oui…oui je veux bien mon écharpe aussi. Merci Gerda. "

De nouveau Anna passa une main dans sa chevelure et se gratta instinctivement le crâne, comme pour aider sa tête à se remémorer ce fameux cauchemar, mais sans succès.



Au bout de quelques minutes, la jeune princesse du royaume d’Arendelle accompagnée de sa gentille gouvernante put enfin, et avec le plus grand des plaisirs, poser les pieds sur la terre ferme. Soulagée, elle poussa sans aucune gêne un bruyant soupir, qui fit rire la vieille dame qui lui agrippa le bras pour marcher avec elle le long du quai.
  "Cela fait du bien n’est-ce pas ?

-Oh que oui Gerda ! J’en pouvais plus de cette fichue traversée et surtout de ce…, elle lança un regard rapide vers le vaisseau accosté juste derrière elles, …satané navire.

-Encore heureux que votre sœur soit dotée de pouvoirs magiques qui nous ont permis d’arriver ici beaucoup plus vite que prévu.

-Oui et d’ailleurs j’espère qu’elle va bien…

-Pourquoi pensez-vous qu’elle irait mal ?

La petite rousse baissa le regard sur les pavés du quai, avant de continuer.

-Eh bien…c’est la première fois qu’Elsa quitte le royaume pour des affaires diplomatiques. Et puis nous savons aussi que certains des dirigeants présents ici, se demandent encore si ils peuvent avoir confiance en celle qui a, il y a quelques mois, plongé son propre pays dans un hiver éternel.

-Anna…cessez de vous en faire ainsi. Je suis sûre que tout se passera un merveille."

Sur ces mots Gerda accéléra le pas en tirant un peu plus sur le bras d’Anna.

"Pour le moment, occupons-nous de vous, car vous devez mourir de faim et il faut que vous repreniez des forces. Alors allons vite en ville vous acheter un petit quelque chose à manger.

-D’accord ! "

Souriante et joyeuse, la jeune fille se remit à la hauteur de la vielle dame. Mais alors qu’elles s’apprêtaient à quitter ce port imprégné d'âpres relents de poisson et dont les quelques pêcheurs encore présents les regardaient passer avec autant de curiosité et d’attention qu'ils ne l'avaient fait pour le passage d’Elsa peu de temps auparavant, une forte voix les fit sursauter et les interrompit dans leur élan.
 
"OH !! Regardez un peu ce que le vent du Nord nous a ramené dans ce sombre et glacial pays ! "

Soudain, un malaise au creux du ventre des deux femmes se fit ressentir. Anna lança un regard des plus inquiets à sa gouvernante qui sembla, elle aussi, complètement paralysée de surprise. Mais finalement, son courage lui revint aussi vite qu’il fut parti en ce court instant et elle décida de ne pas se dégonfler pour autant, avant de lâcher le bras de Gerda et de se tourner vers cette personne qui les avait aussi impoliment interpellées. Après tout, son répondant l’avait déjà tirée d’affaire par le passé, elle gonfla alors grandement sa poitrine et commença :
 
"NON MAIS POUR QUI VOUS VOUS PREN…oh ?"

Mais voilà, cette dernière ne put continuer sa phrase, impressionnée par cette grande bâtisse l'enveloppant de son ombrage tant le personnage était imposant.
En effet, l’homme devait être aussi large que deux barriques collées l’une contre l’autre et ses avants bras ressemblait à deux grosses cuisses de cochon. Quant à ses jambes, ce dernier n’en avait plus qu’une, l’autre ayant été taillée dans un bois robuste pour maintenir tous ces kilos.
Il portait des vêtements plutôt légers pour les conditions climatiques des Mers du Nord. Pour dire, ce dernier n’était vêtu que d’un kilt écossais, avec une longue peau d’ours noir en guise de cape. Ses cheveux d’un roux sale peignés en pétard, sur lesquels un menu casque en métal trônait, étaient de la même couleur que sa moustache, ainsi que sa grosse barbe dans laquelle quelques malheureux poils gris s'entremêlaient.
L'immense sourire de l'étranger s'étirait d'une oreille à l'autre, découvrant ses dents jaunies aux yeux de la jeune princesse, dont les sourcils froncés s’écartèrent soudain, avant qu'elle ne saute littéralement dans les bras que le gros bonhomme lui tendait à présent.
Puis l’homme prit soin de la serrer tendrement entre ses fortes mains, bien plus délicates et douces qu’on eut pu le croire tant elles étaient grandes.
 
"Tonton Fergus !! »"

L’appela Anna en le serrant du mieux que ses minuscules petits bras le pouvaient. L’oncle en question, lui, rit fortement tout en se redressant un peu, faisant ainsi décoller sa petite nièce à quelques centimètres du sol.
 
"Anna ! Qu’est ce que tu as grandi !

-Cela fait tellement longtemps ! J’en reviens pas que tu sois là."

L’homme fini par la reposer doucement et se pencha pour se mettre à sa hauteur, afin de mieux voir à quel point celle-ci avait changé.

"Tu es une vraie jeune femme maintenant ma chère nièce ! Et tu es belle comme un cœur, mais un peu pâlotte je trouve.

Anna ricana, puis grimaça bêtement.

-Ça c’est parce que j’ai été malade pendant toute la traversée.

-Ouh ! Le mal de mer…ma pauvre enfant.

-Oui mais ça va mieux, j’ai juste une faim de…

-Une faim d’ours ! Ça tombe bien moi aussi ! Allons manger ensemble dans ce cas.

Coupa Fergus avant qu’à son tour Gerda finisse par prendre la parole, quelque peu déboussolée de revoir le roi d’Écosse ici et après toutes ces années.

-Roi Fergus, je suis heureuse de vous revoir et en grande forme à ce que je vois.

-Gerda ! Comment allez vous ma chère ? Et ce bon veux Kai ? Il est ici lui aussi ? Et toujours aussi grincheux ?

La gouvernante élargit son sourire en joignant ses mains devant elle, puis de se pencha avec politesse.

-Je vais très bien, je vous remercie. Quant à Kai lui aussi va très bien, mais il n’est pas des nôtres dans ce voyage.

-A la bonheur !"

Puis le roi posa l’une de ses grosses « pattes » amicales sur le haut de la tête d’Anna et continua dans sa lancée.

"Mais dis-moi, tu es aussi grande que ta cousine. Tu sais qu’elle aurait vraiment aimé venir elle aussi, mais je préfère la savoir au royaume avec sa mère et ses trois frères.

Un air déçu s’afficha sur le visage de la petite rousse.

-Oh…j’aurais tellement voulu les revoir et faire enfin la connaissance de mes cousins.

-Ne t’en fait donc pas Anna ! Nous viendrons à Arendelle avec les triplés vous rendre une petite visite, c’est promis. Maintenant que les garnements ont grandi cela nous sera plus facile, même si ils sont toujours aussi…imprévisibles.

Soudain Fergus se frappa le haut du crâne.

-Mais au fait j’y pense! Ta sœur Elsa! Où est-elle ?

-Elle est déjà au château mon oncle. Si nous allions la rejoindre justement ?

Ce dernier rit encore plus fort et saisit sans plus attendre les deux femmes à chaque bras pour marcher avec elles.

-Très bonne idée Anna ! Et nous en profiterons pour manger là bas  ! Ah ah ! Il me tarde de voir ta grande sœur. Elle aussi est à ce que l’on raconte, devenue une très belle femme."

Anna secoua la tête et s’amusa à prendre un ton sérieux.

"Toujours aussi sensible au charme des belles à ce que je vois.

-Oh que oui ! Et ta tante m’en fait toujours autant baver lorsque je le suis. "

Un rire à l’unisson accompagna la joyeuse troupe qui se dirigeait maintenant en direction du château.



Non loin de là, à quelques mètres d’eux, la silhouette d’une femme enveloppée et encapuchonnée dans une somptueuse cape d’un blanc éclatant, observait avec attention le trio filer jusqu’au centre ville. Celle-ci finit par se tourner vers un homme posté juste derrière elle, les bras croisés contre lui. Il était vêtu d’un uniforme de chevalier entièrement noir et portait une longue épée dans son fourreau à sa ceinture.
Son visage semblait à moitié brûlé et de nombreuses cicatrices le parcouraient, quant à ses cheveux, ils étaient gras, noirs et mi-longs.
 
"Sa sœur l’a accompagnée finalement. Que fait-on ?

Questionna l’homme qui tourna le regard en direction des hautes tours du château, dont les toits dépassaient tous les autres.

-On attend."

La femme finit par ôter délicatement la capuche qui recouvrait une splendide chevelure blonde platine coiffée en arrière, son visage était celui d’une personne d’un certain âge, mais ses traits étaient si fins, qu’ils dégageaient quelque chose de serein, masquant ainsi avec sa beauté sans égal, les rides et les marques du temps passé.

"Et on attend où exactement ?

La belle femme passa à côté du chevalier, un léger sourire en coin, et se dirigea vers le port où devraient accoster les navires royaux.

-Au bateau pour l’instant, nous verrons bien ce soir la suite des évènements.

L’homme se tourna alors lui aussi pour lui emboiter le pas.

-Vivement que ça bouge. Ce pays me gèle les parties et empeste la mort à plein nez."



Pendant ce temps là, assise dans une galerie de tableaux représentant les anciens dirigeants ayant jadis gouverné les Mers du Nord, Elsa contemplait ses pieds, l’esprit complètement ailleurs et s’entortillait nerveusement les doigts. Son anxiété était, à son grand regret, de retour : elle n’aimait l’atmosphère qui régnait ici. De plus, sa sœur commençait sérieusement à lui manquer, même si elle savait que sa tante devait la rejoindre dans quelques minutes.
C’est le majordome du roi Alexandre qui l’avait conduite dans cette pièce pour attendre le retour de celle-ci, partie déposer ses affaires dans sa chambre provisoire du château. Mais ce n’était pas tant le temps que mettait sa tante à revenir, ni le fait d’être seule dans un lieu qui lui était totalement inconnu qui angoissait le plus la jeune reine d’Arendelle, mais plutôt la crainte de l’arrivée d’Alexandre. Elle avait beau se dire prête, en réalité elle savait pertinemment que quoi qu’il arrive, cela ne serait point une partie de plaisir de le revoir afin de régler ses comptes et obtenir des réponses sur son intrusion dans son palais de glace. Il lui faudrait à tout prix contrôler ses pouvoirs, car cette fois-ci elle n’avait plus du tout le droit à l’erreur si elle voulait prouver aux autre dirigeants qu’elle n’était pas un danger pour qui que ce soit et qu’elle maîtrisait parfaitement ses pouvoirs désormais.
Enfin, l’immense porte de la salle s’ouvrit et la tante d’Elsa apparut de nouveau, plus souriante que jamais.

"Désolée ma chérie, mais j’arrive encore à me perdre dans cet immense château.

La jeune reine se leva et avança vers les bras tendues de la femme brune qu’elle saisit
délicatement entre les siens.

-Comment cela ma tante ? Vous vous perdez encore ?

-Oui, cela à beau faire deux jours que nous sommes arrivés ici avec ton oncle, je n’arrive toujours pas à savoir si je dois tourner à gauche en sortant du troisième escalier ou à droite."

Sur ces mots toutes deux se mirent à rire de bon cœur, puis ce fut une main chaleureuse qui caressa la douce joue d’Elsa.

"Tu ressembles tellement à ta maman lorsque tu ris…

Celle-ci se pinça les lèvres, les yeux tremblants.

-Oui…Anna me le dit souvent aussi…

-Et cela fait tellement longtemps que je ne t’avais pas vue. Tu n’étais qu’une enfant la dernière fois, mais ce visage…j’y ai reconnue ma sœur à ton âge."

Le souvenir de sa mère revint en la mémoire de la belle blonde et ce fut un sourire nostalgique qui se dessina sur ses jolies lèvres.

"J’ai hâte qu’Anna vous voie, elle va être tellement heureuse elle aussi.

-Je n’en doute pas et j’en connais une qui va regretter d’apprendre que je vous ai vues toutes les deux. Mais dans son état, il n’aurait pas été raisonnable de venir jusqu’ici.

-Comment ça dans son état ? Oh ma tante, ne me dites pas qu’elle est malade ?

-Non, ne t’en fais pour sa santé elle va très bien, elle est juste enceinte.
Surprise par cette annonce Elsa écarquilla ses grands yeux bleu, tandis que sa tante rit devant sa réaction.

-Oui notre petite Raiponce va bientôt être maman.

-Alors ça pour une nouvelle…je suis tellement heureuse pour ma cousine.

La reine de Corona fini  déposer ses mains sur ses propres joues devenues rosées.

-Et te rends-tu compte qu’à peine ai-je eu le temps de redevenir sa maman, que me voilà bientôt grand-mère. »

En effet, il faut dire qu’au royaume de Corona une lourde et triste histoire s’était produite aussi dans la famille royale. Mais tout comme à Arendelle, finalement la douleur avait laissé place à la joie et au bonheur, malgré les années « gâchées » pour une histoire de pouvoirs magiques.
Toutes deux s’assirent finalement sur le sofa situé au milieu de la galerie, afin de continuer à discuter et ainsi rattraper un peu le temps qui avait filé avec ces dernières années passées.
Bien entendu, le sujet des pouvoirs d’Elsa brûlait les lèvres de sa tante, mais elle préféra garder ce dernier pour plus tard, ne voulant pas déstabiliser sa nièce qui lui semblait bien trop fragile et émotive encore.

"Sur ce, que dirais-tu d'aller grignoter un petit quelque chose ? Tout à l’heure une gouvernante que j’ai croisée dans le couloir m’a annoncé que la salle de réception serait dans quelques minutes pleine de bonne choses à manger et à la disposition des nouveaux arrivants. "

A cette annonce, la jeune reine acquiesça vivement et se leva pour se rendre accompagnée de sa tante, à ce fameux festin avec une vive pensée pour Anna qu’elle était impatiente de retrouver. Les deux femmes traversèrent donc un long couloir menant à l’escalier qu’elles devaient ensuite descendre jusqu’en bas, mais bien trop occupées à continuer à discuter de la princesse d’Arendelle qui devint leur nouveau sujet de conversation, elles ne prêtèrent pas attention au jeune homme posté non loin de la porte grande ouverte de sa bibliothèque.
Un livre à la main, Alexandre redressa la tête et se pencha pour mieux voir de qui il s’agissait exactement, puis reconnut la belle silhouette d’Elsa ainsi que sa voix. Il referma finalement son vieux livre, puis élargit un grand sourire, satisfait de la savoir ici, dans les Mers du Nord et en son propre château.

_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Micky93 le Sam 05 Déc 2015, 17:52

Me voilà de retour pour commenter ! bravo

Alors déjà, c'était bel et bien un rêve qu'Anna a fait. Parce oui, je me disais au début... Attend WTF ???
Concernant le chapitre en lui-même il est toujours aussi bien rédigé. Agréable à lire et tout et tout... Bravo ! bravo
Mais l'une des choses qui m'a grandement surpris, c'est la présence du roi Fergus en ces lieux ! Mais pire encore, (enfin, dans le bon sens du terme) que Mérida se trouve être la deuxième cousine d'Anna et d'Elsa ! Shocked Bon bah... Pourquoi pas ! Razz
Ensuite, je me pose des questions concernant l'identité des ces deux êtres. Non mais qui est donc cette blonde ? Et ce type ?

Bref, très bon chapitre. biendit Vivement la suite et cette fois ma chère, je veux de l'action. D'accord ? bravo

_________________
Here in my temple
Here in my shrine
That you have forgotten
Here do you toil
That you might remember
Here you reclaim
What faithless minds have stolen
Far from yourself
I grow ever nearer to you
Your eyes once were blinded
Now through me do you see
Your hands once were idle
Now through them do I speak
And when the world shall listen
And when the world shall see
And when the world remembers
That world will cease to be.
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1540
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Minka le Dim 13 Déc 2015, 00:01

Bonjour à tous !
Je reviens dans ce petit post pour deux petits points qui me tenaient à cœur avant de finir l'année :

Le premier pour vous informer que je vais reprendre l’écriture de ma fic prochainement, même si cela n'est pas simple compte tenu de mon manque de temps, ainsi que ma volonté qui est tombée bien bas.

Et le deuxième pour m’excuser auprès de mes lecteurs pour cette looongue attente.
Non pas que mon inspiration soit en panne, (non, non, mon histoire est depuis longtemps et bien au chaud dans ma p'tite tête) mais juste que j'ai "bloqué" sur quelques fichus détails qui m'ont frustrée et contrariée. Rien de bien grave rassurez-vous, mais comme je suis une grosse bornée stupide, il me faut du temps pour que ça passe et pour qu'enfin je me bouge le derrière.

Bref, mes plus plates excuses encore une fois, j'en profite aussi pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année et vous donne rendez-vous début 2016, pour la suite des aventures des nos amies au Royaume des Mers du Nord. Smile

Guirlandes et Boules de Neige ! <3

Au passage un grand MERCI Micky93 !
Cela me fait vraiment plaisir de voir que ce chapitre t’a beaucoup plu. Et oui Fergus est bien le frère du papa d'Elsa et Anna. J'ai aimé cette idée, car ils sont roux tout les deux, alors que physiquement c'est totalement l'inverse. (comme parfois chez certains frères ou sœurs)
Mais aussi parce que Mérida est l'une de mes princesse Disney préférée.
Par contre je suis désolée mais il faudra attendre encore un peu pour le plein d'action, qui risque fort de chambouler pas mal de monde, mais…chut ! Wink

_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Micky93 le Dim 13 Déc 2015, 00:10

C'est une bonne nouvelle que voilà ! Very Happy
Ah et sinon de rien Minka.  bravo Et puis ça fait plaisir de te revoir parmi-nous. Cela faisait longtemps que tu n'avais plus posté. Bref, je te souhaite de bonnes fêtes à toi aussi ainsi qu'une très bonne nouvelle année. bravo

Et au plaisir de lire la suite de ta fic ma chère ! Razz

_________________
Here in my temple
Here in my shrine
That you have forgotten
Here do you toil
That you might remember
Here you reclaim
What faithless minds have stolen
Far from yourself
I grow ever nearer to you
Your eyes once were blinded
Now through me do you see
Your hands once were idle
Now through them do I speak
And when the world shall listen
And when the world shall see
And when the world remembers
That world will cease to be.
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1540
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par M.Baggins le Dim 13 Déc 2015, 23:18

....................................................................
YOUHOU! Minka, le retour!!!!!! :jesaispasquoimettre :jesaispasquoimettre cheers cheers
Ah, ça me ait plaisir de te revoir tu sais. :calin:
Oh, ne t'excuse pas: personne ne t'en veut. C'est normal d'avoir des passages à vide (moi-même j'en ai un pas mal en ce moment... ^^'), et surtout on comprend très bien que tu puisses manquer de temps. Smile
Ce qui compte, c'est que tu reprennes l'écriture si tu sens que tu en as envie et que ça peut te faire plaisir (moi je souhaite vraiment que tu la reprennes, ça me ferait grand plaisir de connaître la suite^^, mais je tiens juste à te dire que tu n'as pas à te sentir obligée de quoi que ce soit. Fais-le pour toi et simplement pour toi. Very Happy )
Et aussi, si tu le souhaites, je suis toujours à ton service pour les corrections ou pour t'aider sur certains passages si jamais tu bloques. Wink
En tout cas, encore une fois, ça me fait grand plaisir de te revoir, et ne t'inquiète pas: on patientera tout le temps qu'il faudra.^^ Biz! :bisou:

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1243
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Love Will Thaw

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum