La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Page 3 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Mar 17 Fév 2015, 17:12

Merci à vous, j'apprécie sincèrement que vous aimiez cette histoire. Very Happy

Gelwarin: Le fait qu'Elsa s'évanouit comme cela, c'est quelque peu bizarre en effet. Cela ne lui correspond pas, mais bon, je pense que l'on peut se permettre quelques libertés. Après tout, ça sert à cela les fanfic. bravo

Lizzie3105: Merci encore pour ton commentaire.  Very Happy

M.Baggins : Alors oui, j'ai parfaitement compris ce que tu voulais dire et merci à toi de suivre cette fic. Smile
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Miss Olaf le Mar 17 Fév 2015, 18:28

J'ai terminé le " premier tome " ou " premier arc " et comment dire, je ne m'attendais pas à ça...

Tu as un super talent dans le dessin, et ces détails apportent un gros plus dans les fan-fictions, ça donne envie de les lire. Et malheureusement pour moi, je n'ai pas retrouvé cette créativité dans cette première partie. Le rythme est trop rapide, de ce fait les personnages ne sont pas approfondis, les relations ne sont crédibles, il y a trop de manichéisme pour certains d'entre eux ( je pense notamment au Duc et à Hans, on veut se venger très lâchement, on est méchant jusqu'au bout !).

C'est dommage, le compte Aaron m'a en plus fait penser à l'un de mes personnages ( je me souviens même en rigolant que j'avais crié PLAAAAAAAAAGIAT, mais bon entre fan-fictions c'est normal de trouver des similitudes ). Le fait qu'il ai le pouvoir du feu tombe comme un cheveu sur la soupe, comment ? pourquoi ? Tu aurais pu faire une super histoire autour des personnes qui ont des dons tel qu'Elsa et lui, mais tout est passé à la trappe en un claquement de doigt. Et pour sa liaison avec Elsa c'est pas très travaillée. Du moins le début était bien, il pouvait avoir une attirance entre ces deux-là, mais de là à faire dire de la bouche d'Aaron " Je ne vis que pour elle " et est prêt à mourir pour elle, alors qu'il l'a vu qu'un soir, alors c'est que ce pauvre type ne s'est accroché à rien dans sa vie.....

M.Baggins parle d'une histoire complète, et là je ne le rejoins pas du tout ! C'est tout sauf complet. Les idées sont là et pas mauvaises en soi, mais ça manque de contenu et de profondeur.

En gros je suis assez déçue, mais je ne dit pas ça pour te décourager, tu as des lecteurs plus friands que moi et tant mieux pour toi, c'est juste que pour le deuxième arc, je t'encourage à mieux développer tes personnages inédits et les relations naissantes. :sorry:

_________________




~ Ma fan fiction sur Frozen, retrouvez Elsa dans une nouvelle aventure ! ~
avatar
Miss Olaf
Admin

Féminin Messages : 2170
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 24
Localisation : Royaume d'Alsace et d'Arendelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Mar 17 Fév 2015, 21:32

Miss Olaf, je suis plus que navré que tu n'aies pas très apprécié ce premier tome. J'espère que cela ne t’empêchera pas de lire le deuxième et ainsi donner ton avis.

Sinon, c'est vrai. Ce que tu as mentionné est juste, je ne vais pas le nier. Ce premier tome est quelque peu, comment dire, un brouillon, mais c'était ma toute première fanfic, la première fois que j'écrivais une histoire, mais je ne tant veux pas. Tu as exprimé sincèrement ce que tu pensais et j'apprécie. J'essaierai de m'améliorer au mieux pour les futurs chapitres.

Sinon, Peux-tu m'éclairé un peu plus sur ce que tu dis par: développer mes personnages inédits ainsi que leurs relations naissantes ? Je comprends plus ou moins ce que tu veux dire, mais des détails ne seraient pas de refus.
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Miss Olaf le Mar 17 Fév 2015, 23:54

Je suis rassurée que tu ai plutôt bien pris ma critique. Mais ne t'inquiète ça ne m'empêchera pas de lire ta suite Wink, je tiens à voir si il peut y avoir une amélioration, ou si l'histoire me prend aux tripes.

Pour plus d’éclaircissement sur mes remarques concernant l'approfondissement c'était surtout pour Aaron. Il a le pouvoir du feu, il n'a plu qu'Elsa selon lui, il s'entiche facilement d'elle. C'est qu'il a une histoire, quelque chose qui le pousse à risquer sa vie pour Elsa, considérant que le reste n'avait pas d'importance. Ça aurait été sympas de chercher un peu de son passé, son histoire Wink.

_________________




~ Ma fan fiction sur Frozen, retrouvez Elsa dans une nouvelle aventure ! ~
avatar
Miss Olaf
Admin

Féminin Messages : 2170
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 24
Localisation : Royaume d'Alsace et d'Arendelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Miss Olaf le Mar 17 Fév 2015, 23:54

Je suis rassurée que tu ai plutôt bien pris ma critique. Mais ne t'inquiète ça ne m'empêchera pas de lire ta suite Wink, je tiens à voir si il peut y avoir une amélioration, ou si l'histoire me prend aux tripes.

Pour plus d’éclaircissement sur mes remarques concernant l'approfondissement c'était surtout pour Aaron. Il a le pouvoir du feu, il n'a plu qu'Elsa selon lui, il s'entiche facilement d'elle. C'est qu'il a une histoire, quelque chose qui le pousse à risquer sa vie pour Elsa, considérant que le reste n'avait pas d'importance. Ça aurait été sympas de chercher un peu de son passé, son histoire Wink.

_________________




~ Ma fan fiction sur Frozen, retrouvez Elsa dans une nouvelle aventure ! ~
avatar
Miss Olaf
Admin

Féminin Messages : 2170
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 24
Localisation : Royaume d'Alsace et d'Arendelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par M.Baggins le Mer 18 Fév 2015, 00:02

Tu as fait un genre de double post MissOlaf? ^^

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1263
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Minka le Mer 18 Fév 2015, 22:26

Histoire très intéressante pour l'instant !! Wink

Oui ça y est j'ai tout lu et pour le moment je reste intriguée par ce qui va suivre le chapitre 3.

Sirius a le même pouvoir qu'Elsa alors que son frère avait celui du feu...est-ce qu'on en sera un peu plus sur l'origine de ces fameux pouvoirs justement ?? Mystère, mystère. Surprised

_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Jeu 19 Fév 2015, 13:32

Merci à toi Minka, je suis ravi que tu t’intéresses à cette fic.  Very Happy
Pour l'origine des pouvoirs, je ne sais pas encore, seul le temps nous le dira. bravo
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Jeu 19 Fév 2015, 16:18

Voici le chapitre 9 les gens. Alors par rapport à la version précédente, j'ai supprimé un gros passage que j'ai jugé au final peut réaliste de la part d'un personnage. Voilà, je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est bonne lecture.

Ah et j'oubliais... Ce chapitre est un peu comment dire... Bref, voyez par vous-mêmes !

Chapitre IX: Autres révélations

Terriblement choqué par ce qu'ils venaient d'apprendre, nos deux compagnons furent incapables de réagir la moins du monde. Ils n'en revenaient pas qu'une telle nouvelle leur avait été annoncé. Ils ne pouvaient le croire. Pourtant, ce que la jeune femme leur avait dit plus tôt fut bel et bien la réalité. Alors que les deux sœurs qui se tenant côte à côte, attendaient de voir la réaction de ces derniers face à cette terrible nouvelle, Graham finit par se faire entendre le premier suivis ensuite de son capitaine.

- C'est affreux...
- Ce n'est pas possible... Dites-moi que ce n'est pas vrai ?

Voyant l'état dans lequel s'étaient mis ces derniers, les deux jeunes sœurs s'échangèrent une nouvelle fois un regard avant que la cadette ne prononce ces mots à l'encontre des deux hommes.

- Nous sommes désolées... Sincèrement désolées.

Suite à cette nouvelle confirmation émise par la jeune femme, le capitaine se mit dès lors à reculer de quelques pas totalement chamboulé. L'ayant vu agir ainsi, son second l'appela aussitôt espérant que celui-ci finisse par lui dire quelque chose en retour.

- Mon capitaine...

S'étant désormais arrêté, le pauvre homme n'avait à présent même plus la force de se maintenir sur ses jambes tant cette nouvelle l'avait affligé. Il se laissa donc tomber sur ses genoux, incapable de réagir la moins du monde. Les deux sœurs s'étaient quant à elles aussitôt levées en voyant cela. Graham lui, se tenait immobile. Contemplant son capitaine en proie à un chagrin tel qu'il n'avait plus connu depuis longtemps.

- William... Mon frère... Se dit Sirius tout en versant une petite larme qui coulait sur sa joue droite.

Sur ces mots, le capitaine posa dès lors ses mains sur son visage et pleura son frère bien-aimé. Voyant le pauvre individu verser toutes les larmes de son corps, non seulement le second, mais également les deux sœurs furent prises de pitié pour lui. Ces dernières par ailleurs, ne comprenaient que trop bien ce que le capitaine pouvait ressentir, car elles avaient elles-mêmes perdue des êtres chers par le passé. Ne supportant pas de le voir ainsi davantage, Anna supplia sa grande sœur de faire quelque chose.

- Je t'en pire Elsa fait quelque chose, ça me désole de le voir ainsi...
- Que veux-tu que je fasse Anna ? Que je le prenne dans mes bras afin de le consoler ?

C'est alors que ces dernières sursautèrent suite à un coup qu'elles venaient d'entendre. De ce fait, les deux jeunes femmes regardèrent à nouveau droit devant et entendirent désormais le pauvre homme exprimer ces mots tout en frappant une nouvelle fois le sol.

- C'EST INJUSTE ! S'écria Sirius, alors incapable de se contenir.
- Je vous en prie capitaine, clamez-vous ! S'écria à son tour Graham.
- POURQUOI ? Repris Sirius, frappant à nouveau le sol de son poing. POURQUOI ? Dit-il en répétant le même geste.

Anna ne dit mot. Portant simplement sa main gauche devant sa bouche devant la scène qui s'offrait à elle. Elsa quant à elle, adressa ces mots à Graham afin que ce dernier fasse quelque chose en vue de stopper son capitaine.

- Mais enfin arrêtez-le !
- Quoi ?
- Il va se briser la main s'il continue ! Arrêtez-le !

Alors que le second s'apprêtait à agir, celui-ci vit alors la main de son capitaine commencer peu à peu à se recouvrir entièrement d'une couche de glace.

- Oh non...

En voyant cela elle aussi, la cadette ôta sa main de devant sa bouche et ne manqua pas d'en alerter son aînée.

- Sa main Elsa ! Regarde sa main droite !
- Quoi ?

Regardant la main en question, la jeune reine n'en cru alors pas ses yeux. Sa petite sœur non plus n'en revenait pas ce qu'elle était en train de voir. Etaient-elles en train de rêver ? Non, cela était tout bonnement impossible. Quoi qu'il en soit, ces dernières n'auraient jamais imaginé qu'un autre individu possède lui la capacité de contrôler l'hiver. C'est donc devant cette révélation pour le moins inattendue que la jeune reine exprima ces mots suivis ensuite de la princesse.

- Je rêve il....
- Il contrôle l'hiver...
- Mais c'est impossible !

C'est alors que Sirius se fit une nouvelle fois entendre en frappant à nouveau le sol.

- WILLIAAAAAAM ! S'écria Sirius tout en frappant à nouveau le sol. NOOON ! Dit-il en répétant le même geste. NOOON !
- Capitaine, votre main ! S'écria à son tour Graham.

C'est alors que le livreur de glace fit soudainement son apparition dans la pièce. En effet, s'en étant revenu des écuries après avoir passé un long moment à nettoyer de fond en comble le box de son renne avec son ami Olaf, Kristoff avait par la suite entendu des cris émanant de la salle en question lorsqu'il fut entré à l'intérieur du château. Ce faisant, le jeune individu ne put alors s'empêcher de venir y jeter un œil en vue de voir ce qu'il se passait ici.

- Mais enfin, qu'est-ce qui passe ici ?

S'étant quelque peu ressaisis dès qu'elle eut vu le livreur de glace faire brusquement son entrée, Anna lui ordonna aussitôt d'intervenir.

- Arrêtez-le Kristoff !

Se rendant compte avec qui il avait à faire, le livreur de glace n'en cru pas ses yeux. Il avait reconnu les deux hommes qui étaient alors passés devant les écuries du château en compagnie de Kai, mais ce qui l'avait attiré et davantage marqué fut que cet inconnu alors en proie à un terrible chagrin avait également un don. Le même don que celui de la reine Elsa qui plus est.

- C'est impossible ! Comment il... Se dit Kristoff.
- Kirstoff ! Appela aussitôt Anna.
- Hum oui...  Répondit Kristoff, désormais quelque peu ressaisi.

Ce dernier s'empressa alors de venir immédiatement agripper le poignet du capitaine avec sa main droite en vue de le stopper. Puis il finit par dire ceci.

- Cela suffit l'ami !

Ayant senti une main l'agripper alors qu'il était sur le poing de frapper à nouveau le sol, le pauvre homme reprit dès lors ses esprits et se tourna finalement vers celui qui le tenait fermement.

- Qu'est-ce que ? S'exclama Sirius.
- Calmez-vous étranger. C'est fini désormais... C'est fini. Répondit Kristoff.

S'étant aperçu que la main du capitaine n'avait au final strictement rien. Anna en fut pas moins grandement surprise. Elle n'avait déjà aucune égratignure et par ailleurs, celle-ci se dut normalement d'être fracassée de comment le pauvre homme avait frappé le sol, mais non. Alors comment diable cela était-ce possible ? Etait-ce l'une des nombreuses possibilités qu'offraient le fait de posséder des pouvoirs ? Si tel était le cas, Elsa avait-elle cette faculté elle aussi ? S'étant quelque peu ressaisis, la jeune sœur exprima alors ces mots.

- Sa main n'a strictement rien... Je n'en reviens pas...

Sur ces mots, le capitaine se détacha immédiatement de l'emprise du jeune livreur de glace et se remit aussitôt sur ses pieds. Démasqué, le pauvre individu recula dès lors vers la porte du salon la main droite ca-chée derrière son dos tout en disant ces mots.

- Oh non... Me voilà démasqué !

C'est alors que son second se décida d'intervenir en lui faisant signe de se clamer.

- Calmez-vous capitaine, ça va aller je suis là !
- Non ça ne va pas ! Ils savent ce dont je suis capable désormais !
- Calmez-vous, il ne vous arrivera rien ! Faites-moi confiance !
- Ils le savent Graham ! Ils le savent !

Alors que Kristoff était venu se positionner auprès de sa douce Anna peu après que le pauvre homme s'était libéré de lui, Elsa quant à elle, appela dès lors le capitaine en vue d'obtenir des réponses de sa part.

- Capitaine ?

Non seulement ce dernier regarda dès à présent la jeune reine droit dans les yeux, mais son second également.

- Pouvez-vous m'expliquer tout ceci ? Comment vous... Je veux dire vous... Vous êtes... Dit Elsa, peinant vrai-ment à parler du fait d'être encore quelque peu chamboulée suite à ce qu'elle venait de découvrir.
- Il est quoi ? Demanda Graham.
- Il... Il possède le don de contrôler l'hiver ! Comment est-ce possible ? Répondit Elsa.
- J'avoue que cela m'intrigue énormément, c'est incroyable ! Ajouta Anna.
- Ne nous emballons pas et reprenons les choses depuis le début, d'accord ? Dit à son tour Kristoff, tâchant de reprendre également ses esprits.

C'est alors que ce dernier fit à présent face aux deux jeunes sœurs, et leur demanda ceci.

- Pour commencer, qui était donc cette fameuse personne qui vous à rendu visite avant ces deux hommes ?

C'est Anna qui prit alors la peine d'engager la conversation avec lui.

- Vous l'avez donc remarqué ?
- Bien sûr que l'ais remarqué princesse ! Je ne suis pas aveugle !
- Non, certes... Eh bien... Il s'agissait du comte de Ardenfell, Kristoff.
- QUOI ? Mais c'est impossible ? Le comte est mort !
- Non Kristoff ! Il s'agissait du véritable comte !
- COMMENT ? Mais... Mais vous rendez-vous compte de ce que vous racontez-là ?
- Je sais que cela peut paraître incroyable, mais c'est la vérité ! Elsa et moi étions nous-mêmes plus que surpri-ses lorsqu'il s'est présenté à nous ! On n'en revenait pas !
- Vous voulez dire que cet homme s'était fait passer pour le véritable comte ? Mais pourquoi et dans quel but ?
- Nous l'ignorons, mais peut être bien que son frère ici présent pourra nous apporter des réponses qui sait ?

C'est alors que la jeune femme regarda le capitaine et termina sa phrase sur ces mots.

- N'est-ce pas capitaine ? Repris Anna.
- Attendez un peu, vous voulez dire que... Dit à son tour Kristoff.

S'étant lui aussi retourné dans la même direction que la jeune sœur, le livreur de glace finit par s'adresser à l'individu en question.
- Vous êtes donc son frère ?

Voyant que le capitaine ne répondait pas, Kristoff lui reposa à nouveau la question et tenta de le rassurer par la même occasion.

- Vous êtes donc son frère n'est-ce pas ? N'ayez crainte capitaine, sachez que vous n'avez pas à avoir peur de nous. Vous pouvez nous faire confiance.

Après un moment d'hésitation, Sirius se décida finalement à lui répondre.

- Pardonnez-moi, mais qui... Qui êtes-vous au juste ?
- Moi ? Eh bien je m'appelle Kristoff Bjorgman capitaine. Livreur de glace officiel du royaume.

Le capitaine et son second s'échangèrent alors un regard avant que ce dernier n'engage la conversation avec le jeune homme.

- Vous vendez des glaces ?

Les deux sœurs s'échangèrent à leur tour un regard face à ces paroles. Le livreur de glace lui, n'en revenait pas non plus de ce qu'il venait d'entendre.

- Pardonnez-moi ? S'exclama Kristoff.
- Vous vendez des glaces si j'ai bien compris ? Répondit Graham.
-  Mais non, je vends des blocs de glace et non des glaces ! Répliqua Kristoff.
- Oh ! Pardonnez-moi je... J'ai confondu. Rétorqua Graham, s'en voulant quelque peu.
- Ce n'est pas grave.
- Mais, j'ignorais qu'un tel métier existait ?
- Bien sûr que cela existe ! D'ailleurs, aucun d'entre vous ne s'est présenté si je ne m'abuse.
- Oh ! Je... Je me nomme Graham Mills. Et voici...

C'est alors que le capitaine se présenta aussitôt.

- Black... Dit soudainement Sirius.
- Quoi ? S'exclama Kristoff.
- Mon nom... Je m'appelle Black... Sirius Black. Répondit Sirius.
- Dans ce cas... Enchanté messieurs. Répliqua Kristoff.

Sur ces mots, la jeune reine se fit dès lord entendre afin que tous reviennent sur le sujet de conversation d'origine.

- Pouvons-nous revenir à notre sujet d'origine. s'il vous plaît ?

S'avançant désormais quelque peu en avant, Elsa engagea dès lors la discussion avec le capitaine.

- Capitaine... Sachez que nous sommes sincèrement désolés pour votre frère. Nous comprenons parfaitement ce que cela signifie que de perdre un être cher, mais j'exige avant tout chose des réponses sur ce qu'il vient de produire !
- Vous exigez ?

Ce dernier cessa donc de cacher son bras derrière son dos et s'avança jusqu'à se retrouver nez à nez avec la reine. Mine de rien, Elsa se sentait toute petite par rapport à l'individu. Non pas que celui-ci fut un géant et elle une naine, mais la différence de taille était tout de même évidente. Une bonne quinzaine de centimètre mini-mum les séparaient.

- Vous exigez ? La seule personne qui est en mesure d'exiger des réponses ici, c'est bien moi ! Dit Sirius, en haussant quelque peu le ton.
- Hé oh ! On se clame d'accord ? Je ne vous permets pas de hausser ainsi le ton vis-à-vis de ma sœur capitaine, vous entendez ? Dit à son tour Anna.
C'est alors que l'ainée décida d'intervenir en s'adressant à sa jeune sœur.

- Laisse-moi faire Anna.
- Mais ?
- Je t'ai dit de me laisser faire !
- D'accord...

Regardant à nouveau le capitaine droit dans les yeux, Elsa lui adressa ensuite la parole.

- Inutile d'élever ainsi le ton envers moi capitaine. Je peux comprendre que vous soyez quelque peu enragé et attristé suite à la perte que vous venez de subir, mais croyez-moi... Si vous êtes en mesure de nous apporter des réponses suite à ce qu'il vient de se produire et que vous savez la moindre chose sur ce qui aurait pu conduire votre frère ici... Eh bien, je tâcherai de vous apporter moi aussi des réponses.
- Vraiment ?
- Vous avez la parole d'une reine.

C'est alors qu'Anna s'adressa une nouvelle fois à sa grande sœur.

- Tu comptes donc lui dire ? Mais je croyais que... Dit Anna.
- C'était avant que je ne découvre ces pouvoirs Anna ! Répondit Elsa.
- Tu as raison... Excuse-moi... Répliqua Anna.
- Que dois-je comprendre par-là ? Demanda Sirius.
- Attendez un peu, vous voulez dire que... Ajouta Graham.

Faisant à nouveau face au capitaine, la jeune reine reprit dès lors la parole en lui disant ceci.

- Dites-nous ce que vous savez.

Sirius poussa un grand soupir avant de prendre à son tour la parole.

- Je crois qu'il est inutile de vous le cacher plus longtemps alors.

C'est alors qu'Anna suivi ensuite de Kristoff exprimèrent quant à eux ces mots.

- Vous avez donc des réponses à nous fournir ?
- J'ai hâte de savoir ce que vous allez nous raconter.

Le second se fit à son tour entendre désormais.

- Vous êtes sûr ce c'est une bonne idée capitaine ?
- Au point où nous en sommes Graham...

Après un bref instant de silence, ce dernier se mit à raconter un joli petit récit.

- Pour commencer, sachez que mon frère avait lui aussi des pouvoirs... Dit Sirius.
- Vraiment ? S'exclamèrent les deux sœurs
- Pas possible ! Ajouta Kristoff.
- La différence entre lui et moi c'est que mon frère ne contrôlait pas la neige et la glace, mais le feu. Repris Sirius.
- Quoi ? S'exclamèrent à nouveau les deux jeunes sœurs.
- Pas possible ! Ajouta à nouveau Kristoff.

C'est alors que la jeune sœur voulue avoir une nouvelle confirmation de la part du capitaine, tant cette révélation l'avait surprise. Bien que, le fait de savoir que le frère de celui-ci avait également des pouvoirs l'avait aussi grandement étonné.

- Le feu ? S'exclama Anna.
- Oui. Le feu. Répondit Sirius.
- Mais c'est incroyable... Un pouvoir différent de celui de l'hiver... Répliqua Anna.
- J'avoue que cela est vraiment étonnant. Je n'en attendais pas moins. Ajouta Kristoff.
- Vous et votre frère êtes-vous né avec ces pouvoirs ? Demanda Elsa.
- Oui majesté. Bien que... J'ignore le comment du pourquoi à vrai dire. Répondit Sirius.
- Vous l'ignorez ? Répliqua Elsa.
- Oui. Je l'ignore. Rétorqua Sirius.

C'est alors que ce dernier décida de reprendre son récit.

- Bref continuons... Il faut vous dire aussi que mon second ici présent était déjà au courant de mes pouvoirs ainsi que ceux de mon frère, et ce depuis toujours. Repris Sirius.
- Comment ? S'exclamèrent les deux sœurs.
- Pas possible ! Ajouta Kristoff.

C'est alors qu'Anna décida d'intervenir en adressant ces mots à son cher livreur de glace.

- Kristoff... Cessez donc avec vos pas possible je vous prie !
- Désolé princesse, mais c'est plus fort que moi. Tâchez de me comprendre.

La jeune reine dit quant à elles ces mots au capitaine.

- Cela explique le fait qu'il n'était pas véritablement surpris de voir l'état de votre main alors...
- En effet majesté.

S'étant à nouveau retourné en vue de faire face à l'individu, Anna adressa après coup ces paroles au jeune homme.

- Vous dites qu'il était au courant et ce, depuis toujours... Racontez-nous capitaine.

C'est alors que Graham prit à son tour la parole.

- Moi et ma femme sommes des amis très proche de la famille de Sirius. Nous avons tout deux assisté à sa naissance ainsi que celle de son frère. Dit Graham.
- Vraiment ? S'exclamèrent les deus sœurs.
- En effet... Et donc, vous pensez bien que nous avons été les premiers hormis sa famille à avoir été au courant de leur pouvoir. Répondit Graham.
- Cela explique bien choses, en effet. Répliqua Elsa.
- Et ensuite ? Ajouta Anna.

Sirius reprit dès lors la suite son récit.

- Ensuite... Sachez que non seulement mon second et sa femme sont en courant de cela, mais également mes hommes ainsi que leur famille. Dit Sirius
- Vos hommes ? S'exclama Anna.
- Leur famille ? S'exclama à son tour Elsa.
- Eh bien cela en fait du monde... Ajouta Kristoff.
- Comment est-ce arrivé ? Demanda Anna.
- Un jour... Alors que nous étions en pleine mer, mon navire à été en proie aux flammes durant une bataille navale. Répondit Sirius.

C'est alors qu'Anna suivit ensuite d'Elsa et Kristof exprimèrent chacun ces mots face à cela.

- Mon dieu...
- Mais c'est horrible....
- Pas possible....

Ayant à nouveau entendu ces paroles, la princesse s'adressa une fois de plus au jeune livreur.

- Encore ?
- Navré... Je ne le dit plus c'est promis...

Désireuse de connaitre la suite des événements, Elsa invita donc le capitaine à reprendre son récit.

- Et ensuite capitaine ? Demanda Elsa.
- Ensuite... Eh bien, j'ai utilisé mes pouvoirs en vue de stopper les flammes, tout simplement. Répondit Sirius.
- Vous ne craigniez pas la réaction de vos hommes ? Répliqua Elsa.
- Bien sûr que si évidemment, mais je n'avais pas d'autre choix. Je ne pouvais certes pas laisser mourir dans les flammes. Rétorqua Sirius.
- Et comment ont-ils réagit malgré le fait que vous les ayez sauvé ? Demanda Anna.
- Vous pensez bien qu'ils ont été grandement surpris, car il ne s'attendaient certes pas à cela princesse. Répondit Sirius.
- J'imagine, en effet... Et après cela ? Répliqua Anna.
- Je vous épargne les détails, mais sachez que depuis ce jours mes hommes ainsi que leur famille ont une dette envers moi. Ils ont juré de ne point raconter cet histoire non seulement pour nous protéger moi et mon frère, mais avant tout en guise de reconnaissance envers moi. Rétorqua Sirius.

Sur ces mots, le jeune livreur de glace se fit alors entendre.

- Donc... Vous voulez dire que mise à part vos hommes, leur famille, ainsi que votre second et son épouse... Personne d'autre n'est au courant de vos pouvoirs, c'est cela ? Demanda Kristoff.
- C'est exact ! Mais vous oubliez que vous trois connaissez mon petit secret désormais. Répondit Sirius.
- Ce n'est pas faux... Répliqua Kristoff, tout en se grattant l'arrière de sa nuque.
- Et ensuite ? Demanda aussitôt Elsa.
- Ensuite ? Eh bien... Je suppose que vous  avez déjà eut un aperçut d'où votre audience avec le véritable comte. Répondit Sirius.
- Pas assez à mou goût ! Ce que j'aimerais savoir c'est pour qu'elle raison votre frère était venu en ces lieux, capitaine ! Répliqua Elsa.

Après avoir passé de longues minutes à raconté le comment du pourquoi son petit frère s'était rendu ici, Sirius en termina avec ces mots.

- Voilà vous savez tout désormais. A présent c'est à votre tour de me fournir des réponses majesté et sachez que je l'ai attends de pied ferme ! Dit Sirius.

Elsa ne répondit pas tout de suite. Elle repensait à vrai dire sur ce que venait de lui dire le capitaine. Voilà donc la raison de ce qui avait amené le frère de ce dernier en ces lieux. Il voulait découvrir qui était le responsable de cet hiver éternel, car cet événement l'avait grandement intrigué. Surtout pour une personne possédant lui aussi des pouvoirs. Il voulait donc connaître la vérité et ainsi découvrir si oui on non, lui et son frère étaient les seuls à posséder un tel don. Voyant alors la jeune reine perdue dans ses pensées, Sirius l'appela aussitôt.

- Majesté ?

En ayant été ramené quelque peu à la raison dès qu'elle eut été appelée, Elsa lui répondit alors ceci.

- Quoi ?
- Vous allez bien ?
- Pardonnez-moi c'est juste que...
- Que quoi ?

La reine poussa un léger soupire avant d'engager la conversation avec ce dernier.

- Tout ceci me dépasse, mais je vous ai promis des réponses alors... Je tenais à vous dire que... Je contrôle moi-même l'hiver capitaine.
- Vraiment ?
- Je possède ces pouvoirs depuis ma naissance moi aussi, bien que... Comme vous j'ignore le comment du pourquoi.
- Tout s'explique à présent. L'hiver éternel... C'était donc votre œuvre...
- Oui mais...
-  Mais pourquoi avoir fait cela majesté ? Que c'est-il passé pour qu'une telle chose arrive ?
- Ce n'est pas ce que vous pensez... Croyez-moi...
- Alors expliquez-vous.
- C'est que...

C'est alors qu'Anna se décida de mettre fin à cette discussion.

- Je crois que nous avons suffisamment eut notre lot de révélations pour aujourd'hui. Dit Anna.
- Attendez princesse ! Sa Majesté me doit encore des réponses ! Répondit Sirius.
- S'en est assez pour aujourd'hui capitaine ! Nous verrons cela un autre jour si vous le voulez bien.
- Mais enfin mettez-vous à ma place princesse !
- J'ai dis que cela suffisait pour aujourd'hui ! Vous rendez vous compte de tout ce que nous venons de découvrir en si peu de temps ? Nos têtes vont exploser capitaine !
- Mais...
- Je vous en prie... Je peux comprendre que vous désirez absolument des réponses, mais chaque chose en son temps. Pour l'heure, il me faut vous avouer que j'en ai assez entendu pour aujourd'hui.

Forcé de se résigner, Sirius poussa alors un gros soupir avant de répondre à la jeune femme.

- Comme vous voudrez princesse, mais je voudrais néanmoins vous demander une dernière chose. Dit Sirius.
- Laquelle ? Répondit Anna.
- Qu'avez-vous fait du corps de mon frère ? Répliqua Sirius.
- J'avoue que je me suis moi-même posé la question. Ajouta Graham.

C'est alors qu'Elsa prit aussitôt la relève.

- Nous lui avons offert une sépulture ici même. Dit Elsa.
- Vraiment ? Répondit Sirius.
- Oui. Avant de s'éteindre, votre frère nous avait demandé de l'enterrer en ces lieux. Répliqua Elsa.
- Et vous savez-vous pourquoi majesté ? Demanda Graham.
- Sans doute que... Répondit Sirius.
- Que quoi ? Répliqua Graham.

Après un bref moment de silence, le capitaine répondit ceci à son second.

- Vu qu'il n'en avait plus pour très longtemps et qu'il savait que j'allais tôt où tard venir en ces lieux afin que je puisse le retrouver, il voulait faire en sorte que cette retrouvaille puisse tout de même avoir lieu, d'une manière ou d'une autre.
- Je comprends...

Sur ces mots, Anna vint murmurer ces mots à l'oreille de son aînée.

- Je crois qu'il est tant pour lui de retrouver son frère Elsa.
- C'est ce que je m'apprêtais faire, oui.

C'est alors qu'Elsa invita les deux hommes à la suivre afin de rendre une petite visite au défunt.

- Veuillez me suivre capitaine. Dit Elsa.
- Où allons-nous ? Demanda Sirius.
- Rendre visite à votre frère capitaine. Répondit Elsa.
- Vraiment ? Répliqua Sirius.
- Oui. Suivez-moi. Rétorqua Elsa.

Graham vint alors poser sa main droite sur l'une des épaules de son capitaine et finit par acquiescer d'un signe de la tête. Regardant à nouveau la jeune reine droit dans les yeux, Sirius accepta bien évidemment de la suivre.

- Nous vous suivons. Dit Sirius.
- Nous venons avec vous si cela ne vous dérange pas. Dit à son tour Anna.
- Ouais ! Profitons de l'occasion que nous sommes tous là. Ajouta Kristoff.

Sur ces mots, Elsa en termina en prononçant ces paroles.

- Très bien alors allons-y tous ensembles.

A suivre...


Dernière édition par Micky93 le Jeu 18 Juin 2015, 15:38, édité 3 fois (Raison : Raison : Voir mon message posté le 26 avril 2015.)
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Lizzie3105 le Jeu 19 Fév 2015, 17:24

La gifle qu’Elsa a fait à Sirius est trop lol!
(Oui je me marre pour ça et alors ? bravo )
Sinon super chapitre ! Smile
Vivement la suite !! Very Happy

_________________
avatar
Lizzie3105

Féminin Messages : 852
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 16
Localisation : Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Invité le Jeu 19 Fév 2015, 17:31

Bon, je dois t'avouer que j'ai moins aimé ce chapitre par rapport aux précédents, peut-être faisait-il trop dramatique et que c'était trop dur pour mon ptit coeur -enfin, restons sérieux, le dramatique me faire rire donc bon.-
Non, enfaite, ce chapitre, je le vois très bien être joué dans une pièce de théâtre, et je trouve ça amusant quelque part. Mais attention, faut pas mal prendre ce que je dis c'est nullement méchant hein. C'est juste que, c'est tellement dramatique...les gestes, les paroles, tout parait démesuré d'un coup, genre hyper exagéré, et du coup, c'était dramatique mais, l'exagération a fait que j'étais morte de rire tout le long xD -un peu comme quand il y a un mort dans les chapitres d'Ansa ^^'-
Donc voilà, après je suis du genre à rire dès que y'a du drame et des morts, faut pas chercher Razz
Sinon, je me demande ce que tu vas faire par la suite, parce qu'une fois que les arendelliens auront expliqué au capitaine ce qui s'est passé pour Aaron, que va t-il se passer ? L'histoire sera t-elle terminée ? Y aura t-il une nouvelle menace ? Sirius va t-il mourir comme son frère ? -j'espère pas quand même >< -
Et comment va réagir Sirius quand il va savoir que Aaron est mort en voulant protéger Elsa ? affraid
Bref, vivement la suite Smile

Ah non attends j'ai pas fini x) Un petit dessin de Sirius qui tente de sauver Elsa, ce serait envisageable ? bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Jeu 19 Fév 2015, 17:50

Merci Lizzie3105 Very Happy

Gelwarin, je t'avoue que je ne sais pas encore. Les idées me viennent au fur et à mesure que j'écris donc...
Sinon, je peux conclure que ce chapitre t'a plu en quelque sorte, vu que tu étais morte de rire. Razz
Pour finir, la scène où Sirius tente de sauver Elsa m'a fait bien rire, donc oui, je pense faire un dessin.
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par M.Baggins le Jeu 19 Fév 2015, 18:06

Ooooook! J'aime bien ce chapitre. Il est assez touchant.^^
J'ai surtout été mort de rire au début pendant le dialogue: c'est le bordel, personne ne comprend ce que les autres veulent dire,... Peut-être que ça n'avait pas de but comique, mais dans ce cas c'est raté pour moi. J'ai explosé de rire.
Sinon c'est très bien, continue ton histoire, elle m'intéresse vraiment.
Tu te mélanges encore un peu les pinceaux avec passé simple/imparfait, mais il y a un net progrès il faut bien le dire!^^

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1263
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Jeu 19 Fév 2015, 18:15

Merci à toi M.Baggins Smile
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Minka le Jeu 19 Fév 2015, 22:53

Moi la question que je me pose c'est : était-il nécessaire de faire un massage cardiaque et du bouche à bouche à une nana évanouie ? Razz
Et heureusement qu'elle ne s'en souvienne plus notre pauvre petite Elsa, ça l'aurait pas mal perturbée sinon de savoir qu'elle s'est faite "pelotée" par son beau-frère et "embrassée" par un inconnu à quelques secondes d’intervalle. jesuisdehors

Bon blague à part, ce chapitre est bien sympa, j'espère qu'on va bientôt passer aux choses sérieuses, mais il faut bien mettre en place tout ce joli monde, donc j'attends la suite avec impatience d'en savoir plus sur l'origine des pouvoirs de chacun. Smile
Autre chose, très émouvant le discours d'adieu qu'adresse Sirius à son défunt frère.

Voili, voilou !! Bonne continuation ! Wink

_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Ven 20 Fév 2015, 14:09

Merci encore de suivre ma fic Minka, j’apprécie vraiment. Very Happy
Concernant le discours d'adieu qu'adresse Sirius à son défunt frère, je dois avouer que j'ai versé quelques larmes en l'écrivant. Je me suis vraiment mis à la place de mon perso, et je ressentais parfaitement ce qu'il ressentait à cet instant. C'est clair ce que je raconte ?

Sinon, merci encore. bravo
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Ven 20 Fév 2015, 21:44

Voici le chapitre 10 les gens ! Je tiens à dire que c'est le plus long de tous les chapitres !
Sur ce, je vous souhaite une très bonne lecture.

Chapitre X: Retrouvaille entre frères.

Après avoir ouvert la porte du salon, Elsa n'eut guère le temps de sortir de la pièce qu'elle tomba nez à nez avec l'un domestique qui passait par-là au même moment.

- Oh ! C'est vous Kai... Lança Elsa.
- Bonjour majesté. Répondit Kai.

En ayant dès lors aperçu que le livreur de glace était également présent dans la salle, le domestique finit par lui reprocher sa présence en ces lieux.

- Puis-je donc savoir ce que vous faisiez dans cette salle alors que Sa Majesté était en pleine audience, monsieur Bjorgman ? Demanda le domestique tout en posant ses poings sur ces hanches.
- C'est que...  Répondit Kristoff.
- Je vous expliquerai tout cela le moment venu, mais pour l'heure sachez que nous comptons tous aller prendre l'air quelques instants. Lança aussitôt la jeune reine.
- Prendre l'air avec ces messieurs, Votre Altesse ? Répondit Kai tout en regardant le capitaine et son second qui se tenaient côte à côte à l'arrière du groupe.
- Avec ces messieurs en effet.
- Mais c'est bien la première fois que vous prenez l'air avec des...
- Il y a un début à tout, mon très cher Kai...
- Vous m'étonnez...
- Ecoutez ! Je vous promets de tout vous expliquer cela en détail, mais par pitié ne posez plus de questions !
- Mais...
- Par pitié Kai !
- Très bien majesté... Comme vous voudrez...

Elsa poussa un léger soupir avant de lui répondre à nouveau.

- Je savais que je pouvais compter sur vous...
- J'espère juste que vous maintiendrez votre promesse, majesté... Répondit le domestique.
- Ne vous en faites pas pour cela...
- Bon ! Répliqua Kai tout en laissant ses deux bras pendre.
- Une dernière encore...
- Oui Votre Altesse ?
- Je... M'en veux d'avoir fait cela, mais j'ai maladroitement fait tomber mon verre de limonade par terre en voulant le prendre et...
- J'ai compris majesté... Rétorqua le domestique tout en levant sa main gauche afin de stopper la jeune femme. Je vais nettoyer tout cela...

Rassurée, la jeune reine lui adressa un léger sourire avant de le remercier.

- Je vous remercie Kai, vous êtes adorable.
- Voyons majesté, c'est tout naturel. Répondit Kai.

Satisfaite de cette réponse, Elsa voulu désormais se remettre en route.

- Bon hé bien... Je crois qu'il est grand temps de se remettre en marche...
- Fort bien alors... Au revoir et passez une bonne journée majesté. Lança le domestique tout en s'écartant de l'entrée afin de laisser passer toute la compagnie.
- À vous aussi. Répondit la jeune reine.

Dès que cette dernière s'était aussitôt remise en marche,  Anna, suivie ensuite de son doux livreur, saluèrent à leur tour l'individu tout en agitant chacun leur main droite en guise d'adieu.

- À toute à l'heure Kai !
- Ouais, à plus tard...
- Un instant monsieur Bjorgman ! Interpella aussitôt Kai.
- Oui ? Répondit Kristoff tout en se retournant vers ce dernier.
- J'ignore encore pourquoi vous étiez dans cette salle, mais je tiens à vous rappeler que votre présence durant les audiences vous est interdite. Du moins pour l'instant...
- J'ai compris, ça ne se reproduira plus...
- Fort bien...

Sur ces mots, le livreur de glace ainsi que les deux jeunes sœurs se remirent une nouvelle fois en route. Le capitaine et second saluèrent quant à eux le domestique.

- Au revoir monsieur. Dit Sirius tout en passant devant l'individu.
- Au revoir oui, et merci encore de nous avoir fait entrer. Ajouta Graham tout en faisant de même.
- Au revoir messieurs et passez une bonne journée ! Répondit le domestique.

Une fois la petite troupe suffisamment éloignée de ce dernier, le capitaine sauta sur l'occasion de rejoindre la jeune reine alors en tête du groupe en vue de lui faire part de sa préoccupation.

- Pardonnez-moi majesté, mais j'aimerais vous parler de quelque chose qui me préoccupe.
- Dans ce cas allez-y capitaine, je vous écoute. Répondit Elsa.
- Votre domestique est-il digne de confiance, majesté ?
- Vous plaisantez, j'espère ?
- C'est que...
- Je vois où vous voulez en venir... Hé bien sachez que oui, capitaine. Kai est une personne digne de confiance de même que toutes les personnes vivant ici, alors ne vous en faites pas pour cela.
- Vraiment ? Tous sont au courant de vos pouvoirs alors ?

Venant de prendre conscience de son erreur, Sirius s'autocorrigea immédiatement.

- Attendez un peu qu'est-ce que je dis...
- Vous êtes fatigué capitaine et cela se voit...

N'ayant guère accordé d'importance à ce qu'il venait d'entendre, Sirius fixa à nouveau la jeune femme en vue de lui répondre.

- Bien sûr que tout le monde est au courant de vos pouvoirs... Vu que vous avez plongé votre royaume dans un hiver éternel.
- Certes...  Mais comme je vous l'ai déjà dit, ce n'est pas ce que vous croyez.
- Nous verrons cela... Répondit le capitaine tout en pivotant la tête afin de regarder droite devant.
- Me prenez-vous pour une menteuse ?
- Je n'ai jamais dit cela... Répliqua Sirius tout en tournant subitement la tête vers la jeune femme.
- Â vous entendre, on croirait presque !
- Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire...
- Vous me traitez de menteuse, avouez-le !
- Mais non !
- Si, si ! Je le vois bien dans vos yeux !
- Mais non, c'est faux !
- Ce n'est pas bientôt fini vous deux ? Lança aussitôt Anna.

Le capitaine et la reine fixèrent alors la jeune femme.

- Sérieusement, on croirait voir deux petits enfants en train de se disputer !  Repris la jeune sœur.
- Ma fois... Je bien admettre qu'elle marque un point-là... Ajouta Kristoff.
- Ce ne serait jamais arrivé si cet homme s'était abstenu de dire cela ! Dit aussitôt Elsa tout en fixant à nouveau le capitaine.
- Mais enfin ? S'exclama Sirius tout en contemplant la jeune reine.
- J'exige des excuses, capitaine !
- Comment ?
- Sur-le-champ ! Répondit la jeune reine tout en s'arrêtant net.

Tous avaient dès lors cessé de marcher. Le capitaine ainsi que son second n'en revenaient pas. Ils n'avaient jamais vu la jeune femme se mettre en colère ainsi jusqu'ici. Elle qui semblait pourtant si calme et si douce au premier coup d'œil. Malheureusement pour eux, Elsa fut bien loin de plaisanter et pour preuve, cette dernière exigea même des excuses. Après être resté à la contempler durant quelques instants avec son capitaine, Gra-ham vint désormais murmurer ces mots.

- Est-ce bien la même reine de tout à l'heure que nous avons en face ace de nous capitaine ?
- Mais évidemment quelle question ! Répondit Sirius.
- J'attends ! Dit Elsa tout en croisant ses bras du fait de son impatience.

Sirius poussa un léger avant de présenter ses excuses à la jeune femme.

- Très bien majesté... Je m'excuse...
- Il faudra davantage faire mieux que cela si vous voulez vous faire pardonner, monsieur ! Répondit la jeune reine.

Le capitaine échangea alors un regard avec son second. Puis, il fixa à nouveau la reine afin de se faire une nouvelle fois pardonner.

- Je me suis mal exprimé... Alors je vous en prie majesté, veuillez me pardonner. Sachez que ce n'était nullement mon intention d'en arriver là.
- Désolé, mais cela ne suffit pas ! Répondit Elsa.
- Mais enfin, que désirez-vous de plus ? Vous voulez peut-être que je vous supplie en me mettant à genoux ?
- J'avoue, que ce n'est pas une mauvaise idée !
- Je t'en prie Elsa, arrête ! Lança aussitôt Anna.
- Que ferais-tu à ma place ? Répondit la jeune reine tout en pivotant la tête en direction de sa cadette.
- J'accepterais ses excuses en vue d'en finir immédiatement avec cette dispute pour le moins ridicule !
- Tu es donc de son côté, c'est cela ?
- Tu sais très bien que je serai toujours de ton côté, mais cette dispute n'a pas lieu d'être !
- Elle a raison vous savez... Ajouta le livreur de glace.

La jeune reine fixa à nouveau le capitaine. Elle était indécise. Elle ne savait pas si elle devait écouter ou non sa petite sœur et livreur de glace. Voyant alors son aînée hésiter, Anna prit une nouvelle fois la parole.

- Je t'en prie Elsa... Si tu ne le fais pas pour toi, alors fait-le au moins pour moi...

Après quelques secondes d'hésitation supplémentaires, Elsa finit par céder.

- Très bien... Dit la jeune reine tout en soupirant.
- Tu vois qu'en tu veux... Répondit la jeune sœur.
- J'accepte vos excuses capitaine, mais tâchez de faire on ne peut plus attention à ce que vous dites à l'avenir. Repris Elsa tout en regardant l'individu.
- Oui majesté... Répondis Sirius.
- Bien ! Alors remettons-nous en route.

Peu de temps après s'être remis en marche, le capitaine s'adressa une nouvelle fois à la reine.

- Pardonnez-moi majesté...
- Quoi encore... Répondit Elsa tout en soupirant.
- Navré de vous déranger, mais pour en revenir à notre sujet de discussion de tout à l'heure...
- Sachez que tous savent tenir un secret ici, alors n'ayez crainte capitaine ! Répondit la jeune reine tout en fixant ce dernier droit dans les yeux.
- En êtes-vous sûr ?
- Pas un seul mot en ce qui concerne votre petit secret, ainsi que celui de votre frère ne sortira de ce royaume. Faite-moi confiance !
- Vous comptez tout raconter à vos domestiques, mais également à votre peuple si je comprends bien.
- Je compte bien les mettre au courant oui, mais comme je vous l'ai dit vous n'avez pas à vous inquiéter. Tous ici sont de braves gens auxquels ont peu se fier. Vous pourrez donc dormir sur vos deux oreilles.
- Je ne pense pas, non... Répliqua Sirius tout en obliquant la tête afin de regarder devant lui.
- Ecoutez capitaine... Combien de fois devrais-je vous le répéter...
- Ce n'est pas à cause de cela majesté...
- Alors de quoi ?
- Mon frère... Rétorqua le capitaine tout en pivotant la tête vers la jeune femme.
- Oh !

Sirius cessa alors de la contempler afin de regarder à nouveau droit devant. Elsa quant à elle, avait détourné le regard.

- Je... Je suis vraiment désolée capitaine... Repris la jeune reine tout en joignant ses mains qu'elle tenait à pré-sent devant son bassin. Votre frère m'est totalement sorti de la tête et...
- Ce n'est rien, je ne vous en veux pas... Répondit Sirius.
- Pardonnez-moi... Répliqua Elsa tout en fixant une nouvelle fois ce dernier.

S'étant tous les deux retrouvés à l'arrière du petit groupe depuis qu'ils s'étaient remis en route, Anna vint alors murmurer ces mots à son doux livreur.

- Il me fait vraiment de la peine Kristoff...
- Je vous comprends... Perdre un être cher est l'une des pires choses qui puisse nous arriver...
- Et comment....
- D'ailleurs... Vous savez que bon nombres de personnes ne résistent pas à une telle perte ?
- Bien sûr que je le sais...
- Vous le savez ? S'exclama le livreur de glace tout en tournant la tête vers la jeune femme.
- Je ne suis pas inculte Kristoff ! Répondit Anna, faisant de même.
- Vous avez raison... Répliqua le livreur de glace tout en se grattant l'arrière de sa nuque. Pardonnez-moi...

Peu de temps après, la cadette prit une nouvelle fois la parole.

- Dite-moi Kristoff ? Vous croyez qu'il s'en retournera chez lui après toute cette histoire ?
- De qui parlez-vous ?
- Du capitaine, voyons ! Répondit la jeune sœur tout en obliquant la tête vers l'individu.
- Evidemment ! Répliqua Kristoff, faisant de même lui aussi. Pour quelle raison resterait-il ici ? D'ailleurs, pourquoi cette question ?
- Cela peut paraître bête, mais je ne souhaite pas qu'il parte d'un côté...
- Pourquoi cela ?
- Vous rappelez-vous de ce dont je vous avais parlé concernant ma sœur ?
- Oui et alors ?
- Hé bien... Je crois que le capitaine aurait pu lui convenir, vous ne croyez pas ?
- Quoi ?
- Vous savez très bien que je refuse de voir Elsa finir ces jours dans la solitude la plus totale.
- Oui mais...
- Hé puis... Rétorqua Anna, contemplant alors le capitaine. En plus de contrôler lui-même l'hiver, je trouve qu'il n'est pas désagréable à regarder.
- Voulez-vous réellement voir votre sœur avec cet homme ?
- Pourquoi pas ? Répondit la jeune sœur tout en pivotant subitement la tête en direction du jeune livreur.
- Cela n'arrivera pas princesse et ce pour deux bonnes raisons !
- Ce n'est pas trois d'habitude ? Attendez, qu'est-ce que je dis...
- De un, votre sœur est imprenable et ce pouvoirs ou pas pouvoirs ! Et de deux, le capitaine ne restera pas ! Alors cessez de vous faire des illusions !

De retour à la tête de la compagnie, Sirius vint s'adresser à la jeune reine.

- Au fait majesté...
- Oui capitaine ? Répondit Elsa tout en regardant l'individu.
- Puis-je savoir où vous avez enterré mon frère ? Je doute fort qu'il repose parmi les vôtres...
- Vous ne tarderez pas à le découvrir...

Après avoir effectué le reste du voyage dans le silence le plus total, la compagnie arriva désormais au sommet d'une petite colline située bien au-dehors du village. Au centre de cette colline, surplombait un grand et magnifique châtaignier faisant face aux furies de la nature depuis des siècles déjà. Placé non loin de l'arbre d'ailleurs, l'on pouvait dès à présent apercevoir une petite stèle. Petite stèle indiquant le lieu de repos d'un défunt.

- Voilà capitaine. Dit la jeune reine tout en indiquant la sépulture d'un geste de la main. Nous y sommes.
- William... Murmura Sirius tout fixant la pierre tombale.
- C'est donc ici qu'il repose... Ajouta Graham tout en contemplant le lieu de repos du défunt.
- Nous avons fait notre possible pour trouver un lieu approprié... Repris Elsa tout en joignant ses mains qu'elle vint placer de la même manière qu'auparavant.
- Et vous avez eu raison de choisir cet endroit majesté. Répondit le second tout en terminant sa phrase par un léger sourire.

Après lui avoir rendu son sourire, la jeune reine se tourna dès à présent vers la sépulture suivi ensuite du reste de la compagnie. Elle y vit alors le capitaine qui fut désormais arrivé sur les lieux. Ce dernier contempla quant à lui un bref instant la pierre tombale avant de se laisser tomber sur ses genoux avec déjà, une petite larme à l'œil. Se penchant désormais en avant, le pauvre homme se mit dès lors à lire ces inscriptions gravées dans la pierre.

"Ici repose le comte Aaron de Ardenfell. Décédé le 8 septembre de l'année 1840".

- Que s'est-il donc passé le 8 septembre... Murmura le capitaine.

Après avoir essuyé son œil droit d'un geste de la main, Sirius prit désormais une position de prière en vue de prononcer un petit discours en mémoire de son frère.

- Cher petit frère... Je me rappelle encore que lorsque nous étions enfants, tu ne voulais jamais de séparer de moi. Tu voulais sans cesse être à mes côtés, et ce quoi qu'il arrive. Je me rappelle aussi que je devais constamment veiller sur toi, car tu avais la fâcheuse manie de t'attirer toutes sortes d'ennuis. Je me souviens également que tu désirais par-dessus tout me ressembler... Etre une parfaite copie de moi-même... Etre quelqu'un de fort,  courageux, intrépide...

Le capitaine chassa alors une nouvelle larme. Puis, il joignit à nouveau ses mains avant de reprendre.

- Mais il s'est avéré que tu as été en réalité bien meilleur que moi mon frère... Je t'avais promis que je serais toujours à tes côtés... Que je veillerais sur toi et te protégerais quoi qu'il arrive.... Mais j'ai failli à ma tâche Wil-liam... J'ai failli à mon rôle d'aîné...

Après s'être essuyé les deux yeux, Sirius reprit une nouvelle fois la parole.

- Si j'étais rentré plus tôt je t'aurais accompagné mon frère, ainsi j'aurais pu veiller sur toi... Hélas, je n'ai pas su être là au bon moment et à présent te voilà parti toi aussi... Tu es parti et jamais plus je ne te rêverais...

Une fois que ses yeux furent à nouveau débarrassés des larmes ne serait-ce qu'un instant, le capitaine vint ensuite prendre la petite stèle par les côtés afin de la tenir fermement dans ses mains. Puis, il dit ces mots.

- Pardonne-moi mon frère... Mon dieu pardonne moi...

Sur ces mots, le pauvre homme vint alors entièrement couvrir son visage à l'aide de ses mains en vue de verser toutes les larmes de son corps. La perte du dernier membre de sa famille l'avait terriblement abattu. Il était perdu, désolé, incapable d'aller de l'avant. Pas un seul bruit hormis les pleurs de l'individu ne se fit entendre. Contemplant la scène de son côté, Anna ne put s'empêcher de verser de petites larmes elle aussi. Elle s'en voulait terriblement. Elle ne savait trop pourquoi, mais elle s'en voulait. En voyant sa douce Anna dans cet état, le livreur de glace vint alors lui essuyer délicatement les yeux avec sa main droite.

- Kristoff ? S'exclama la jeune sœur tout pendant qu'elle se faisait essuyer les yeux.

Une fois terminé, le jeune livreur de glace ne répondit pas, mais se contenta simplement de lui adresser un léger sourire. Alors qu'elle était sur le point de le lui rendre, Anna vit désormais son aînée s'avancer lentement vers le capitaine

- Elsa ? Appela la jeune sœur.

Tous fixèrent alors la jeune femme. Peu de temps après, Sirius finit par sentir une main qui était venue se poser délicatement sur l'une de ses épaules. En ayant senti ce contact physique, le capitaine avait aussitôt ôté ses mains de son visage pour ensuite se retourner subitement vers la dite personne. À sa plus grande surprise, ce ne fut nul autre que la reine qui se tenait-là et non son second comme il aurait pensé. Peinant à croire ce qu'il était en train de voir, le pauvre homme se mit dès lors à bégayer face à cette vision pour le moins, magnifique.

- Maj... Majesté ?
- Je sais ce que vous éprouvez... Ma sœur et moi sommes également passées par-là lorsque nous avons perdu nos parents... Décédé en mer, il y a de cela trois ans...

Le capitaine ne répondit pas. A vrai dire, il était encore sous l'effet de surprise. Il n'aurait jamais pensé que la reine vienne à sa rencontre, et encore moins déposer l'une de ses mains sur son épaule droite. En le voyant dans cet état, Elsa afficha un léger sourire avant de reprendre la parole.

- Vous et votre second êtes les bienvenus au château désormais.
- Quoi ?
- Vous êtes désormais mes invités, et en tant que tel je me dois de vous offrir tout le confort nécessaire.
- Mais nous... Nous ne sommes que des étrangers... Vous nous connaissez à peine... Et pourtant vous nous invitez dans votre palais ? Pourquoi ?

La jeune reine ôta dès à présent sa main droite de l'épaule de l'individu afin de joindre une nouvelle fois ses mains comme à son habitude. Puis, elle lui répondit ceci.

- Je ne peux certes pas vous laisser sans un toit au-dessus de la tête capitaine.
- Mais j'ai une cabine à l'intérieur de mon navire...
- Voyons capitaine, une cabine ?
- Et que faites-vous de l'auberge du village ?
- Il y a l'auberge du village certes, mais vous valez mieux que cela vous et votre second, n'est-ce pas ? Hé puis, j'insiste pour que vous soyez tous les deux mes invités. D'ailleurs, n'oubliez pas que je vous dois encore des réponses de même que quelques affaires.
- Des affaires ?
- Oui. Des affaires ayant appartenu à votre jeune frère.
- De quoi s'agit-il ?
- Son épée ainsi que sa boucle d'oreille...
- Mon dieu... Répondit Sirius tout en abaissant la tête.
- Qui y a-t-il ?
- Non rien, c'est juste que... Je ne sais quoi dire, face à un tel privilège... Répliqua le capitaine tout en regardant la jeune reine désormais.
- Un simple merci, suffira amplement...
- Merci majesté... Merci infiniment pour votre gentillesse ainsi que de votre hospitalité. Cela me touche beaucoup.
- C'est tout naturel capitaine.
- Je vous en prie... Appelez-moi Sirius...

Elsa lui adressa alors un sourire, ce que lui rendit ce dernier. Puis, elle reprit la parole.

- Je vais vous laissez désormais...
- Où allez-vous ?
- Je m'en retourne au château, pourquoi ?
- Ne voulez-vous pas restez encore un moment ?
- Vous désirez me voir resté ?
- C'est que... Répondit le capitaine tout en détournant le regard, l'air quelque peu gêné...

La jeune reine afficha un léger sourire en voyant les joues de ce dernier virées alors au rouge. Puis, elle dit ces mots.

- Je vais vous laisser vous et votre frère, mais sachez qu'à votre retour vous pourrez me retrouver moi ainsi que tous les autres au salon. Vous vous rappelez encore où cela se trouve ?
- Je m'en rappelle oui...
- Alors à plus tard...

Elsa fit à présent demi-tour, laissant le capitaine seul en compagnie de son frère. De retour parmi les autres membres de la compagnie, La jeune reine invita désormais sa petite sœur ainsi que le livreur de glace à rentrer au palais.

- Je crois qu'il est grand temps de rentrer.
- Et le capitaine ? Demanda Anna.
- J'imagine qu'il veut rester encore un peu avec son frère avant de nous rejoindre. Répondit Elsa.
- En effet, je peux le comprendre... Rétorqua la jeune sœur.

La jeune reine fixa à présent le second en vue d'engager la conversation avec lui.

- Au fait monsieur Mills...
- Oui majesté ?
- Vous et votre capitaine êtes désormais mes invités.
- Vous êtes sérieuse ? Je veux dire, c'est vrai ? Mais... Mais êtes-vous sûr que nous ne vous dérangeons pas ?
- Vous ne me dérangez en aucune façon, je vous l'assure. Répondit Elsa tout en joignant ses mains comme à son habitude.
- Vraiment ?
- Puisque je vous le dis.
- C'est trop aimable majesté, merci... Répliqua Graham tout en faisant une révérence.
- C'est tout naturel.
- Mais je tenais néanmoins à vous avertir que nous ne comptons pas nous éterniser ici. Rétorqua le second tout en se redressant.
- Je comprends.

Ce fut désormais chose faite. Anna venait d'avoir la confirmation que le capitaine n'allait finalement pas rester en ces lieux. Mais au final qu'espérait-elle au juste ? Elle devait bien admettre qu'elle s'était faite des illusions et que Kristoff avait entièrement raison. Pour qu'elles raisons le capitaine s'en resterait-il ici une fois cette histoire terminée ? Cela n'avait pas le moindre sens. Ressortant alors de ses pensées, la cadette fit de nouveau attention à ce qui se disait autour d'elle.

- Comprenez-nous, nous ne sommes guères venus ici en tant que visiteurs. Pour tout vous dire, nous avions l'intention de repartir chez nous une fois que nous aurons eu toutes les réponses à nos questions majesté. Dit Graham.
- Je comprends oui. Répondit Elsa.
- Néanmoins, moi et mon capitaine serions ravis de séjourner dans votre palais d'ici-là.
- A la bonheur alors.
- Mais puis-je tout de même vous demander quand cela se fera majesté ?

La jeune reine échangea alors un regard avec sa petite sœur. Puis, elle fixa à nouveau le second afin de lui répondre.

- Demain... Sans aucun doute...
- Très bien alors... Répondit Graham.

Alors que les deux jeunes sœurs ainsi que le livreur de glace étaient sur le point de s'en aller après cela, le capitaine sortit quant à lui de son long silence.

- Majesté ? Appela Sirius tout pendant qu'il contemplait la petite stèle.
- Qui y a-t-il ? Répondit la jeune reine tout en se retournant vers l'individu.
Le capitaine se remit dès lors sur pied pour finalement se tourner vers la jeune femme. Puis, il lui répondit.

- Avant que vous ne partiez, je tenais à vous dire que je suis sincèrement désolé pour vos parents. Je n'imagine pas combien cela a dû être très dur pour vous et votre sœur.
- Ce genre de blessures ne cicatrise jamais totalement, mais cela ne doit pas nous empêcher d'aller tout de même de l'avant...
- Quoi qu'il en soit, vous avez énormément de chance d'avoir encore une sœur qui tient énormément à vous qui plus est.
- Heureusement que j'ai encore cette chère Anna à mes côtés, oui. Répondit Elsa tout en regardant sa petite sœur avec un léger sourire.
- Veillez bien l'une sur l'autre toutes les deux, car je ne souhaite pas que l'une d'entre vous endure ce que je suis en train d'endurer en ce moment.
- Vous vous préoccupez de nous, Sirius ?
- Tu l'appelles par son nom à présent ? Demanda aussitôt Anna.
- Il m'a autorisé à l'appeler ainsi. Répondit la jeune reine.

Regardant à nouveau en direction du capitaine, Elsa fut pour le moins curieuse d’entendre la réponse de celui-ci.

- Alors Sirius ? Demanda Elsa.
- Evitez simplement de faire la même erreur que moi majesté. Répondit Sirius.
- Quelle erreur ? Demanda aussitôt la jeune sœur.
- Je n'ai pas su être là au bon moment princesse et voyez où cela m'a conduit à présent ! Répondit le capitaine tout en désignant la sépulture d'un geste de la main.
- Vous étiez absent, c'est vrai... Mais vous oubliez que vous l'étiez en raison de votre devoir envers la couronne. Vous oubliez aussi qu'il était impossible à prévoir que votre frère allait y laisser la vie dans cette histoire.
- Oui mais...
- Vous n'avez pas à vous sentir coupable de sa mort capitaine. Comprenez bien cela....

Après avoir médité quelques instants sur les paroles de la jeune femme, Sirius finit par admettre qu'elle avait parfaitement raison. Non pas que celui-ci avait totalement oublié ce qu'elle venait de lui dire, mais le simple fait d'avoir à jamais perdu son cher petit frère lui avait fait perdre quelque peu la raison sur ce point.

- Vous avez raison princesse Dit le capitaine tout en relevant sa tête afin de croiser le regard de la jeune fem-me.... Pardonnez-moi.
- Je ne vois pas pourquoi vous vous excusez, mais je suis néanmoins heureuse de voir que l'ayez compris. Répondit Anna.

Sirius adressa alors un sourire à la jeune femme, ce que lui rendit cette dernière. Puis, Anna se rappela d'une chose.

- J'oubliais capitaine...
- Quoi donc ? Répondit Sirius.
- Je ne sais comment vous le dire mais... Ais-je moi aussi votre accord afin de vous appeler par votre nom ? Comprenez-moi, cela m'embêterait fortement de devoir vous appeler "capitaine" alors que ma sœur, non.
- Mais bien sûr princesse...
- Formidable alors ! Répondit la jeune sœur avec un sourire jusqu'aux oreilles.
- Dans ce cas... Ajouta Kristoff tout en croisant ses bras. Je crois qu'on devrait tous s'appeler par nos noms respectifs à présent.
- Vous êtes sérieux ? Demanda Graham.
- Bien sûr que je le suis ! Répondit le livreur de glace.
- Vous voulez que je vous dise... Vous avez parfaitement raison mon cher Kristoff. Ajouta Anna.
- Et comment que j'ai raison... Répondit Kristoff.
- Dans ce cas, ça marche pour moi... Ajouta le second.
- Je tiens à garder quelques formalités me concernant. Lança aussitôt Elsa.

Tous se mirent alors à regarder la jeune reine.

- Oh alleeezzz ! Fais une petite exception pour une fois ! Dit la jeune sœur.
- Je ne crois pas non ! Répondit Elsa tout en croisant ses bras.
- Je t'en prie, fais-moi plaisir... Alleeezzz !
- C'est non, Anna !
- Pourquoi ?
- C'est comme ça !
- Tu es vraiment bornée Elsa, tu le sais ça ? Rétorqua la jeune sœur tout en posant ses poings sur ses hanches.

Le capitaine et son second s'échangèrent alors un regard.

- Je ne suis pas bornée Anna ! L'étiquette veut... Dit la jeune reine.
- Toi et ton étiquette... Répondit Anna tout en levant l Les yeux au ciel.
- Ce sera majesté ou Votre Altesse pour moi, point final !
- Très bien, je m'incline... Mais je continue à dire que tu es vraiment bornée...
- Cesse donc avec cela, veux-tu ?
- D'accord... Répliqua Anna tout en lui faisant signe de se calmer. Comme tu voudras...
- Bien ! Rétorqua la jeune reine tout en décroisant ses bras. Après-en, si toi et Kristoff voulez bien m'accompa-gner pour le voyage de retour...

Après avoir échangé un bref regard avec son doux livreur, Anna finit par lui répondre à nouveau.

- T'inquiète, on arrive...

Surs ces mots, les deux sœurs ainsi que le jeune livreur se mirent à descendre gentiment de la petite colline afin de s'en retourner au château. Après avoir contemplé quelque temps le trio, le second s'en alla par la suite à la rencontre de son capitaine. Ce dernier était par ailleurs en train de fixer à nouveau la petite stèle. Une fois arrivé sur place, Graham exprima ces mots tout en regardant lui aussi la pierre tombale.

- Je n'ose pas imaginer la réaction de Lisette quand elle l'apprendra...
- Lisbette est une femme forte, elle tiendra le coup. Répondit Sirius.
- Je l'espère... D'ailleurs, il faudra aussi songer à en avertir vos hommes. Répliqua Graham tout en regardant son capitaine désormais.
- C'est ce que je m'apprêtais à faire, à vrai dire. Répliqua le capitaine, fixant à présent son second.
- Vous comptez aller les mettre au courant maintenant ?
- Je compte d'abord rester un moment ici, puis j'irais les retrouver.
- Oui mais... Vous oubliez que nous n'avons pas encore eu la moindre réponse au sujet de la mort de William...
- Cela ne fait rien, je me contenterai simplement de leur annoncé qu'il n'est plus... Je profiterais aussi de l'occa-sion pour les informer que non seulement la reine possède elle aussi des pouvoirs, mais qu'elle nous a égale-ment invité à séjourner au palais.
- Vous comptez aussi leur dire qu'elle a été la cause de cet hiver éternel malgré le fait que nous n'avons guère d'informations à ce sujet-là...
- Evidemment...
- Très bien alors... Dans ce cas, j'irais avec vous.
- Non !
- Comment cela, non ?
- Vous.  Vous allez de ce pas rejoindre Sa Majesté en vue de l'a mettre au courant de tout.
- Très bien, je m'incline. Mais saurez-vous où nous trouver ensuite ?
- La reine m'a affirmé qu'elle attendra notre retour au salon.
- Dans ce cas j'y vais de suite !
- Une dernière chose encore.
- Oui ?
- Vous pensez bien que notre départ précipité d'Ardenfell n'est sans nul doute pas passé inaperçu, n'est-ce pas ? A notre retour il est plus que probable que je me vois gagner un tête à tête avec le roi.  Hors, vous savez aussi bien que moi que je serais dès lors dans l'obligation de tous leur raconter.
- Je le sais capitaine... Je le sais... Dit-il en abaissant le regard.
- Ne vous inquiétez pas l'ami. Vous avez aussi bien que moi que le roi ainsi que la reine sont de braves personnes. Je suis persuadé qu'ils se montreront plus que compréhensif et qu'ils sauront eux aussi garder un secret.
- Je l'espère très sincèrement capitaine.
- Bon ! Allez-y maintenant.
Après avoir effectué un rapide signe de la croix, Graham s'en alla de ce pas retrouver la jeune reine. Le capitaine lui, se mit à contempler une nouvelle fois la pierre tombale. Peu de temps après, Elsa et compagnie venaient quant à eux d'emprunter un petit sentier. Ils marchaient tous les trois l'un à côté de l'autre, occupant ainsi toute la largeur du chemin. Leur voyage se fit dans le plus grand silence, mais ce silence n'allait pas tarder à être brisé en raison d'une voix qui se fit désormais entendre au loin.

- Majesté ! S'écria le second.

Le trio s'était aussitôt retourné suite à cet appel.

- Graham ? S'exclama Anna tout en plissant les yeux.
- Il a le diable à ses trousses où bien quoi ? Ajouta Kristoff.

Ayant désormais rejoint la petite troupe, Graham prit tout d'abord le temps de reprendre son souffle avant de s'exprimer.

- Pourquoi votre capitaine n'est-il pas venu avec vous Graham ?  Demanda Elsa.
- Il... Il nous rejoindra plus tard majesté. Répondit le second.
- Pourquoi n'êtes-vous pas resté avec lui, dans ce cas ?
- Le capitaine m'a chargé de vous informer qu'il comptait aller mettre au courant ses hommes sur tout ce qu'il venait de découvrir aujourd'hui majesté. Dit-il en se redressant. Et ce, après avoir passé encore un peu de temps avec son frère. Ajouta-t-il.
- Attendez un peu, êtes-vous sûr que ce soit une bonne idée au juste ?
- Nos hommes ont bien le droit de connaître la vérité, non ?
- Ils ont bien le droit d'apprendre le décès de ce pauvre jeune homme oui... Mais qu'en est-il de moi ? De l'hiver dans lequel fut plongé ce royaume ? D'ailleurs, dois-je vous rappeler que votre capitaine ne possède pas encore toutes les réponses aux questions que vous vous posez tous les deux.
- Je dois bien avouer que le fait de ne pas connaitre la raison de cet hiver, de même qu'ignorer la raison de la mort de William pose problème... Mais peu importe majesté. Pour l'heure, ils devront uniquement se contenter de ce en quoi le capitaine est au courant.
- Et j'imagine qu'une fois toutes les réponses en sa possession il ira à nouveau en informer ses hommes n'est-ce pas ?
- Oui majesté.

Après avoir échangé bref un regard avec sa petite sœur, la souveraine repris la parole.

- Je vais être franche avec vous Graham. Tout ceci me préoccupe.
- Je comprends majesté. D'ailleurs, il faut que vous sachiez aussi qu'à notre retour il est plus que probable que mon capitaine se fasse convoquer par notre roi au sujet de notre départ précipité d'Ardenfell. Si je vous dis cela c'est parce-que notre départ n'est sans nul doute pas passé inaperçu voyez-vous ? De même qu'un navire de guerre n'est point autorisé à s'en aller comme ça librement. Bref, ce que je voulais dire c'est que durant cet entretien Sirius n'aura alors d'autres choix que de dire toute la vérité. Mais ne craignez rien. Notre roi ainsi que notre reine sont de braves personnes aimées de son peuple. Je suis persuadé qu'ils se montreront plus que compréhensif et qu'ils sauront eux aussi garder un secret faite. D'ailleurs, je préfère sincèrement que mon capitaine passe pour un honnête homme plutôt qu'un menteur, et ce quel que soit les risques.

La souveraine resta muette comme une carpe. A vrai dire elle ne voulait en rien que toute cette histoire soit divulguée à des gens qui n'avaient même pas idée de l'existence d'une telle magie. Mais force est de constater qu'elle ne pouvait au final que se forcer à lui faire confiance. Après tout, rien n'y personne n'était en mesure d'empêcher qu'une telle chose ne se produise.

- Je n'ai donc plus qu'à croiser les doigts afin d'espérer que tout se passe pour le mieux alors. Murmura-t-elle pour elle même. Mise à part cela sinon... Y a-t-il encore autre chose que vous désirez me dire Graham ?
- Mon capitaine m'a chargé de vous dire qu'il informera ses hommes comme quoi que nous sommes désormais vos invités majesté.
- Je vois... Bon, mettons-nous en route...

A suivre...


Dernière édition par Micky93 le Lun 14 Déc 2015, 17:45, édité 5 fois (Raison : Raison : Voir mon message posté le 26 avril 2015)
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par M.Baggins le Ven 20 Fév 2015, 22:04

Effectivement, toujours plus de révélations. En même temps, il faut bien que tout ce p'tit monde comprenne la situation^^.
Ce chapitre n'est pas mon préféré (parce que c'est surtout du background, que l'on connaît déjà pour la grande partie) mais ça reste bien écrit et j'ai apprécié la lecture de ce chapitre. Sais-tu maintenant ce qu'il va se passer ensuite?
En tout cas je l'attends cette suite, avec fermeté!

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1263
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Ven 20 Fév 2015, 22:07

Merci pour ton commentaire mais non, je ne sais pas encore.
On verra bien lorsque j'écrirai sur le coup. bravo
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par M.Baggins le Ven 20 Fév 2015, 22:09

Ok Razz

_________________
Some say I have no direction,
That I'm a light-speed distraction,
But that's a knee-jerk reaction.
This life in the stars is all I've ever known:
Stars and stardust in infinite space is my only home.
And the moment that I hit the stage
I hear the universe calling my name
And I know deep down in my heart I have nothing to fear.
And as the solar wind blows through my hair,
Knowing I have so much more left to share,
A wandering spirit who's tearing its way through the cold atmosphere:
I fly like a comet, soar like a comet, crash like a comet,
I'm just a comet.
avatar
M.Baggins

Masculin Messages : 1263
Date d'inscription : 06/02/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Lizzie3105 le Sam 21 Fév 2015, 13:33

Ce chapitre n’est pas mon préféré.. :sorry:
Mais je l’aime quand même bien ! Smile
En fait dans ce chapitre je préfère Anna à Elsa...
Elsa je ne l’imagine pas trop se préoccuper ainsi d’un homme.
(J’imagine mieux Anna à Elsa dans ta fanfiction en fait .. bravo )
Sinon cette phrase m’a fait marrer bravo
- MISERABLES !!! SALE FILS DE CHIENNE !!! Hurla Sirius .

Vivement la suite ! Smile

_________________
avatar
Lizzie3105

Féminin Messages : 852
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 16
Localisation : Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Sam 21 Fév 2015, 15:15

Heureux que tu l'aies aimé en quelque sorte. bravo
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Micky93 le Dim 22 Fév 2015, 11:56

Voici le chapitre 11 les gens. Je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est que c'est le plus long de tous les chapitres. Plus long que le précédent. Enfin... Une page de plus...  bravo Je tiens à dire aussi que je ne me suis pas relu parce que j'avais la flemme de tout relire !  bravo

Chapitre XI: Encore des révélations

Alors que le trio accompagné cette fois-ci du second avait repris la route depuis peu, Anna profita finalement de la présence de l'individu en vue de faire plus amples connaissance avec celui-ci.

- Au fait Graham ?
- Oui princesse ?
- Voyons Graham, vous pouvez m'appeler par mon nom, vous vous en souvenez ?
- Désolé... C'est juste qu'il me faut un peu de temps pour m'y habituer.
- Je vous comprends... Ce n'est pas tous les jours qu'on accorde un tel privilège à des étrangers. Ne le prenez pas mal surtout...
- Mais non, rassurez-vous...
- Tant mieux...
- Sinon... De quoi vouliez-vous me parler ?
- Hé bien... Je me disais que nous pourrions profiter de votre compagnie afin de faire plus ample connaissance. Si cela ne vous dérange pas.
- Pas du tout non... C'est juste que, je n'ai pas grand chose à raconter hormis le fait que je suis le second du capitaine depuis plus de six ans et que je suis également un homme marié...
- Je vois cela... Lança aussitôt Elsa tout en contemplant l'alliance de l'individu placé à son annulaire.

La jeune reine releva dès lors la tête afin de venir croiser son regard avec celui du second. Puis elle reprit.

- Comment s'appelle-t-elle ?
- Elle s'appelle Maria majesté.
- C'est un fort joli nom que possède-là votre femme.
- Merci majesté.
- Cela fait combien de temps que vous êtes ensembles ? Si ce n'est pas trop indiscret...
- Cela va faire vingt-neuf ans au mois de mars majesté.
- Wow ! Vingt-neuf ans ? Mais quel âge avez-vous au juste ? Demanda alors Anna.
- J'ai cinquante-deux ans. Répondit Graham.
- En tout cas sachez que vous ne les faites pas, et c'est pour ainsi dire mieux ainsi...
- Merci beaucoup Anna...
- Ah, vous voyez vous y êtes arrivés... Répondit la jeune sœur avec un grand sourire.

Le second finit par le lui rendre. Puis il lui retourna la question.

- Et vous ?
- Moi ? Hé bien j'ai fait mes dix-huit ans il y a trois mois de cela.
- Dix-huit ans...
- Vous me trouvez trop jeune ? Où trop vieille peut-être ?
- Trop vieille à dix huit-ans ? Mais non pas du tout... Répondit Graham. Et vous monsieur Bjorgman ? Demanda-t-il en fixant dès lors l'individu qui se trouvait sur la droite de la princesse.
- Moi ? Hé bien j'ai vingt et un ans l'ami. Répondit Kristoff.
- Et vous majesté ? Demanda le second tout en regardant la jeune reine qui se trouvait sur sa gauche. Si ce n'est pas trop indiscret...
- Kristoff et moi avons le même âge. Répondit Elsa.
- Vous avez donc vingt et un ans ?
- En effet.
- Bon sang... Murmura Graham tout en détournant le regard.
- Qui y a-t-il ? Mon âge pose problème ?
- Pas du tout, c'est juste que...

L'individu fixa à nouveau la jeune femme avant de reprendre la parole.

- Vingt et un ans et déjà souveraine d'un royaume. C'est tout de même un peu jeune...
- Arendelle se devait rapidement d'avoir une nouvelle tête couronnée suite au décès de mes parents Graham...
- Je comprends oui... D'ailleurs, je tenais à vous dire que je suis vraiment désolé pour vous et votre soeur...
- C'est gentil à vous, mais ne parlons pas cela voulez-vous ?
- Ce n'était pas mon intention majesté...

Sur ces mots, le second détourna une nouvelle fois le regard afin de regarder droit devant lui. Ce que fit égale-ment la jeune reine après coup. L'individu pensait que malgré le fait que la jeune femme avait également perdu des parents, cette dernière avait néanmoins encore une sœur avec qui partager son quotidien. Une sœur sur qui elle pouvait compter en cas de besoin, contrairement à son capitaine qui n'avait désormais plus personne. Voyant Graham quelque peu perdu dans ses pensées, la jeune sœur l'interpella aussitôt.

- Graham ?
- Hein ?
- Vous allez bien ?
- Oh oui, je viens biens...Ne vous inquiétez pas pour moi.
- Vous en êtes sûr ?
- Mais oui... Je suis juste un peu épuisé c'est tout...
- Si vous le dites...

Peu de temps après, ce fut au tour du livreur de glace d'interpeller l'individu.

- Au fait l'ami...
- Oui ?
- J'aimerais bien savoir comment votre capitaine a-t-il eu... Hum... Cette marque, sur son visage ?
- Hé bien... Disons que c'est un vieux souvenir issu d'un duel avec une personne dont je préférerais taire le nom.
- Et... Cette fameuse personne est-elle encore en vie ou...
- Non...
- Je vois...  Répondit Kristoff tout en détournant le regard.
- Cela a dû lui faire terriblement mal, j'imagine... Lança Anna.
- Comme toutes blessures de ce type Anna. Répondit Graham.
- Sans doute oui...
- Néanmoins... Répliqua le second tout en détournant le regard afin de regarder droit devant. Je suis ravi qu'il ne ce soit pas retrouvé borgne à la suite de cela...
- Il peut s'estimer chanceux en effet... Répondit la jeune sœur. Vous ne croyez pas Kristoff ? Demanda-t-elle tout regardant ce dernier.
- Si vous le dites... Répondit le livreur de glace.

C'est alors que la jeune reine se fit une nouvelle fois entendre.

- Dites-moi Graham...
- Oui majesté ?
- Sauriez-vous par hasard... Pourquoi votre capitaine porte-t-il une boucle d'oreille ? Non pas que cela me dérange, mais  je trouve cela assez inhabituel de la part d'un homme.
- Je vois... Hé bien sachez majesté que cette boucle d'oreille est en réalité un trophée.
- Un trophée ?
- Un trophée oui. Porter une boucle d'oreille signifie que l'on a réussi à franchir le cap Horn.
- Le cap Horn ?
- Pourquoi parlez-vous de réussir à le franchir ? Demanda alors la jeune sœur
- Ce passage est réputé pour être extrêmement difficile à passer en raison des violentes tempêtes ainsi que les vagues scélérates qui s'y forment. Répondit le second.
- Les quoi ? S'exclama aussitôt Kristoff.
- Les vagues scélérates cher ami. Répondit Graham
- Non mais j'ai compris... C'est juste que... Qu'est-ce que c'est que ça ?
- Elles sont souvent décrites comme des murs d'eau pouvant atteindre les trente mètres de hauteur, venant heurter de pleins fouets les navires qui se trouvent sur leur passage.
- Wow !  Impressionnant...
- A qui le dites-vous...
- Mais pourquoi avoir fait une telle chose ? Demanda à nouveau Elsa. Votre capitaine avait-il eu l'envi de mettre fin à ses jours par hasard ?
- Pas du tout, non. Répondit Graham.
- Je trouve cela totalement inutile, mais avant tout d'une très grande stupidité.
- Stupide dites-vous ?
- Oui ! Stupide... Il faut être complètement à côté de soi pour risquer de s'y aventurer en connaissant des dangers aussi importants que ceux que vous venez de citer.
- Oui mais... N'oubliez pas que si vous réussissez pareil exploit, non seulement votre nom figure parmi les plus grands, mais vous avez aussi gagné l'estime de bon nombre de marins. Surtout des autres capitaines...
- Risquer sa vie en vue de figurer parmi les plus grands ? Je vous en prie...
- Quoi qu'il en soit, le capitaine a réussi cet exploit... Ce que peu d'hommes ont réussi à faire, je tiens à le préci-ser.
- Votre capitaine est donc très doué à ce que je vois...
- Il est très doué en effet... Je dirais même qu'il fait partie des meilleurs... Si ce n'est, le meilleur...
- Tiens donc...
- Vous ne me croyez pas ?
- Je vous crois Graham. Répondit Elsa. Après tout, sa boucle d'oreille en est la preuve... Dit-elle avec un sourire au coin des lèvres.

Désireuse d'en savoir davantage sur le capitaine, Anna attira une nouvelle fois l'attention de l'individu sur elle.

- Au fait Graham, quel âge à votre capitaine au juste ?
- Hé bien, il est âgé de vingt-huit ans.
- Vingt-huit ans...
- Pourquoi ?
- Comme ça pour savoir... Et savez-vous également sa date de naissance ?
- Mais c'est qu'elle désire tout connaître cette chère Anna. Ajouta Kristoff.
- Je suis curieuse, c'est tout ! Et puis quel mal y a-t-il à cela ? Répondit Anna.
- Non bien sûr... Je disais cela pour plaisanter voyons...
- C'est cela oui...
- Hé bien pour vous répondre Anna... Dit alors Graham, attirant l'attention de la jeune femme sur lui. Le capitaine est né un 21 décembre.
- Comme ma sœur alors ! Répondit la jeune sœur.
- Vous êtes né un 21 décembre, Votre Altesse ? Demanda le second tout en fixant la jeune reine.
- En effet. Répondit Elsa.
- C'est formidable ! Encore un autre point commun que vous avez tous les deux...
- Je vous demande pardon ?
- Hé bien... Je faisais allusion aux mêmes pouvoirs que vous possédez vous et le capitaine, majesté...
- Oh oui ! Répondit la jeune reine. J'avais oublié ce petit détail... Dit-elle en détourant le regard.

C'est alors qu'Anna prit une nouvelle fois la parole.

- Et son signe astrologique Graham ?
- Je crois qu'il est Sagittaire... Et vous ?
- Moi je suis Cancer... Je suis née un 21 juin...
- Je vois... Répondit Graham. Et vous monsieur Bjorgman ? Demanda-t-il en regardant le jeune livreur de glace.
- Hé bien... Etant donné que je suis né un 1er avril, je dois être du signe du Bélier je crois... Répondit Kristoff.
- Pour ma part je suis né le 12 janvier... Répliqua le second. Ce qui veut dire que je suis Capricorne... Dit-il en détournant le regard.
- A vous entendre on dirait que cela vous dérange, je me trompe ?
- Avoir pour signe astrologique un animal mi-chèvre et mi poisson, ce n'est pas ce que je préfère à vrai dire...
- Parce qu'un petit crabe vous pensez que c'est mieux ? Lança alors la jeune sœur.
- Je préférerais être un petit crabe si vous voulez mon humble avis... Mais bon, chacun ses goûts. Répondit Graham.
- Chacun ses goûts comme vous dites... Enfin bref... Concernant la date de naissance de son jeune frère sinon ?
- William était né un 21 juin.
-Tout comme moi alors ! Et votre femme ?
- Hé bien, Maria est née le 3 septembre. Elle est donc du signe de la Vierge.
- Quel âge a-t-elle au juste ?
- Quatre années nous séparent Anna...
- Vous commencez à vous y habituer Graham, c'est bien... Répondit la jeune sœur avec un léger sourire.

Le second lui rendit  alors son sourire. Puis, ce fut au tour d'Elsa de lui adresser la parole.

- Graham ?
- Oui Votre Altesse ?
- Pourriez-vous me dire qu'elle était la véritable profession de ce cher William ? Avait-il finalement un titre ou...
- Hé bien... William désirait plus que tout devenir lui aussi capitaine majesté.
- Vraiment ?
- En effet. D'ailleurs sachez que l'on peut commencer sa formation dans la Marine Royale à l'âge de 18 ans, mais contrairement à son frère qui avais débuté dès l'âge requis, William avait quant à lui commencé un peu plus tard.
- Pourquoi cela ?
- Il ne se sentait pas très prêt à vrai dire...
- Je vois... Et quel âge avait-il lorsqu'il avait commencé ?
- Il avait commencé à l'âge de 22 ans majesté. Enfin bref... Alors que William avait débuté sa formation à 22 ans, son frère fut quant à lui déjà promu au rang de capitaine.
- Vraiment ?
- Oui. En règle général, quatre années suffisent amplement pour pouvoir ensuite commander un navire avec tout un équipage à son bord. Pour fêter cela d'ailleurs, Sirius m'avait proposé de devenir son second. Proposition à laquelle je n'avais pas hésité une seule seconde bien que je fut quelque peu étonné sur le coup. Par la suite, j'avais demandé à ce que l'on me transfert à bord de son navire et depuis, je ne l'ai plus quitté.
- C'est très admirable de sa part...
- En effet oui...
- Pour en revenir à son frère... Pourquoi portait-il lui aussi une boucle d'oreille au juste ? N'est-ce pas en règle général réservé à ceux qui réussissent à franchir ce fameux cap ?
- Si mais... Pour tout vous dire William avait imité son grand frère...
- Imité ?
- Bien qu'il était encore très loin de pouvoir lui aussi franchir un jour le cap Horn, William se voyait déjà figurer parmi les plus grands tout comme son frère. C'est pour cette raison qu'il portait lui aussi une boucle d'oreille.
-Tout s'explique...
- Ils devaient être très proche tous les deux... N'est-ce pas ? Demanda alors Anna.
- Très proche en effet... Répondit Graham. D'ailleurs, William désirait plus que tout ressembler à son frère et ce, depuis sa plus tendre enfance...
- Vraiment ?
- Oui.
- Vous ne me croirez peut-être pas mais... Sirius à toujours été pour lui une sorte d'idole. Un exemple à suivre...
- Je vous crois Graham...
- Vraiment ?
- Puisque je vous le dit...

Quelques minutes plus tard, la petite compagnie n'allait désormais pas tarder à se retrouver au niveau des premières habitations du village. Avant que leur voyage ne touche à sa fin, la jeune sœur eut aussitôt une idée derrière la tête. Elle pensait qu'il était grand temps pour le second et plus tard son capitaine de rencontrer un individu faisant partie des êtres les plus improbables qui soit. Après tout, elle ainsi que tous les autres n'avaient plus aucune raison de le tenir à l'écart à présent. C'est alors qu'Anna s'adressa à l'individu.

- Dites-moi Graham...
- Oui ?
- Seriez-vous chaud, pour une nouvelle rencontre ?
- Une nouvelle rencontre ?
- Une nouvelle rencontre, oui.
- Ma fois...
- On profitera également de l'occasion afin de lui présenter Sven. Lança Kristoff tout en regardant sa douce Anna.
- C'est une excellente idée Kristoff. Répondit Anna.
- Attendez un peu, Sven ? S'exclama Graham.
- C'est mon renne... Répondit le livreur de glace.
- Votre renne ?
- Mon renne oui...
- C'est... Etonnant...
- Sachez que nous sommes pour ainsi dire, les meilleurs amis du monde !
- Vous livrez donc des blocs de glace avec l'aide d'un renne, si j'ai bien compris.
- Exactement.
- D'accord...  Et qui est donc ce deuxième être ?
- Vous le verrez bien assez tôt Graham, ne vous en faites pas pour cela. Lança Elsa.

Quelque temps après, la petite troupe fut désormais arrivée à destination. Elle se trouvait plus précisément en face des écuries qui se trouvaient sur la droite de la grande porte permettant d'accéder à l'intérieur de la cour.

- Voilà Graham, nous y sommes ! Lança la jeune sœur tout en montrant les écuries d'un geste de la main.
- Votre ami s'occupe donc des écuries ? Demanda le second.
- Pas exactement... Répondit Anna. A vrai dire, il aidait simplement Kristoff à nettoyer le box de Sven...
- Je vois...
- Mais je vous préviens, l'apparence d'Olaf risque de vous surprendre un petit peu...
- Vous savez Anna, les gens de couleurs ne m'ont jamais dérangé.
- Vous... Hum... Vous n'y êtes pas du tout, mais alors pas du tout...
- Que voulez-vous dire ?
- Inutile de vous faire patienter plus longtemps, je vais l'appeler.

La jeune femme appela le petit être par deux fois avant que ce dernier ne sorte de son profond sommeil et finisse par faire son apparition en compagnie de Sven qui s'était également réveillé.

- Anna ! Elsa ! Kristoff ! Vous êtes-là ! S'écria Olaf, terriblement heureux de les revoir.
- Bonjour Olaf. Répondirent les deux sœurs.
- Viens voir papa mon gros ! Lança Kristoff, invitant son renne à venir le rejoindre au plus vite.

Sven ne perdit pas une minute de plus et vint aussitôt attribuer de multiples léchouilles au livreur de glace afin de manifester sa joie.

- Moi aussi... Moi aussi je t'aime mon gros ! Repris Kristoff tout en caressant le sommet du crâne de son renne.
- Par ma barbe... Ajouta Graham, n'en croyant pas ses yeux.
- Anna ? Appela Olaf.
- Oui Olaf ? Répondit Anna.
- Qui est donc cet homme qui vous accompagne ? Répliqua le bonhomme de neige tout en désignant l'individu d'un geste de la main.
- Je te présente Graham, Olaf. C'est un ami.
- Oh...

C'est alors que le petit être s'avança vers le second tout en le saluant d'un geste de la main.

- Salut !

Graham ne répondit rien, tant il fut étonné de cette rencontre. Pendant ce temps, le jeune livreur essuya son visage avec l'une de ses manches.

- Je m'appelle Olaf, et j'adore les câlins ! Repris le bonhomme de neige, étant désormais à quelques centimètres de l'individu.
- Je rêve ou c'est un bonhomme de neige parlant qui veux des câlins ? S'exclama Graham.
- Vous n'aimez pas les câlins ? Moi j'adore les câlins !
- Mon dieu...
- Faites-lui donc un câlin l'ami, ainsi il sera content. Lança Kristoff.
- Non mais attendez ! Répondit le second. Vous vous rendez compte qu'il s'agit d'un bonhomme de neige vivant ! Dit-il en se tournant vers l'individu.
- Nous en sommes conscients, mais nous avions pensé que vous étiez quelque peu préparé à cela vu que votre capitaine contrôle lui aussi l'hiver.
- Ais-je manqué quelque chose ? S'exclama Olaf tout en se grattant le sommet de son crâne.
- Je te raconterai plus tard Olaf. Répondit Elsa.
- Est-ce donc votre œuvre majesté ? Demanda Graham tout en regardant la jeune femme.
- En effet. Répondit la jeune reine.
- Votre capitaine est-il aussi en mesure de faire cela Graham ? Demanda alors la jeune soeur.
- Je... Je l'ignore... Répondit le second tout en contemplant cette dernière.
- Vous l'ignorez ?
- C'est que mon capitaine n'a jamais vraiment démontré l'étendue de ses capacités. Il n'a quasiment jamais utilisé ses pouvoirs... De même que William.
- William ? S'exclama Olaf
- Je te raconterai tout cela plus tard Olaf. Répondit Elsa.
- Très bien... Répliqua le bonhomme de neige.

Le second poussa alors un gros soupir. Décidément, cette journée n'en fut pas moins éprouvante aussi bien physiquement que moralement. Voyant l'individu tout sauf en pleine forme, la jeune reine lui adressa alors la parole.

- Graham ?
- Hein ?
- Vous sentez-vous bien ?
- C'est que... Cette journée m'a vraiment gâté niveau révélations.
- Vous n'êtes pas le seul...
- Si vous me le permettez Graham, sachez qu'Olaf n'est pas le seul en son genre... Dit aussitôt Anna.
- Vraiment ? S'exclama Graham tout en fixant la jeune femme.
- Oui. Répondit la jeune sœur. Sachez qu'il existe un autre être ressemblant plus ou moins à ce cher Olaf, mais il ne vit pas ici...
- Et... Où vit-il ?
- Quelque peu à l'écart... Il fait office de gardien à vrai dire...
- De gardien ?
- Oui.
- Et... Peut-on savoir ce qu'il garde au juste ?

Anna échangea alors un bref regard avec son ainée avant de lui répondre.

- La... Seconde demeure de ma sœur pour dire cela comme ça...
- Une seconde demeure ?
- Nous vous expliquerons tout cela le moment venue, mais pour l'heure rentrons à l'intérieur et attendons le retour de votre capitaine qui j'espère ne tardera pas trop...
- Très bien Anna... Répondit le second tout en soupirant. Comme vous voudrez... Dit-il en croisant à nouveau le regard de la jeune femme.
- Bon et bien, cela ne c'est pas trop mal passé à vrai dire... Lança Kristoff tout en caressant le sommet du crâne de son renne. N'est-ce pas l'ami ? Demanda-t-il en fixant dès lors l'individu.
- Si vous le dites... Répondit Graham.
- Allez donc remettre Sven à sa place puis venez nous rejoindre Kristoff, d'accord ? Dit alors la jeune sœur.
- Mais comptez sur moi... Répondit le livreur de glace.
- Viens Olaf... Lança Elsa tout en entamant la marche en vue d'entrer à l'intérieur du château.
- Je cours, je vole ! Répondit Olaf tout en sautillant afin de rejoindre sa créatrice.

La petite troupe s'en retourna au salon comme convenu. Une fois arrivé dans la salle, chacun des membres vinrent s'asseoir dans de confortables fauteuils. D'ailleurs, ces derniers n'eurent guère dû attendre bien long-temps avant que le livreur de glace ne viennent les rejoindre lui aussi. Une fois tous réunis, la compagnie se mit à attendre bien sagement l'arrivé du capitaine. Une heure et demie plus tard, la compagnie attendait encore et toujours l'arrivée de l'individu. Olaf lui, se demandait toujours qui était cette mystérieuse personne qui accompagnait désormais le trio. Anna lui avait certes dit qu'il s'agissait d'un ami, mais le bonhomme de neige ne put s'empêcher de se poser quelques questions du fait qu'il ne l'avait encore jamais aperçu dans le royaume. S'il n'avait encore osé rouvrir la bouche en vue de lui demander quoi depuis son entrée dans la pièce, le petit être se décida finalement à lui adresser la parole.

- Au fait l'ami...
- Hum...
- D'où venez-vous au juste ? Je ne vous avais jamais vu ici auparavant.
- Je... Je viens de très loin...
- De très loin ? Où cela...
- De Ardenfell...
- Ardenfell ?
- Oui... C'est un royaume qui se trouve à trois jours de navigation d'ici.
- C'est étrange... Répondit Olaf tout en se grattant le sommet de son crâne. J'ai déjà entendu ce nom quelque part...

N'en pouvant plus d'attendre, la jeune sœur se leva brusquement de son fauteuil tout en disant ces mots.

- Mais ce n'est pas vrai ! S'écria Anna.
- Calme-toi Anna. Lança aussitôt Elsa.
- Elle à raison calmez-vous... Ajouta Kristoff.

La jeune femme fit à présent face à ces derniers.

- Pourquoi met-il autant de temps ? Qu'a-t-il bien pu lui arriver ? Demanda la jeune sœur.
- Que veux-tu qu'il lui arrive ? Répondit la jeune reine.
- Je ne sais pas, mais cela fait une éternité qu'on l'attend !
- Tu t'inquiètes trop Anna...
- Toi au contraire tu ne t'inquiètes pas assez à mon avis !
- Il va arriver... D'ailleurs je suis sûr qu'il va montrer le bout de son nez à l'instant-même.
- Vraiment ?

Et la jeune reine avait effectivement raison, bien que se fut un gros coup de chance. Le capitaine toqua quelques coups à la porte du salon laissé exprès entrouverte. Puis, il fit son entrée dans la pièce pour le plus grand soulagement de tous.

- Excusez-moi du retard j'ai... Dit alors Sirius.
- Capitaine, vous revoilà ! S'écria Graham tout en se levant de son fauteuil
- Dieu merci, vous êtes revenu... Lança Anna.
- Hé bien, vous en avez mis du temps ! Dit à son tour Kristoff, se levant de son fauteuil lui aussi.
- Peut-on savoir pourquoi vous avez mis autant de temps ? Demanda Elsa, faisant de même.

Mais le capitaine était resté cloué sur place sans dire un mot. A vrai dire il était totalement pris par le bonhomme de neige qui se tenait également sur les lieux. Le voyant alors dans cet état, le second finit par l'appeler en vue de le ramener à lui.

- Capitaine ? Capitaine ?
- Hein...
- Vous allez bien ?
- Non mais attendez un peu... Qu'est-ce que c'est que ça ? Demanda Sirius tout en désignant le petit être d'un geste de la main.
- Salut ! Lança Olaf tout en agitant sa main droite afin de saluer l'individu.
- Et il parle en plus... Repris le capitaine.
- C'est un bonhomme de neige Sirius... Dit alors Anna.
- Je vois bien que c'est un bonhomme de neige mais... Répondit le capitaine tout en fixant la jeune femme. Est-ce donc votre œuvre majesté ? Demanda-t-il tout en se tournant vers la jeune reine.
- En effet... Répondit Elsa.
- Mais c'est incroyable...
- Vous aussi êtes capable d'une telle chose Sirius ?
- C'est à dire que...
- Je vous en prie dite-le nous... Lança la jeune sœur. Après tout vous avez les mêmes pouvoirs que ma sœur vous aussi...
- Oui mais... Répondit le capitaine.

Le petit être n'en cru alors pas ses oreilles, bien qu'il n'en possédaient pas.

- Mon dieu ! Une autre personne contrôlant aussi l'hiver... C'est incroyable...
- Alors Sirius ? Demanda Anna.
- Je n'ai jamais essayé à vrai dire... Répondit Sirius. Mais vue que Sa Majesté en est capable, alors il y a de fortes chances que je puisse y arriver également. D'ailleurs... Pourquoi Son Altesse l'a-t-elle créé ?Dans quel but ?
- Il n'y avait pas de but précis... Lança alors la jeune reine. Pour tout vous dire, j'ignorais que je pouvais donner naissance à des êtres fait de neige et de glace avant la venue d'Olaf.
- Olaf ? S'exclama le capitaine.
- C'est ainsi qu'il s'appelle. Répondit Elsa.
- Charmant...
- N'est-ce pas...
- C'était le nom que l'on donnait sans arrêt à nos bonhommes de neige lorsque nous étions toutes petites. Dit alors la jeune sœur.
- Vraiment ? S'exclama Sirius.
- Oui ! Répondit Anna avec un léger sourire. On adorait faire des bonhommes de neiges. On en faisait tout le temps.
- C'est... Mignon tout plein...
- Vous trouvez ?
- Bien sûr.

La jeune sœur lui adressa alors grand un sourire. Ce que lui rendit ce dernier. Puis, ce fut au tour de la jeune reine de lui adresser une nouvelle fois la parole.

- Venez donc vous asseoir parmi nous et tâchez donc de nous dire pourquoi vous avez ainsi tardé, d'accord ?
- Pour tout vous dire majesté, j'ai dû recommencer mainte et mainte fois le récit, tant mes hommes n'en reve-naient pas...
- Vraiment ?
- Oui...
- Et... Comment ont-ils réagi ?
- Vous pouvez vous en douter je pense...
- Vous avez raison, pardonnez-moi... Répondit Elsa tout en détourant le regard.
- Sinon en ce qui vous concerne, sachez que vous n'avez pas à vous inquiéter majesté... Vous pouvez nous faire confiance...
- Si vous le dites... Sinon, qu'ont-ils dit à propos du fait que vous et votre second êtes désormais mes invités ?
- Vous êtes désormais tous les deux les invités d'Elsa ? Demanda alors Olaf.
- En effet Olaf. Répondit Graham.
- Mais c'est génial !
- A qui le dite vous...
- Alors Sirius ? Demanda une nouvelle fois la jeune reine.
- Ils nous envient majesté... Répondit le capitaine.
- Vraiment ?
- Puis-ce que je vous le dis... D'ailleurs, ils aimeraient bien vous rencontrer vous et votre sœur...
- Ils vous ont dit cela ?
- Pourquoi mentirais-je ?
- Ma fois...
- C'est plutôt une bonne nouvelle que nous avons-là ! Lança alors Anna.
- N'est-ce pas. Répondit Sirius.

A la suite de cela, le capitaine fit désormais face à son second en vue de lui lancer l'un des deux sacs qu'il avait emmené avec lui.

- Au fait l'ami, attrapez cela... Dit alors Sirius.

Le sac vola alors dans les airs avant d'atterrir dans les bras de l'individu en question.

- Ouf ! Lança Graham sous l'effet de l'impact.
- J'ai pris nos affaires, soit disant passant... Repris le capitaine.
- Vous auriez tout de même pu me le donner gentiment Répondit le second.
- C'est si bon de vous revoir parmi-nous Sirius... Dit alors la jeune sœur, affichant un léger sourire.
- Vraiment ? S'exclama Sirius.
- Vous commenciez à nous manquer... Répondit Anna. Surtout à ma sœur...  Dit-elle en fixant son aînée.
- Anna ! S'écria aussitôt Elsa, les joues virées au rouge.
- Quoi ? S'exclama la jeune sœur, faisant mine de ne pas comprendre.
- Je vous en prie Sirius ne faites pas attention à cela... Lança la jeune reine tout en regardant l'individu.
- Ne vous ais-je donc pas manqué Votre Altesse ?  Demanda le capitaine.
- Quoi ?
- Pas même un petit peu...
- C'est à dire que...
- Je suis sûr que je vous ai manqué, avouez-le...
- Pas la moins du monde, non ! Répondit Elsa tout en croisant ses bras.
- Hé bien c'est fort dommage... Répliqua Sirius tout en soupirant. Mais bon, après tout je vous comprends...

La jeune reine échangea alors un bref regard avec sa petite sœur avant de lui répondre à nouveau.

- Bon, peut-être un petit peu... Répondit Elsa. Mais n'allez surtout pas imaginer quoi que se soit, d'accord ? Dit-elle en haussant davantage le ton.
- Loin de moi de penser une telle chose majesté... Répondit le capitaine tout en lui faisant signe de se calmer.
- Fort bien...  A présent si nous pouvons aller nous asseoir.
- Je vous suis...

Après s'être tous confortablement installé, le petit bonhomme de neige qui était jusqu'ici resté assez silencieux, s'adressa alors au capitaine.

- Au fait l'ami...
- Je peux vous aidez ?
- Comment se fait-il que vous ayez vous aussi le don de contrôler l'hiver ?
- Je l'ignore...
- Vraiment ?
- Tout ce dont je sais... C'est que je suis né avec ces pouvoirs...
- Tout comme Elsa alors...
- Tout comme Sa Majesté en effet...
- C'est tout de même incroyable de rencontrer une autre personne possédant elle aussi des pouvoirs... Je n'au-rais jamais imaginé qu'une telle chose puisse arriver.
- Vous savez cher ami...
- Vous pouvez m'appeler Olaf vous savez...

Sirius lui adressa alors un léger sourire. Puis il reprit.

- Moi non plus je n'aurais jamais imaginé rencontrer une autre personne telle que moi... Et pourtant c'est arrivé...  

Alors qu'il fut désormais attiré par le petit nuage qui flottait au-dessus de la tête du petite être, le capitaine ajouta ces mots..

- Ah et au passage...
- Oui ?
- Chouette votre petit nuage... Répondit Sirius tout en fixant à nouveau le bonhomme de neige.
- Merci... Répliqua Olaf avec un grand sourire.
- C'est pas tout cela mais... Que faisons-nous maintenant ? Demanda alors Kristoff
- On se repose un petit moment Kristoff... Répondit Anna. Ne prenant pas la peine de tourner la tête afin de le regarder.
- On a des lits pour cela, non ? Répliqua le livreur de glace tout en fixant cette dernière-
- Montez si vous le désirez, moi je reste ici encore moment...
- Pourquoi ?
- Je me rend compte que je suis trop fatiguée pour bouger...
- Bon bah... Je crois que je vais rester encore un peu moi aussi...

C'est alors que le capitaine vint s'adresser au jeune livreur de glace.

- Pardonnez-moi l'ami...
- Oui ?
- Je n'ai guère vraiment eut le temps de vous poser la question mais... Comment se fait-il que vous viviez au château en tant que simple livreur de glace ? Un tel privilège n'est-il pas uniquement destiné aux domestique ainsi qu'à la famille royal ?
- Hé bien... Sachez que c'est une longue histoire...
- Racontez-moi...
- Pour tout vous dire... Moi et la princesse Anna comptions nous marier...

Le capitaine et son second s'échangèrent alors un regard. Puis, Sirius reprit la parole.

- Vraiment ?
- En effet...
- Hé bien... Toutes mes félicitations alors...
- En fait... Sachez que nous aurions dû déjà être marié...
- Quoi ?
- Il s'est passé un événement qui à tout fait basculé...
- Tout basculé ? Quel événement ?
- J'avoue que cela m'intrigue au plus haut point... Ajouta Graham.
- Je crois qu'il serait préférable de demander à la reine Elsa de tout vous raconter... Repris Kristoff.
- Oh non, pas maintenant ! Lança alors Anna
- Pourquoi cela Anna ? Demanda Graham. Y aurait-il un quelconque rapport avec William par le plus grand des hasard ?
- Quoi ? S'exclama Sirius.
- Oui mais... Répondit la jeune sœur. Je croyais qu'on avait convenu que cela se ferait demain... Dit-elle en fixant alors son aînée.

Sirius se tourna dès lors vers la jeune reine afin de lui adresser la parole.

- Je vous en prie majesté racontez-moi ! Je dois savoir ce qu'il s'est passé ici !
- Calmez-vous Sirius...
- Mais mettez-vous donc à ma place ! Imaginez que vous ayez perdu votre très chère sœur !
- Quoi ?
- Ne feriez-vous donc pas tout le nécessaire en vue d'obtenir au plus vite des réponses ?

Mine de rien le capitaine avait vu juste. Elsa en aurait fait certes tout autant si ce n'est plus. D'ailleurs, Anna aussi en aurait fait tout autant si elle avait été à la place du pauvre homme. Prenant conscience de cela, la jeune reine poussa alors un léger soupir avant de lui répondre à nouveau.

- Très bien, je vais tout vous raconter.
- Vraiment ?
- Non seulement vous serez fixé sur la mort de votre frère, mais également sur le comment du pourquoi l'hiver éternel s'est produit ici.
- Dans ce cas je vous écoute majesté... Allez-y...

La jeune reine débuta alors son récit. Bon nombre de minutes plus tard, Elsa avait dès lors terminé son histoire. Elle avait tout raconté. Commençant depuis le fameux accident de sa petite sœur jusqu'aux événements survenu pendant le mariage de cette dernière et le livreur de glace. A la fois pris de colère et de chagrin, le capitaine qui s'était alors levé de son fauteuil depuis un bon bout de temps vint frapper l'un des murs de la salle tout en disant ces mots.

- Sale fils de chienne ! S'écria Sirius.
- Je vous en prie Sirius, calmez-vous... Lança Elsa tout en se levant de son fauteuil.
- Ce Hans de malheur ! C'est donc lui qui tué mon petit frère ! Repris le capitaine.
- Sirius regardez-moi... Dit à nouveau la jeune reine tout en s'approchant de l'individu.
- J'aurais ta peau misérable ! S'écria à nouveau Sirius tout en frappant une nouvelle fois le mur à l'aide de son poing. J'aurais ta peau !
-Regardez-moi ! Lança une nouvelle fois Elsa.
Le capitaine s'était alors retourné vers la jeune reine.

- Je comprends parfaitement votre colère ainsi que votre souffrance mais pas pitié... Je ne souhaite pas vous voir ainsi... Repris la jeune reine.
- Quoi ? S'exclama le capitaine.
- Vous avez très bien entendu... Répondit la jeune reine.
- Si vous croyez que c'est si facile ! Répliqua le capitaine.
- Je n'ai jamais dit que cela était facile Sirius !
- Mais vous vous rendez compte de ce que cet homme à fait !
- Je m'en rends compte oui...
- Non seulement cet homme à tenté de mettre fin à vos jours par deux fois, mais il a également tué mon frère !
- Je sais...
- Sans compter le fait qu'il a également tué l'un de vos hommes ! D'ailleurs, votre sœur a failli y passer elle aussi à cause de lui...
- C'était plutôt à cause de moi qu'elle a faillit y passer à vrai dire... Répondit Elsa tout en détournant le regard
- Elsa... Murmura Anna.
- Ce n'était pas votre faute majesté... Repris alors Sirius. Vous savez très bien que vous n'avez jamais souhaité lui faire du mal...
- Oui mais... Répondit la jeune reine
- Vous n'avez jamais souhaité faire du mal à qui que se soit comparé à satané Hans de malheur ! D'ailleurs où est-il en ce moment ?
- Je l'ignore...
- Fait chier... Répondit le capitaine tout détournant le regard.
- Il peut-être n'importe ou en ce moment, et le connaissant... Je suis sûr qu'il doit préparer un mauvais coup...
- Vous pensez donc qu'il revenir ici, c'est cela ? Demanda Sirius, fixant à nouveau la jeune femme.
- J'ai un très mauvais pressentiment...

Le capitaine poussa un gros soupir avant de reprendre la parole.

- Je suis vraiment désolé pour chacun d'entre vous... Vivre ainsi en sachant que cet homme pourrait refaire surface à tout moment.
- Ne soyez pas désolé... Répondit Elsa. Ce n'est pas votre faute.
- J'aimerais tant pouvoir vous aider... Répliqua le capitaine tout en fixant la jeune reine. Mais hélas je ne peux rien faire... Dit-il en détourant une nouvelle fois le regard. Je ne m'étais jamais senti aussi impuissant et inutile avant aujourd'hui.
- Ne dite pas cela...
- Que pouvons-nous faire si ce n'est simplement attendre...

La jeune reine déposa alors sa main gauche sur l'une des épaules de l'individu. Suite à ce deuxième contact physique, le capitaine ne fut pas surpris comme il le fut la première fois. Il se contenta simplement de plonger son regard dans celui de la jeune femme.

- Quoi qu'il puisse arriver... Je suis persuadé qu'un jour ou l'autre, Hans recevra le châtiment qu'il mérite. Dit Elsa.
- Puissiez-vous avoir raison majesté... Répondit Sirius.

A suivre...


Dernière édition par Micky93 le Ven 10 Juil 2015, 18:18, édité 4 fois (Raison : Raison : Voir mon message posté le 26 avril 2015.)
avatar
Micky93

Masculin Messages : 1549
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part en train d'errer comme une âme en peine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Miss Olaf le Dim 22 Fév 2015, 22:17

Ahhhhhhhhhhhhh laisse-moi te dire que je suis contente. Il y a clairement une amélioration par rapport au premier: Le récit prend son temps ! De même de la relation Elsa/Sirius ( bien qu'ils se permettent trop de familiarité en si peu de temps ). Bref j’attends de voir ce que tu nous réserve Smile.

_________________




~ Ma fan fiction sur Frozen, retrouvez Elsa dans une nouvelle aventure ! ~
avatar
Miss Olaf
Admin

Féminin Messages : 2170
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 24
Localisation : Royaume d'Alsace et d'Arendelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Minka le Dim 22 Fév 2015, 22:38

J'ai lu tes deux derniers chapitres.
Dans le 5 tu as très bien décrit le résumé de ce qu'il s'est passé. (bon nous on était au courant bien sûr, car je pense qu'on a tous vu le même film. lol)

La pétage de plombs de Sirius est compréhensible et la question que je me pose maintenant c'est : Est-ce qu'Elsa a cette force surhumaine elle aussi grâce à ses pouvoirs ?  Shocked

Dans le 6 pas grand chose à dire, c'est la mise en place pour les évènements à suivre. Y aura-t-il un peu plus d'action dans le prochain ? Je l'espère même si j'en suis quasi sûr, alors vite la suite dans ce cas. Wink

_________________
Attention l'orthographe et moi ça à toujours fait 2...c'est mathématique. jesuisdehors

avatar
Minka

Féminin Messages : 267
Date d'inscription : 12/01/2015
Localisation : La montagne du Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Reine des Neiges 2: V comme Vendetta

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum