Nouvelle histoire: Sans titre pour l'heure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelle histoire: Sans titre pour l'heure

Message par Frantzoze le Dim 28 Mai 2017, 22:49

Et bonjour à tous. (enfin si il y a encore des gens)

Ca faisait une éternité. Alors je ne reviens pas sur le passé mais voilà ça fait en gros plus d'un an que je n'avais pas réecrit une seule ligne et là le besoin d'écrire s'est fait ressentir.

Alors voilà quelque chose de nouveau. On oubli la saga tome 1 tome 2 tome 3....Tome 3 qui sera peut être un jour repris ou pas j'en sais rien.
Bref, fini les histoires policières. Fini aussi les Emma (oui quel virage!)
Place à quelque chose de nouveau...Où cela va-t-il aller? Je n'en sais rien du tout, on verra bien, en tout cas voici déjà un premier chapitre si certains sont la pour lire...Sinon tant pis ça sera juste publié dans un désert de glace.


Chapitre 1 : Un nouveau départ.

Anna regardait émerveillée le peuple d'Arendelle affluer par dizaines dans la cour d'honneur du château d'Arendelle, émus de voir les portes à nouveau ouvertes pour la première fois depuis plus d'une décennie. Mais au delà des sourires des villageois, Anna scrutait surtout sa sœur, la reine Elsa, qui faisait sa première apparition publique après son retour au château et la fin de l'hiver. La jeune princesse avait quelque peu rassuré sa sœur, la reine des neiges, bien qu'ayant su chasser l'hiver qu'elle avait causé, maîtrisant enfin ses pouvoirs qu'elle cachait depuis sa plus tendre enfance craignait l'accueil de ses sujets qu'elle avait plongé malgré elle dans un hiver glacial en plein Juillet. Mais rapidement les doutes de la souveraine furent balayés par les rires des enfants, les révérences respectueuses des Arendelliens, fiers de leur nouvelle souveraine, vantant sa beauté et ses pouvoirs. Elsa prit d'ailleurs rapidement confiance, se risquant même à faire un petit numéro de magie. « Vous êtes prêts ?! » demanda-t-elle avant de geler les fontaines et transformer la cour en patinoire géante pour le plus grand bonheur de tout le royaume. Elsa était aux anges, mais Anna était sans doute la personne la plus heureuse du monde. Elle avait enfin retrouvé sa sœur qui la fuyait, voyait le château rempli mais elle avait aussi trouvé l'amour !
La jeune princesse souhaitait ardemment rester avec son aînée qui l'initia aux arts du patinage, bien secondé par Olaf, le bonhomme de neige création de la souveraine. Enfin une activité partagée entre les deux sœurs, la première depuis près de quinze ans. Mais rapidement, le regard de la rouquine se tourna vers son preux chevalier. Un grand dadet, un peu gauche sur la glace, s'accrochant comme il peut à la queue de son compagnon Sven. Elsa remarqua rapidement l'attrait de sa sœur pour le jeune livreur de glace, qu'elle avait fait nommer quelques heures auparavant livreur de glace officiel du royaume. La reine des neiges se sentait infiniment reconnaissante envers ce jeune homme qui avait guidé sa sœur dans les montagnes et surtout pris soin d'elle alors qu'elle même n'avait su que la blesser à nouveau au sommet de la montagne du nord. Néanmoins, la reine des neiges avait une légère crainte. Elle ne connaissait pas ce jeune homme ! Anna lui avait bien martelé à plusieurs reprises son nom mais la reine n'arrivait même pas à s'en souvenir ! Il lui fallait enfin s'entretenir avec l'homme des montagnes pour être pleinement rassurée. Le problème, c'est qu'il était bien difficile d'avoir accès au livreur de glace sans qu'Anna ne soit dans les parages et Elsa souhaitait pouvoir discuter en privé.
-Olaf ! Appela-t-elle
-Oui Elsa ?
-Olaf tu m'aimes bien ?
-Oui pourquoi ?
-Tu accepterais de remplir une mission si je te le demandais ?
-Oui pourquoi ?
-Olaf, j'ai besoin de parler à l'ami d'Anna seule ! Mais pour ça, il faut éloigner Anna !
-Pourquoi ?
-Pour pouvoir parler ! Peux-tu envoyer Anna aux cuisines choisir le chocolat, elle ne pourra résister à la gourmandise !
-Pourquoi ? ...Oh je sais pourquoi ! C'est une stratégie pour qu'Anna ne soit pas dans la cour pendant quelques minutes ! J'y vais !

A ces mots, le petit bonhomme de neige s'approcha en sautillant de la jeune princesse d'Arendelle avant de lui chuchoter quelques mots à l'oreille. Elsa observait la scène de loin, elle crut voir Anna orienter son regard vers elle avant d'étouffer un petit rire. Puis la jeune princesse s'approcha de la reine avec un grand sourire et lui lança en passant « Bon, je vais aller m'offrir un goûter puisque tu insistes ! ». La rouquine se dirigeait alors vers les cuisines en riant. Elsa se demandait bien si Olaf avait rempli sa mission correctement, peut être aurait-elle dû le prévenir qu'il fallait être subtile et discret, mais c'était la deux compétences que le jovial petit bonhomme de neige ne possédait pas. Qu'importe, elle était débarrassée d'Anna laissant son charmant livreur de glace seul, se tenant de manière malhabile le long du mur, espérant ne pas tomber. Elsa ne put s'empêcher de réprimer un rire, posant de manière caractéristique sa main devant la bouche, se demandant comment ce curieux personnage pouvait s'occuper de glaçons s'il était incapable de marcher sur un sol gelé. Mais qu'importe, elle n'était pas là pour se moquer, mais comptait bien impressionner. « Sois toi même Elsa, ça va bien se passer, reste royale mais pas glaciale » se répétait-elle tandis qu'elle traversait majestueusement la cour pour rejoindre le livreur de glace. Arrivée à quelques maître, elle s'arrêta puis l'interpella d'une voix qu'elle voulait solennelle : « Christian ! » Constatant que le jeune homme ne tournait même pas le regard la reine sentit quelques flocons d'énervement au bout de ses doigts. Comment un roturier pouvait ainsi ignorer la reine ? Elsa soupira pour se calmer, peut-être n'avait-il tout simplement pas entendu, elle se souvenait enfant avoir entendu Gerda plaisanter à propos d'un jeune homme qui utilisait trop son pic à glace expliquant que cela rendait sourd. Cela avait paru alors bien curieux pour la jeune fille que pouvait être Elsa à l'époque mais à son grand étonnement cela semblait se confirmer !

-Christian ! Appela-t-elle plus fort
-Pardon ? Balbutia le jeune homme
-Ah tout de même Christian ! Veuillez me suivre, je souhaiterai vous parler en privé !
-Comment ? C'est...C'est à moi que vous parlez ?
-Évidemment ! Vous connaissez d'autres Christian ?
-Eh bien euh...c'est à dire je n'en connais pas mais...
-Nous sommes donc d'accord ! Coupa la reine s'agaçant de voir le montagnard ainsi mal à l'aise.
-C'est que je...Je ne vois pas à qui vous parlez euh...Altesse !
-Si vous cherchez à être drôle sachez que je ne suis pas adepte de cet humour. Vous ne connaissez donc pas votre prénom?! Répliqua Elsa agacée, se demandant comment sa sœur avait pu se rapprocher d'un grand dadet aussi peu dégourdi.
-Justement si ! C'est bien le problème !
-Plait-il ?
-Je ne m'appelle pas Christian !

Le montagnard vit alors le visage de la reine des neiges changer de couleur, elle qui en apparence semblait si confiante venait tout à coup de perdre sa prestance et cherchait désespérément comment se sortir de cette situation gênante. Se contenant pour ne pas rire face au mutisme soudain de la souveraine, le jeune homme reprit la parole.

-C'est Kristoff votre Altesse. Je suis certain que vous veniez de parler à un Christian d'où votre méprise. Ce doit être si difficile de changer si souvent d'interlocuteurs...
-Je...Exactement Kristoff c'est tout à fait ça ! N'allez pas croire que j'avais oublié votre prénom...
-Loin de moi cette pensée ! Répondit Kristoff avec une pointe d'ironie dans la voix qu'Elsa préféra ignorer. « J'arrive ! » Termina-t-il

Elsa aussitôt tourna les talons, précédent le montagnard en le surveillant du coin de l’œil. Elle remarqua aussitôt qu'il avait réussi à trouver un passage verge de toute glace et parvenait enfin à marcher de manière normale. Pendant un instant la reine des neiges préféra ignorer mais soudain une idée lui terversa l'esprit qu'elle s'empressa d'oublier. Non se disait-elle, ça serait puérile, venant d'Anna cela s'explique mais pas d'elle... Encore quelques pas, mais finalement le caractère espiègle qui était le sien jusqu'à l'age de huit ans prit le dessus. D'un petit mouvement de poignet une plaque de glace se forma juste devant le montagnard qui ne vit rien, et sans comprendre se retrouva les fesses par terre dans un grand bruit.

-Eh bien monsieur....Kristoff ! Faîtes attention, dans mon royaume le sol est parfois glissant, il faut avoir le pied solide. Lança la souveraine moqueuse alors que des regards amusés se tournaient vers Kristoff.
-D'ordinaire je l'ai ! Mais mon postérieur l'est encore davantage...En cas de plaques de glaces malicieuses ! Répliqua Kristoff qui en se relevant se massait le bas du dos endoloris.
-Seriez-vous en train d'accuser votre reine votre carence d'équilibre ?
-Loin de moi cette pensée. J'ai cru comprendre que dans cette famille, c'était vous la plus sage...Vous comptiez m'emmener quelque part votre Majesté ?
-Hum, par ici !

Elsa invita Kristoff à entrer. Elle n'appréciait pas la façon dont le jeune montagnard lui répondait. Elle ne savait pas si c'était son côté rustre ou s'il se révélait être insolent envers son rang mais elle préférait surtout lui accorder le fait qu'elle avait spontanément retrouvé un caractère joueur qu'elle avait perdu un matin d'hiver dans la salle du trône après avoir touché sa sœur en plein front. Elsa s'empressa d'oublier ce passage douloureux. C'était désormais une nouvelle femme. Une femme forte, qui maîtrisait ses pouvoirs, n'avait plus peur...Mais restait méfiante. Elle devait connaître celui qu'Anna présentait comme son nouveau prince charmant.

« Asseyez-vous donc K...
-Kristoff ?
-Ne me coupez pas la parole ! Prenez place. Coupa Elsa, furieuse envers elle même d'avoir à nouveau oublié le prénom du livreur de glace.
-Si vous insistez...Oh très confortable ! Je pourrai avoir le même fauteuil dans mes nouveaux appartements ?
-Justement c'est pour cette raison que je souhaitais vous voir ! Commença Elsa en prenant place dans un siège en hauteur, malheureusement la grande taille de Kristoff l'empêchait de dominer, ce dernier restait toujours plus grand qu'elle.
-Ah ? C'est pour la literie c'est ça ? Je vous assure je ne fais pas venir Sven !
-Pardon ?!...Non peu importe je ne suis pas pour parler de votre cerf !
-C'est un renne.
-Il a quatre pattes et des bois sur la tête c'est pareil ! Maintenant taisez-vous et écoutez moi ! Voilà que vous allez me faire passer pour une personne autoritaire !
-Ah mais je m'en excuse altesse ! D'ailleurs c'est évident que vous n'aimez pas ça devoir commander. Répliqua Kristoff quelque peu cynique.
-Tachons d'être sérieux voulez-vous ? Voilà, je souhaiterai que nous apprenions à nous connaître.
-Oh mais je vous connais déjà !
-Évidemment, tout sujet connaît son souverain mais... Commença Elsa quelque peu déstabilisée.
-Non pas pour ça ! Je sais qu'à vos 8 ans, votre père vous a emmené à cheval à l'aube dans les montagnes, simplement habillée de votre chemise de nuit bleue alors que vous rependiez derrière vous une traînée de glace semblable à celle qui s'est retrouvée sous ma chaussure il y a quelques minutes. Puis vous avez fait la rencontre de Grand Pabby qui a soigné Anna que vous aviez blessé avant de vous expliquer que vos pouvoirs pouvaient être dangereux si vous ne parveniez pas à les contrôler, surtout si vous avez peur !
-Je... Balbutia Elsa bouche bée.
-Ah et j'oubliais de vous demander, la poche de votre père vous l'avez finalement arrachée ? Car vous vous accrochiez tellement fort quand Grand Pabby a illustré votre pouvoir dans une aurore boréale...
-Mais comment Anna a-t-elle pu vous raconter tout ça ? Elle était endormie et si petite !...Et de toute manière elle n'avait pas à vous raconter cette histoire !
-Oh mais elle ne l'a pas fait !
-Pardon ?
-Vous aviez croisé ma route, j'ai suivi la piste de glace et observé de loin toute la scène. D'ailleurs je devrais vous remercier, sans vous jamais je n'aurai eu de famille ! J'étais orphelin, les trolls m'ont recueilli et éduqué ce jour là.
-Vous me faîtes marcher !
-Pas le moins du monde ! Anna ne vous a pas dit que je l'avais emmenée justement chez ma famille après notre rencontre au palais de glace ?
-Nous...n'avons pas abordé le sujet mais monsieur...Quel est votre nom au fait ?
-Kristoff...
-Pas votre prénom, votre nom !
-Ah, Bjorgmann. J'étais le fils d'un coupeur de glace, vous pourrez vérifier dans vos registres même si cela risque de vous énerver. Mon père avait été renvoyé après avoir volé un chandelier pour nous nourrir. C'est votre homme d'église qui l'a sauvé expliquant qu'il lui avait offert, mais votre père dans le doute a préféré le renvoyer.
-Je n'ai pas souvenir d'avoir vu ce nom dans les registres.
-Il l'a changé pour être tranquille....Vous le retrouverez si vous cherchez dans les « V. »
-Je n'ai pas l'intention de poursuivre votre père monsieur Bjorgmann, je veux savoir qui vous êtes.
-Un misérable.
-Pardon ?
-C'est un fait, orphelin de famille pauvre et rejetée. Puis le reste je vous l'ai raconté, j'ai rencontré les trolls grace à vous.
-Je suis désolée, je n'arrive pas à croire votre histoire ?
-Ah mais je vous jure, vous n'aurez qu'à chercher dans vos registres, vous trouverez la trace de mon père !
-Pas cette partie, l'autre, à propos des trolls !
-Demandez à votre sœur ! Pourquoi croyez-vous que je n'ai pas été surpris d'apprendre que vous aviez gelé le royaume ?
-Parce que ce cataclysme est apparu le jour de mon couronnement sans doute !
-Je n'étais pas présent. Mais passons, Anna m'avait prévenu que vous vouliez des preuves, partons demain dès l'aube vers la plaine des trolls et vous le constaterez par vous même et... ATTENTION !

A ces mots, Kristoff se jeta sur Elsa la projetant à terre alors qu'un projectile brisait le vitrail derrière la souveraine, manquant de la frapper de quelques centimètres mais griffant l'épaule de Kristoff qui hurla de douleur.

-Que s'st-il passé ? Demanda la souveraine paniquée, gelant malgré elle le sol puis elle foudroya Kristoff du regard : Pourquoi m'avez-vous attaqué ?
-Regardez la ! Gémit Kristoff se tenant l'épaule qui saignait.

Elsa détourna le regard et vit alors le verre brisée, et, de l'autre côté de la pièce une lourde pierre qui venait de détruire une vieille toile royale. Il ne fallu que quelques instants à Elsa pour comprendre, ses doutes envers le montagnard était balayés, immédiatement elle se précipita à son chevet.

-Vous...Vous m'avez sauvé la vie ! Ne...Ne bougez pas, cela risque d'être un peu froid.
-Sauvé la vie....Peut être pas mais....Ah !!!! Vous aviez dit froid pas glacial ! Gémit Kristoff alors qu'Elsa plaquait ses mains sur la blessure du montagnard.
-Que s'est-il passé ?! Lança Anna, arrivée en trombe dans la pièce, la bouche pleine de chocolat.
-Un attentat ! Kristoff m'a sauvé la vie ! Anna ! Appelle Kay, qu'il vienne avec le médecin pour transporter Kristoff dans ses appartements ! Veillez à ce qu'il ne manque de rien ! Fais venir également le chef de la garde ! Je veux savoir qui est le responsable !

Anna resta un instant bouche bée, paniquée à l'idée que l'on ai pu s'en prendre à sa sœur, puis, baissant les yeux elle vit la blessure de Kristoff et s'effondra dans ses bras.

-Eh, ce n'est pas grand chose Anna ! Aïe !
-Je reviens vite ! Lui lança la rouquine.

Spontanément Anna embrassa langoureusement Kristoff au grand étonnement d'Elsa. Elle savait que sa jeune sœur avait un faible pour le montagnard mais ce débordement d'affection la surprit avant de l'attendrir. C'était si merveilleux d'imaginer sa cadette heureuse auprès de ce jeune homme. Il n'était certes pa d'une bonne famille, la tradition allait en prendre un coup, mais cet homme qu'Elsa ne connaissait pas venait de faire rempart pour la protéger alors qu'elle l'interrogeait. Elle savait que sa sœur serait toujours en sécurité à ses côtés.

Anna disparut aussitôt et revînt quelques instants plus tard, surveillant l'évacuation de Kristoff alors qu'Elsa était en train d'exiger que l'on fasse lumière sur l'incident. Les hommes de la garde examinaient déjà la pierre, mais cette dernière ne comportait aucun message. Il allait être bien difficile de savoir qui avait bien pu commettre cet acte ce qui rendit Elsa furieuse.

La reine des neiges s'enferma dans ses appartements le reste de l'après midi, observant de haut les villageois s'amuser dans la cour. Les rires et les cris à sa gloire eurent un effet bénéfique. Elsa finit par se radoucir et même accepter le conseil de Kay : Redescendre pour remercier le peuple afin de clôturer cette belle journée. Alors qu'elle s'apprêtait à pénétrer dans la cour, le chef de la garde l'interrompit.

« Votre Altesse, Votre intendant Kay nous a prévenu de votre volonté de sortir. Sachez que nous avons renforcé la surveillance pour plus de sécurité. Il serait bon cependant de ne pas ébruiter cette affaire pour ne pas engendrer la panique.
-Bien, je vous remercie du conseil. Avez-vous du nouveau ?
-Rien Altesse, mais si je puis me permettre de donner mon avis...
-J'écoute.
-Plusieurs témoins ont affirmé avoir vu des enfants chahuter derrière vos bureaux, je pense que leur jeu aura mal tourné et qu'il s'agit d'un accident. Les chenapans se sont empressés de déguerpir pour ne pas se faire attraper.
-On a porté atteinte à ma personne !
-Je vous assure altesse, pour moi il ne fait aucun doute, c'est surtout un accident. Néanmoins il n'aurait jamais dû se produire, nous n'aurions pas dû laisser des enfants pénétrer dans cette partie du château, et je suis prêt à en assumer la responsabilité...
-J'avais ordonné de tout ouvrir, si ce sont des enfants, alors vous n'êtes pas responsable. Je vous demande cependant de ne pas conclure tout de suite votre enquête sans avoir plus de précisions !
-Bien ma reine !

Elsa détourna le regard et pénétra dans la cour, s'efforçant de sourire et de ne pas mentionner l'événement survenu quelques heures plus tôt. Les acclamations de la foule l'aidaient à oublier et elle fut même ravie de constater que la applaudissement redoublèrent à la fin de sa prise de parole. Puis elle comprit rapidement que ces vivats étaient alors destinés à sa jeune sœur. Des « Longue vie à la princesse d'Arendelle » étaient scandés en chœur alors que la plus jeune des deux sœurs venait à son tour de réapparaître au milieu de la foule. Elsa laissa alors poliment la parole à sa sœur, se mettant même en retrait le sourire aux lèvres. Elle était si fière de sa petite sœur. Elle se remémorait leurs longues parties dans la salle du trône où elles s'imaginaient prendre la parole devant tout le monde, se moquant d'Anna, incapable d'aligner plus de deux phrases sans éclater de rire, mais la, Anna était parfaite. Elsa était heureuse de la voir si rayonnante.

Les jours passèrent paisiblement, Elsa découvrait chaque jour sa tache de souveraine et exigeait désormais d'accorder deux heures l'après midi où le château serait ouvert au public et où elle et Anna feraient une apparition. Ces heures étaient grandement appréciés et les deux sœurs acclamées. Elsa avait complètement oublié l'incident survenu quelques jours auparavant. C'est Anna qui le lui rappela en mentionnant Kristoff. La souveraine sentit alors une pointe de honte l'envahir. Elle n'était toujours pas venu lui rendre visite !

A la tombée de la nuit, Elsa se jura de réparer cette erreur et se dirigea vers les appartements qu'elle avait fait mettre à disposition de Kristoff. Au moment d'entrer, elle fut interrompu par le chef de la garde qui lui demanda la permission de clôturer l'enquête. Elsa préféra accepter. Il s'agirait donc d'un accident à cause de jeux d'enfants turbulents ! Elsa se sentait soulagée, il valait mieux ça ! Désormais il ne restait plus qu'à remercier son sauveur. Après avoir frappé trois coups, la souveraine entra pour saluer Kristoff.

-Oh votre Altesse ! Quelle surprise ! Pardonnez moi de ne pas me lever, votre médecin m'a imposé le repos pendant 5 jours, heureusement cela se termine ce soir, je vais être libéré de ce lit ! D'ailleurs c'est vous qui venez me délivrer ?
-Presque monsieur Bjorgmann ! C'est vous qui devez au contraire me pardonner de ne pas être venu vous voir plus tôt. Je tenais à vous...
-Vous pouvez me rendre un service ? Coupa Kristoff ?
-...Pardon ? Balbutia Elsa, surprise qu'on lui coupe la parole.
-C'est à propos d'Anna, je...j'ai quelque chose à lui dire et... C'est difficile je...
-Vous quoi ?
-Regardez dans le tiroir vous allez comprendre !

Elsa s’exécuta et ouvrit, découvrant un petit écrin bleu marine. Elle le prit délicatement dans sa main et le présenta à Kristoff qui acquiesça. Elsa n'avait pas besoin d'ouvrir, elle se doutait de ce que contenait l'objet.

-Si vous comptez faire ce que je pense monsieur Bjorgman, il faut le faire dans les règles ! Nous sommes une famille assez conservatrice vous savez...
-Ah oui ? Cela m'étonne !
-Il vous faut l'accord du souverain, demandé dans les règles.
-Pardon ? Comment cela.
-D'accord j'ai compris, répétez après moi ! Soupira Elsa amusée.
-Comment.
-Répétez, vous poserez des questions après ! « Moi Christian...
-C'est Kristoff !
-C'est pareil ! ...J'ai l'honneur Votre altesse...
-J'ai l'honneur votre altesse...
-Vous Majesté qui êtes si grande, belle et intelligente...
-Vous n'avez pas l'impression d'en faire un peu trop ?
-Vous voulez que je vous rende service ou non ?
- »Vous qui êtes ...enfin vous savez » Soupira Kristoff
On s'en contentera. Hum Reprenons « J'ai l'honneur de vous demander votre bénédiction »
-J'ai l'honneur de vous demander votre bénédiction
-Acceptez-vous de me confier la main de votre sœur, la princesse Anna d'Arendelle.
-Acceptez-vous de me confier la main de votre sœur la princesse Anna d'Arendelle. Répéta Kristoff.

Le visage d'Elsa aussitôt s'illumina, elle s'empressa d’attraper un fauteuil et s'installa auprès du livreur de glace.

-Je vous préviens, on va avoir du travail tous les deux. Cela doit être parfait. Croyez-moi je vais vous transformer en parfait gentilhomme. Quand vous serez prêt, vous ferez la plus belle des demandes. Ce n'est pas une demande ordinaire que l'on peut faire au petit déjeuner avec du gras de viande autours de la bouche non monsieur Bjorgmann, vous allez faire une demande royale et elle sera parfaite ! C'est votre reine qui vous le promet.
-Je préférerai que cela soit ma belle sœur ! S'amusa Kristoff...
avatar
Frantzoze
Légende du Royaume

Masculin Messages : 112
Date d'inscription : 29/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle histoire: Sans titre pour l'heure

Message par Voldago le Mer 07 Juin 2017, 13:35

Bonjour, alors je sais que ça fait déjà plus d’une semaine que cette fic a été postée, mais je viens quand même poster un message.
Je vais essayer d’écrire une critique assez élaborée, puisqu’il faut bien compenser l’absence d’autres réponses (due à la mort progressive de ce forum).
D’abord, les points positifs. Ce premier chapitre montre bien les principales intrigues à venir de la fic :
-L’ouverture d’Elsa au monde, son « réchauffement » en quelque sorte, malgré ses difficultés
-Un mystérieux ennemi qui cherche à la tuer (Hans ? Weselton ? un nouveau personnage ? je doute qu’il s’agisse d’un accident…)
-Le mariage de Kristoff et d’Anna.
L’idée de commencer précisément à la fin du film, si elle n’est pas très originale, a le mérite d’amener une histoire dans la continuité de La Reine des Neiges. Cela permet aussi de répondre à quelques questions laissées en suspens, comme les premiers pas d’Elsa en tant que souveraine (et sœur !), l’évolution de ses relations sociales et de l’amour entre Kristoff et Anna… (si j’ai bien compris, la reine devrait être le personnage principal de la fic)
Le vocabulaire est assez riche, ce qui est également intéressant et agréable.

Cependant, il existe plusieurs failles concernant le style que j’ai pu déceler dans ce premier chapitre :
-Quelques erreurs au niveau de la concordance des temps (« s’accrochant comme il peut » au début doit être « comme il le pouvait »).
-Des phrases souvent assez lourdes et pas très compréhensibles (« La jeune princesse avait quelque peu rassuré sa sœur, la reine des neiges, bien qu'ayant su chasser l'hiver qu'elle avait causé, maîtrisant enfin ses pouvoirs qu'elle cachait depuis sa plus tendre enfance craignait l'accueil de ses sujets qu'elle avait plongé malgré elle dans un hiver glacial en plein Juillet. »)
-Des répliques qui s’enchaînent trop rapidement, sans espace laissé pour décrire la réaction des personnages.
-Les descriptions des émotions ressenties par Elsa : « Elsa prit d'ailleurs rapidement confiance ». Tu parles-là d’une jeune femme qui a vécu toute sa vie dans la peur, dans la honte, dans la répression de sa véritable nature, et qui se libère finalement en utilisant les pouvoirs qu’elle avait rejetés pendant si longtemps ! C’est une scène dont l’intensité est similaire à celle où Elsa construit son palais de glace. Je pense que cela mérite un peu plus de cinq mots Very Happy
-J’ai l’impression générale que les événements sont décrits de manière trop rapide, précipitée.
Au niveau du scénario, je pense que le comportement d’Elsa ne respecte pas vraiment sa personnalité. Sa froideur était uniquement due à sa peur de dévoiler ses pouvoirs. Elle devrait enfin être elle-même, et ouverte, mais elle semble imbue d’elle-même, outrée qu’un roturier l’ignore ou qu’il lui coupe la parole, etc… Elle s’agace trop facilement.

Je pense qu’on pourrait en dire davantage sur ta fic, de façon positive ou négative, mais voilà déjà quelques points que je voulais soulever. En tout cas, bon courage pour la suite, je suis moi aussi en train d’écrire une fic et publierais le premier chapitre début juillet.
J’ai cru comprendre qu’il ne s’agissait pas de ta première fic. Je suis curieux, l’écriture est-elle une passion pour toi ? Que fais-tu dans la vie ?
avatar
Voldago

Masculin Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part en train de penser

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle histoire: Sans titre pour l'heure

Message par Frantzoze le Ven 14 Juil 2017, 17:50

Coucou

C'est gentil d'avoir fait une review dans cet endroit "fantôme" Wink
Il ne s'agissait ici que d'un test car je ne savais pas s'il y aurait une suite
Pour répondre un peu en vrac, non ça n'est clairement pas ma première tentative, il y a eu toute une saga avec deux tômes terminés et une troisième jamais fini.
Ils sont disponible sur FanFiction.net si tu souhaites (attention ils sont longs, surtout le tome 2 qui correspond à en gros 300 pages^^)
https://www.fanfiction.net/u/6470424/Frantzoze

Il y a eu aussi tout une série "Emma", la fille d'Anna et Kristoff publiés ici puis supprimés pour plusieurs raisons.

Pour reprendre un peu tes propos, je note pour les répétitions et concordance des temps. J'en suis bien conscient. pour te dire, c'est aussi et surtout un jeu d'écrire tout d'une traite directement sur le forum, sans aucune relecture pour donner plus de spontanéité, mais il est vrai au détriment de la qualité générale de l'écriture.
Quant aux phrases à rallonge, disons que c'est mon pécher mignon.

Pour ce qui est du caractère d'Elsa, plutot froide et distante, c'est aussi et surtout pour mes anciens écrits où petit à petit j'ai façonné mon personnage d'Elsa ainsi. Mais c'est interessant de le relire car je me souviens avoir voulu écrire ce petit test pour couper avec mes anciennes publications...Visiblement ça n'est pas encore le cas.
Les descritions trop rapides...Pareil je pense que cela vient des anciens écrits notamment les Emma qui étaient principalement basés sur les dialogues^^
Bon courage pour tes futurs écrits
Qant à moi, on verra ce qu'il y aura.
avatar
Frantzoze
Légende du Royaume

Masculin Messages : 112
Date d'inscription : 29/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle histoire: Sans titre pour l'heure

Message par WarmIce le Mar 08 Aoû 2017, 19:16

Ce "nouveau départ" me plait beaucoup ; je t'encourage à donner une suite à ton récit, car l'évènement de la pierre à travers la vitre m'a pas mal intriguée.
Je rejoins Voldago sur le fait qu'Elsa est un peu trop "froide" (bien qu'il s'agisse de la reine des neiges bravo) mais si c'est ainsi que tu veux faire agir le personnage libre à toi de le faire^^
avatar
WarmIce

Féminin Messages : 117
Date d'inscription : 23/04/2015
Localisation : Arendelle, en train de manger du chocolat avec Anna

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle histoire: Sans titre pour l'heure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum